Comme chaque année, avec une insolence renouvelée et une fatalité qui nous rapproche toujours un peu plus de la mort, le moi de mai survient. Arrogant. Dédaigneux. Il a l’outrecuidance de nous enrober de son bonheur artificiel. Alors nous ça va deux minutes, mais on a bien compris sont petit jeu et on ne va plus se laisser faire avec ce petit enfoiré de mois présomptueux.

1. Nique sa mère le pollen

Voilà, je vous le dis comme je le pense, le pollen c’est de la merde. Ça fait chialer. Ça fait éternuer. A cause du pollen, on ressemble juste à un junkie en manque quand on sort de la rue, c’est la preuve ultime que le printemps nous rejette physiquement.

Source photo : Giphy

2. Y'a trop de jours fériés, autant faire carrément un mois férié

Au bout d’un moment, pas de chichis.

3. Tout le monde sort ses pantacourts alors qu'il fait que 10°C

On s’embrase en deux secondes à base de débardeurs, de short et de tongs en mode BALEK alors qu’au moins d’août on se fout en doudoune dès qu’on descend en dessous des 20 degrés. Il n’y a vraiment aucune cohérence dans notre comportement vestimentaire.

4. Les terrasses et les parcs sont blindés, les gens ne se sont pas encore lassés du beau temps

Cause : CF. point précédent.

5. C'est pas Noël

Or, si ce n’est pas Noël, cela signifie que je n’aurai pas de cadeau, or si je n’ai pas de cadeau cela signifie que je n’ai aucune raison de m’imposer un mois aussi inintéressant.

Source photo : Giphy

6. C'est pas mon anniversaire

DOUBLE RAISON DE PLUS.

7. Si c'est pour se taper des reportages sur mai 68 avec des vieux cons de soixante-huitards devenus des conservateurs de droite, c'est non merci

Ouais, ouais on a fait mai 68 mais on a quand même voté Macron alors hein, à d’autres.

8. Quand on est assis sur les bords du canal, ça gratte les fesses

Et c’est désagréable.

9. Mai ça rime avec balai, et franchement j'ai pas trop envie de faire le ménage

Je préfère me masturber le membre en septembre.

10. Juin c'est beaucoup mieux, alors autant y passer direct

Déjà parce que c’est l’été et qu’on est officiellement en état d’esprit de vacances. Même si on part pas en vacances, c’est pas la question. L’état d’esprit suffit.

11. Les gens sont de meilleure humeur mais sont toujours aussi cons, du coup c'est encore pire

On pensait que ça irait mieux mais non, on est direct trop déçu.

Source photo : Giphy

12. C'est tout pété comme nom "mai", autant appeler ce mois "conjonction de coordination indiquant une opposition mal orthographiée"

Oui bon OK c’est un peu long mais si vous n’êtes pas capable de prendre des risques moi je peux plus rien faire pour vous.

13. On te parle que du ciel bleu alors que t'as des problèmes perso et franchement ça va pas fort en ce moment,

J’veux dire, quand on y pense on va quand même tous finir par clamser alors je vois pas pourquoi je me réjouirais de la vie et du temps qui passe.

14. Il commence à faire trop chaud alors que tes futures vacances du mois d'aout sont encore très loin

C’est juste de la torture mentale.

15. C'est souvent le mois du grand retour du rosé

Et le rosé c’est quand même franchement de la pisse de chameau faut arrêter de nous prendre pour des jambons avec cette merde.

Source photo : Giphy

Mois de merde, oui.