Vous n’aimez ni la pluie, ni le vent, ni les deux en même temps ? Ne renoncez pas pour autant, les Iles Féroé, secrètes voisines de l’Islande, sont bien faites pour vous. Et même qu’on tout un tas d’arguments en béton.

1. Le temps n'est pas aussi mauvais que ce que vous croyez

C’est faux. Un seul conseil, partez défaitiste. Car dans tous les cas, vous aurez de la pluie, de la brume, du crachin et seulement un petit rayon de soleil. La pluie ne s’arrête que quand le déluge commence. Alors équipez-vous de toute matière étanche et isolante que vous trouverez : parka, bottes, papier cuisson, paille, amiante ou torchis.

2. Plusieurs lacs et fleuves se jettent directement dans la mer par une cascade

Globalement, on peut dire qu’il y a un trop-plein d’eau dans les Iles Féroé. Ça déborde de partout, notamment à Sørvágsvatn et Gasadalur. Pour peu qu’un arc-en-ciel apparaisse ce jour-là, vous tenez un magnifique fond d’écran Windows.

4. Il y a une immense arche au milieu de la mer

Etretat, c’est dépassé. Allez plutôt admirer l’impressionnante arche de Drangarnir qui se dresse, seule, au milieu de la mer. Et en plus, une colonie de macareux y niche.

5. Il y a plus de moutons que d’habitants

Mais surtout, il y a plus de flaques, de boue et de crachin que d’habitants. Les Iles Féroé sont la meilleure destination pour se sentir seul et éviter les rencontres enrichissantes.

6. Vous pouvez vous déplacer en hélicoptère pour 30 euros

Pour visiter les Iles Féroé, il vous faudra naviguer entre les 18 îles qui forment l’archipel. Certaines sont reliées par des tunnels ou des ponts routiers, d’autres nécessitent le ferry. Mais la bonne surprise, c’est que l’hélicoptère est un service public qui transporte chaque jour les passagers des îles les plus isolées. Pour maximum 30 euros, vous pouvez faire un tour d’hélico. Incompréhensible qu’on n’ait pas ce service en Ile-de-France.

7. Les féringiens tondent leur toit

Pour s’isoler du froid, de nombreuses maisons font pousser de l’herbe sur leur toit. Du coup, un dimanche aprem classique aux Féroé, c’est perdre au foot contre l’équipe de France et passer la tondeuse à gazon sur le toit de sa maison.

8. Même dans le joli village de Saksun, il n'y a pas de cars de Chinois

Tout y est idyllique. Le village de Saksun est situé au fond d’une vallée où un petit lac débouche sur la mer. Chaque petite maison est couverte de mousse et d’herbe. Pourtant, même ici, aucun touriste à l’horizon.

9. Vous allez être entourrés d'animaux en permanence

Moutons, macareux, poneys, vaches… Vous les croiserez en tout point des îles. Certains sont extrêmement mignons et timides, d’autres en ont après votre paquet de Pépito, votre carte bancaire et votre amour propre.

10. Si vous allez aux Féroé, c'est comme si vous aviez fait l'Ecosse, l'Irlande, l'Islande et le Mordor en une fois

Les Iles Féroé concentrent tout ce qu’il y a de meilleur chez leurs voisins : la brume de l’Écosse, la pluie de l’Irlande, le froid de l’Islande et la désolation du Mordor. Franchement, c’est hyper économique.

Si vous êtes étanches, solitaires, que vous avez de la fourrure et des sabots, n’hésitez plus, les Iles Féroé sont faites pour vous.