diner-de-cons-

C'est vrai, on trouve davantage de gamins qui veulent devenir pompiers, cosmonautes ou princesses que contrôleurs des impôts. Mais est-ce une raison pour s'en prendre à chaque échéance fiscale à ces petites mains qui essaient de faire fonctionner l'énorme machine qu'est devenu le système d'imposition français ? Comme les profs, les militaires ou le personnel hospitalier, les agents et contrôleur du fisc sont animés d'une certaine idée de ce que doit être le service public et le service AU public. Parce que ces gens là, malgré leur calculettes et leurs stylos 4 couleurs sont avant tout là pour vous aider. Allez, faisons tous un câlin à un agent des impôts :

  1. Il en existe des sympas
    Et il y en a aussi qui sont de vrais connards. Un peu comme partout. En fait, "agent des impôts", c'est presque comme "être humain".
  2. Ils font tampon entre le Code Général des Impôts et le contribuable
    Et quand le contribuable n'a pas envie de se taper les milliers de pages du bouquin, il peut compter sur ces fonctionnaires pour rendre un peu plus digeste le bordel qu'est la fiscalité en France. Et si c'est le bordel, ce n'est pas de sa faute mais plutôt de celle de vos élus.
  3. Quand ils font grève, ils n'emmerdent personne
    Vous avez déjà lu dans le journal : "Manifestation de contrôleurs fiscaux : 86 voitures brûlées" ? Vous avez déjà été pris dans une opération escargot tendue sur le périph par des agents du fisc ? Non, il gueulent parfois, souvent pour soutenir des camarades d'ailleurs, mais s'en tiennent à une grève et éventuellement à une petite manif bien encadrée. Si vous arrivez en retard au boulot, ce sera rarement à cause d'un agent des impôts.
  4. Ils font rarement fortune dans ce métier
    Ce n'est pas en soi suffisant pour en faire des héros, mais on pourrait douter de leur sens du service public si Bercy recrutait avec des salaires alléchants. C'est loin d'être le cas, vous pouvez donc imaginer que l'agent ou le contrôleur des impôts n'a pas choisi son job sur le seul critère du chèque mensuel. Pour se mettre au service des gens, il faut aussi aimer ça.
  5. Ils sont là pour vous aider
    Et si vous avez oublié de déduire des dons ou des pensions alimentaires versées, l'agent du fisc vous le dira, parce qu'il est de votre côté. Lui, à la fin du mois, il sera payé pareil. Alors s'il peut vous aider et vous faire sortir du Centre des Impôts avec le sourire, ce n'est que du bonus pour lui.
  6. Ils sont champions du monde (ou pas loin)
    Difficile de trouver un classement détaillé, mais tout le monde s'accorde à dire que la France est parmi les meilleurs élèves en ce qui concerne le taux de recouvrement de l'impôt (environ 99%).
  7. Conséquence du point précédent : ils sont rentables pour le pays
    On dira ce qu'on voudra, mais on est bien content de voir revenir dans les caisses de l'état les deux milliards d'euros des exilés fiscaux repentis. Comme quoi, un petit coup de pression, ça soulage tout le monde.
  8. Ils sont en voie de disparition
    Bon, on n'est pas encore rendu au niveau de l'albatros des Galapagos, ou du tigre de Sumatra, mais avec l’émergence des services en ligne, et la volonté de réduire les dépenses, l'agent des impôts ne sera bientôt plus visible car les services seront tout bonnement fermés.
  9. Ils paient des impôts
    Contrairement aux idées reçues, les fonctionnaires des impôts n'ont pas de petits avantages, sauf peut-être celui d'être davantage contrôlés étant donné leur capacité à frauder plus efficacement. Donc non : quand les impôts augmentent, ça ne fait pas plaisir aux fonctionnaire du fisc, parce qu'ils vont casquer aussi.
  10. Ils tombent parfois sur des cons
    Entre ceux qui veulent faire passer leurs animaux domestiques comme des enfants à charge, ceux qui expliquent qu'ils ont déjà payé leurs impôts l'an dernier (ça c'est fait) et ceux qui souffrent de phobie fiscale, les fonctionnaires de l'administration fiscale n'ont pas toujours des journées faciles.
  11. (bonus) Ça pourrait être vous
    Travailler aux impôts, ce n'est pas une vocation, c'est souvent la conséquence d'une multitude de concours passés au terme d'un cursus scolaire pas toujours bien orienté. Donc oui, nous sommes tous, potentiellement, des agents du fisc.

Bon, qui est partant pour un petit contrôle fiscal ?

Un top écrit par Yves

Ce chouette top nous a été envoyé par un utilisateur de Topito. Si toi aussi tu veux être publié, tu peux tenter ta chance par ici

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :