Evidemment que c’est la meilleure émission de l’histoire. Et de loin encore. Finement préparée chaque semaine, on adore le fond aussi bien que la forme, ce qui fait qu’on y revient toujours, années après années. Et on voit pas pourquoi ça changerait. 10 raisons de kiffer Tracks, une émission qu’elle est vraiment très très bien.

1. Parce que ça passe sur Arte

Et absolument tout le monde adore Arte, n’est-ce pas ? Mais si, entre deux épisodes des Ch’tis à Mykonos, il vous arrive même d’y passer quelques secondes, arrêtez de vous dévaloriser comme ça.

2. Parce que les sujets présentés y sont divers et variés

Et là, on fait dans l’euphémisme. En voilà une émission qui risque de vous ouvrir les chakras. Vous ignorez tout des Woolies (fétichistes de la laine) ou des Furries (fétichistes des animaux anthropomorphes) ? Vous êtes à la recherche d’un bon groupe de rap nordique ou israelo-arabe ? Ou vous avez simplement envie de triper devant un bon vieux concours de danse robotique ? Tracks can work it out.

3. Parce que le ton y est libre

Deuxième partie de soirée oblige, les gosses sont couchés, on envoie le pâté, on est entre grandes personnes. Tracks se fait donc un plaisir de dénicher les sujets les plus chelous/barrés/alternatifs/perchés possibles. On flirte parfois avec le « dérangeant » même. Et c’est une des raisons pour lesquelles on continue de regarder. « Voyons voir quel genre de tarés ils nous ont dégoté cette semaine… »

4. Parce que Chrystelle André

Une prose imagée et espiègle, servie par la voix off la plus suave et la plus sensuelle du PAF ; ça fait 17 ans qu’elle nous ravit avec ses petites vannes. Si on ajoute à cela qu’elle a fait ses débuts sur Couleurs 3 (big up à nos potes suisses et frontaliers), on est obligés d’être fans.

5. Parce que ça te rappelle tes années étudiantes

Cette période où tu étais curieux de tout, et où tu ne manquais aucune émission, dans une chambre U entouré de 11 potes, en descendant quelques bières, en mangeant des Curly à 69 centimes, et en fumant quelques pétards. Ou en couple, pépouse, dans ton petit studio de 16m2. Ça nous rajeunit pas tout ça hein…?

6. Parce que c'est intemporel

Créée hier, toujours diffusée aujourd’hui, et traitant des tendances actuelles, de demain, aussi bien que des monstres sacrés du passé. Il suffit de mater une rediff’ pour se rendre compte que ça vieillit mieux qu’un épisode de Hartley cœur à vif.

7. Parce que ça permet de découvrir des pépites musicales

Alors oui il peut y avoir des trucs ultra chelous/barrés/alternatifs/perchés, mais régulièrement, on tombe également sur des petites perles, clairement pas diffusées sur la FM. Genre Os Mutantes, ou Seasick Steve. Les vrais savent.

8. Parce que ça n'est pas présenté par Cyril Hanouna

Et du coup on n’y assiste pas à des sketchs homophobes. Personne ne s’y fait verser une plâtrée de pâtes chaudes dans le froc. Et on s’y fait en fait.

9. Parce que le générique

Délicieusement barré. Avant même le début, on annonce la couleur (le vert). Arty à souhait et simplement parfait.

10. Parce que l'émission a 20 ans cette année

Et rien que ça, ça méritait un petit coup de projo. Une émission qui dure aussi longtemps ça ne peut pas être complètement de la merde. Alors, JOI – YEUZAAA – NI – VER – SAIREUHHH Tracks !

Putain de nostalgie, quand tu nous tiens…