On sait, c’est long 9 mois sans picoler ne serait-ce qu’un seul petit verre de rouge. Mais même si tu peux être tentée pour t’enfiler discrétos une bière pendant un apéro avec des potes, sache que ça peut vraiment être très très dangereux pour ton enfant à naître, et que ce n’est pas pour rien qu’on applique une politique de tolérance 0 face à toutes les boissons alcoolisées pendant la grossesse. C’est relou, mais c’est qu’un temps, ça ne va pas durer, et après avoir expulsé ton lardon, tu pourras t’enfiler tous les mojitos que tu veux. En attendant, c’est l’heure de l’abstinence, passage incontournable de la grossesse.

1. L’alcool bu par la mère passe dans le sang du bébé

Pour résumer, si tu as de l’alcool dans le sang, bah ton bébé sera bourré aussi, puisque contrairement à ce qu’on pourrait penser, le placenta ne sert pas de barrière protectrice. Donc si tu bois, ton bébé boit aussi, sans filtre.

2. L’alcool peut nuire au développement du foetus

Il y a tout d’abord le plus gros risque, celui du syndrome d’alcoolisation foetale, qui peut créer des retards de croissance, des handicaps, des retards mentaux, des troubles du comportements, du langage, mais même sans se mettre de grosses caisses tous les soirs, l’alcool peut avoir des conséquences graves et surtout irréversibles pour ton bébé.

Tu veux la preuve en images que les effets de l’alcool sur la santé sont désastreux ?

3. On ne sait pas quelles quantités d’alcool peut affecter le foetus

Le problème, c’est qu’il est difficile de connaitre le seuil de quantité d’alcool qui pourrait être néfaste pour le foetus. Les données sont rares, donc dans le doute, il vaut mieux totalement s’abstenir, c’est plus sur.

4. Si vous avez des doutes ou des peurs, il ne faut pas hésiter à en parler

Si vous avez picolé avant de savoir que vous étiez enceinte, si vous avez cédé à la tentation et que vous avez bu un coup pendant la grossesse, ou si vous êtes dépendante à l’alcool, il faut en parler, ne pas hésiter, soit avec sa sage-femme/médecin, ou via www.alcool-info-service.fr/

5. Même si vous avez consommé de l’alcool au début, l’arrêt est toujours bénéfique

Il n’y a pas de mauvais moment pour arrêter de boire pendant la grossesse, même si vous n’avez pas réussi à le faire dès le début pour des raisons qui vous sont propres, sachez que l’arrêt sera toujours bénéfique pour votre bébé à naître et pour vous.

6. Le pire moment pour boire de l’alcool est pendant le premier trimestre

Pendant l’embryogenèse, la sensibilité à l’alcool est à son maximum, et les malformations congénitales peuvent le plus survenir pendant ces premières semaines. Mais ça ne veut pas dire qu’on peut se lâcher après le premier trimestre hein.

7. Le mieux, c’est l’abstinence totale

Pas une goutte d’alcool pendant ces 9 mois, c’est encore une fois la chose la plus saine à faire. Pour certaines, ça peut être particulièrement compliqué surtout en cas de dépendance, mais vous pouvez vous faire aider pour mener cette grossesse à terme, avec tout le monde en bonne santé.

8. Tous les alcools présentent le même risque

Il ne faut pas se dire qu’il est moins pire de boire une bière qu’un whisky, ce n’est pas vrai. Dans tous les cas, ça reste de l’alcool, ça passe dans votre sang, et ça déboule dans le liquide amniotique de votre bébé. C’est le moment de boire du Champomy si t’as quelque chose à célébrer. Une bonne technique pour être ivre sans boire.

9. La consommation d’alcool est la première cause de handicap mental

Sur l’enfant à naitre, d’origine non génétique.Chaque année, entre 700 à 3000 nouveau-nés sont atteints du Syndrome d’Alcoolisation Foetale, et une étude datant de 2010 a démontré que 32% des femmes enceintes continueraient de consommer de l’alcool, 3% une fois par semaine, et 29% une fois par mois.

10. Boire de l’alcool peut également être dangereux pour la femme enceinte

La consommation d’alcool pendant la grossesse peut être à l’origine d’accouchement prématuré ou de fausse couche, avec toutes les conséquences morales et physiques que ça implique.

En gros, c’est relou on le sait, mais pendant la grossesse, 0 alcool, c’est le plus safe pour tout le monde. Bon courage !