S’il y a bien une raison à regarder en ce moment, c’est Mindhunter. La saison est sortie récemment sur Netflix, donc on en profite pour faire une petit top des familles afin de te convaincre d’annuler tous tes projets du weekend pour comater devant ce bijou.

1. C'est produit par David Fincher et Charlize Theron

David, c’est le mec qui a réalisé Seven, Fight Club, Alien 3 The Game, Zodiac, The Social Network, Gone Girl et quelques autres œuvres. Donc en termes de thriller, il s’y connait le bougre.

Charlize, c’est Monster, Mad Max, Prometheus, Hancock et un Oscar de meilleure actrice, donc elle a surement beaucoup d’argent pour produire cette série.

2. Elle est tirée d'une histoire vraie

Avant 1977, le profiling n’existait pas. Le FBI attrapait et enfermait les criminels et fin de l’histoire. Mais l’agent John E. Douglas s’est dit « et si on pouvait anticiper tout ça en apprenant le fonctionnement des meurtriers ? », « et pourquoi pas commencer par interviewer les pires, les multi-récidivistes ? ». Ainsi est né le terme un programme au sein du FBI, qui créera ensuite les profilers, et 120 saisons de Esprits Criminels.

Source photo : Giphy

3. La saison 2 est encore mieux que la saison 1

Parfois (souvent), après une bonne première partie, les saisons 2 se cassent la gueule ou parviennent moyennement à égaler la 1. Pas avec Mindhunter. Si la saison 1 présente les personnages et le concept de profiling, la saison 2 rentre dans le vif du sujet avec une première vraie affaire qui laisse voir tous les aspects (politique, technique, humain, etc..) d’une enquête. Et c’est prenant.

4. On rencontre de vrais serial killers

Bon ok on a déjà fait un top sur les serial killers les plus flippants, mais il en existe tellement. Dans Mindhunter on apprend à connaître Ed Kemper, Charles Manson, Richard Speck, BTK ou encore Wayne Williams.

5. Les intrigues des personnages principaux valent le détour

Si clairement l’agent Ford n’a plus de vie perso dans la saison 2, ce n’est pas le cas de l’agent Bill Tench et la psychologue Wendy Carr. Et découvrir l’impact qu’à ce travail de recherche et d’investigation sur leurs vies donne une toute autre importance aux différentes enquêtes.

6. On est totalement pris par les récits des criminels

Cette série est bien écrite, et les dialogues aussi. Et franchement, quand Ed Kemper te raconte ce qu’il a fait avec sa petite maman chérie, tu es complètement pris aux tripes. C’est fou à quel point nous sommes attirés par les histoires glauques.

Source photo : Giphy

7. La scène avec Charles Manson vaut le coup

Une scène, un discours, et c’est bon je suis convaincu. Maintenant j’ai trop envie d’aller commettre des meurtres à Hollywood.

8. Grâce à cette série, tu pourras devenir un parfait meurtrier récidiviste

Oui car en fait, on ne parle que rarement de « serial killers ». À l’époque, les gens utilisent encore le terme « meurtrier récidiviste ». C’est long à dire, c’est chiant, et du coup on ne peut pas faire la blague de La Cité de la Peur.

9. C'est la première série avec Emmanuel Macron en premier rôle

Et voir notre Président jouer comme un pro devant la caméra un rôle pas si évident, ça fait plaisir. La France reste grande.

Source photo : Giphy

Si toi aussi tu adores les serial killers, voici un petit top des familles.