Par définition, un extraterrestre, c'est déjà quelque chose d'assez bizarre à la base. Mais nos amis créatifs et scénaristes de séries TV et dessins animés se surpassent souvent pour nous offrir des êtres venus d'ailleurs particulièrement étranges et uniques. Ils peuvent être laids, mignons, gentils, méchants, unijambistes ou non, mais ils ont tous quelque chose qui les rend inoubliables. Il y a en quelques uns qui avaient même un petit truc en plus...

  1. Alf – Alf (1986-1990): difficile de faire plus étrange qu'une marionnette poilue d'1m20 qui semble porter une ruche d'abeille en guise de nez. Ce qu'on sait sur Alf (Alien Life Form), c'est qu'il se nomme en réalité Gordon Shumway, qu'il parle étonnamment bien l'anglais pour un "truc" qui débarque de la planète Melmac, et qu'il mange des chats... Et qu'il fit un petit carton à la télé française à la fin des années 80, en partie grâce à la qualité de sa répartie et à la voix de Roger Carel.
  2. Les Reptiliens – V (1983-1985, puis remake en 2009): l'illustration parfaite de ce qu'on disait plus haut. D'apparence humaine, les extraterrestres de V ont l'air plutôt sympa au premier abord. Ils viennent en paix et sont prêts à partager leur savoir avec les humains. Mais en fait, quand ils enlèvent leurs petits déguisements en grossier plastique, on découvre qu'ils sont non seulement laids ces gros lézards, mais également très méchants, leur but étant de piller nos ressources d'eau; de bouffer toutes nos souris à l'apéro et nous aussi par la même occasion. Heureusement, Mike Donovan, toujours bien coiffé, compte bien révéler la vérité à la face du monde et déjouer les plans de la méchante Diana...
    http://youtu.be/DBLrtmvpRUc
  3. Le Gorn – Star Trek, The Original Series (1966-1969): dans Star Trek, le Gorn est un reptile humanoïde qui aime se promener sur la planète Cestus III vêtu d'un tablier de cuisine des années 70. Plutôt hostile, il est particulièrement vif et redoutable au corps à corps, comme il l'a prouvé lors d'un combat mémorable contre le Capitaine Kirk dans l'épisode « Arena », le 18ème de la première saison. Notez d'ailleurs que le commandant de l'Enterprise a déguerpi comme un pleutre... En tout cas, il faut bien le dire, c'est pas dans Gladiator ou dans 300 qu'on retrouvera une baston avec autant d'intensité dramatique.
  4. Les Teletubbies (1997-2001): tout le monde connaît les Teletubbies. Tout le monde n'en est pas sorti indemne, d'ailleurs. Celui qui en parle le mieux, c'est peut être l'écrivain Bret Easton Ellis : « Puis, les Teletubbies apparaissent - quatre gros tas informes, personnifiés par des types costumés, chacun d'une couleur différente, comme autant de chamallows pâlichons. Ils sont affublés d'une sorte d'antenne qui bouge en haut de leurs têtes ; ils batifolent et font des cabrioles sur un terrain vague tapissé de gazon artificiel - un minigolf stérilisé. (…) Ils s'expriment à l'aide d'onomatopées et de syntagmes désarticulés; on croirait entendre des serveuses japonaises émêchées dans un sushi-bar quelque part en Enfer. » Après ça, ne vous étonnez pas si vos enfants sont encore en 6eme à 16 ans.
  5. Les Jaffa – Stargate: représentés par exemple par Teal'C et son physique de seconde ligne chez les All Blacks, ses sourcils (trop) délicatement épilés et son gros pin's sur le front. Le Jaffa et sa petite poche ventrale type kangourou ne laisse certainement pas indifférent quand il entre dans une pièce. Il vient de la planète Dakara et se bat contre les Goa'uld à qui il voue une haine sans bornes. Malgré son physique un peu rustre, le Jaffa a le sens de l'humour. Mais on veut dire le sien hein, que personne d'autre ne comprend. Oui, un peu comme Anne Roumanoff.
    http://youtu.be/-VU5KBvqtnw
  6. Marvin le Martien – Looney Tunes (1948): avouez que c'est étrange. Un extraterrestre, un martien donc, au physique plutôt sympathique, mais pourtant redoutable et habillé en légionnaire romain (en hommage à Mars le dieu de la guerre). Pourquoi donc est-ce qu'un petit martien s'habillerait comme un centurion de la légion romaine ? Un des personnages, lui et son chien vert, devenu un récurrent chez Looney Tunes. Le genre de petit bonhomme qui a su se faire une place sur terre.
    http://youtu.be/Z_tIDSoon8A
  7. Les Sylvidres – Albator, le corsaire de l'espace (1978-1979) : les sylvidres sont/étaient une race d'extraterrestres déroutante. Elles avaient l'apparence de femmes humaines, à la différence près qu'elles avaient la peau verte, les yeux rouges et qu'elles aimaient se promener presque complètement nues , ce qui n'est malheureusement pas si courant que ça chez nous. Peuple technologiquement avancé et doté d'un organisme végétal, les Sylvidres avaient colonisé la Terre bien avant l'apparition de l'être humain pour anticiper la disparition du soleil de leur planète d'origine. Bien décidées à reprendre possession des lieux, elles vont se heurter à Albator, le corsaire de l'espace au look crypto le plus cool de tous les temps. Les cris des Sylvidres hanteront longtemps nos esprits – de même que leur Reine, la belle et glaçante Sylvidra.
  8. Krang – Les Tortues Ninja (1987 – 1997): les auteurs des Tortues Ninja ne se sont pas contentés de créer 4 tortues mutantes qui se nourrissent de pizzas entre deux scéances de kung fu avec Splinter, leur père adoptif qui n'est autre qu'un rat géant en kimono. Ils ont également donné vie à Krang, un gros cerveau rose baveux avec des tentacules, qui vit dans l'abdomen d'un robot, et qui projette de conquérir le monde depuis sa base ultra-moderne située dans la Dimension X. Respect.
  9. Les Narn – Babylon 5 (1993 – 1999): Babylon 5 est la série préférée des amateurs de science fiction pure et dure, qui aiment les interminables discussions politico-tactico-militaro-spatiale et les rencontres improbables dans des ascenseurs galactiques. Parmi les nombreuses races extraterrestres de la série, les Narn, sorte d'énormes lézards avec un acné frontal sur-développé. Ils sont représentés par l'emblématique G'Kar, qui fut ambassadeur, résistant et héros de la guerre contre les Centauris, puis leader religieux. Un beau CV.
    http://youtu.be/Q-UMB5Zip_w
  10. Hilguegue – Salut les musclés (1989-1994): la fiction française à son meilleur. On n'a pas le budget pour faire un bon déguisement, donc on prend une jolie blonde avec un accent autrichien et on raconte qu'elle vient de la planète Vega pour étudier la race humaine, dont les Musclés représentaient sans doute le summum de l'évolution durant les années 90. L'atout charme d'une série qui sentait trop la testostérone (surtout à cause de la moustache de Framboisier) et le premier fantasme de beaucoup de pré-adolescents qui sont sans doute devenus des serial killers aujourd'hui.
    http://youtu.be/xJiELhc7OTQ
  11. (Bonus) Tout le casting de "Plus Belle la Vie": parce qu'à les regarder se débattre dans des décors en carton pâte dans des histoires plus rocambolesques les unes que les autres, mais "avé l'accent", on se dit parfois qu'on n'est pas de la même planète...

Et aussi Farscape, Battlestar Galactica, Torchwood, Goldorak...que nous avons volontairement oublié pour titiller un peu les geeks. Selon vous, qui aurait mérité sa place dans ce top ?

Crédits photo (creative commons) : Lord Jim