La polémique autour des quotas en équipe de France n'en finit plus de grossir. Le foot français avait bien besoin de ça après une coupe du monde déjà au top.Un sujet qui fâche, assez logiquement si on s'arrête à l'idée de base derrière un tel projet. On trouve surtout l'idée assez idiote et maladroite. On peut définir un projet de jeu sans exclure d'entrée, et ne pas se réfugier derrière le problème des binationaux qui n'en est pas un. Alors quitte à proposer et faire n'importe quoi comme ça semble être le cas à la fédération depuis quelques temps, allons-y franchement. La vraie révolution en 20 quotas pour le foot français, pour les bleus et pour la ligue 1.

    >> Pour Les bleus

  1. Un quota de joueurs qui descendent du bus: quoiqu'il arrive et qu'importe le sujet de la grève, on veut au moins 5 joueurs à tous les entraînements.
  2. Un quota de roux : on est peut être passé à côté du Scholes français avec ce genre de discriminations. et un peu de fighting spirit ne peut pas faire de mal.
  3. Un quota de joueurs d'Arsenal : ah non... c'est déjà fait, ça. Bon marquons le quand même quelque part.
  4. Un quota de Bretons: une attaque Guivarch-Gouvenech, ça irait à merveille avec le maillot marinière des Bleus.
  5. Un quota de joueurs membres du MEDEF: on est jamais à l'abri d'une nouvelle grève.
  6. Un quota de "caïds immatures" : pour mettre des claques aux "gamins apeurés".
  7. Un quota de "diable de joueur X" dont Christian Jean-Pierre connaît le nom : si en plus il peuvent obtenir des corners intéressants, c'est encore mieux.
  8. Un quota de binationaux formés à l'étranger et qui choisissent le maillot Bleu : avec Higuain dans nos rangs, on serait "presque" quitte avec le Mali, le Sénégal ou la Pologne.
  9. Un quota de joueurs qui font des pubs pour des shampooings : depuis que Ginola, Pires et Petit ne sont plus là, le niveau capillaire de nos bleus est en dessous de tout.
  10. Pas de quota du tout, même pas de Français : on fait une équipe avec tout ce qu'on trouve, comme le Qatar, et on a la Coupe du monde dans 8 ans en France.
  11. >> Pour la Ligue 1

  12. Un quota de joueurs à moustache: ça ne sert à rien, mais ça fait joli sur la photo et ça nous rappellera le bon vieux temps des petits shorts et des maillots en lycra.
  13. Un quota de joueurs qui n'embrassent pas le logo pour partir 2 mois plus tard: obliger un joueur à ne pas en faire trop, ça c'est un quota.
  14. Un quota de buts minimum par match en ligue 1: on se fait un peu chier non ?
  15. Un quota de président de club de Lyon qui ne soit pas omniprésent au micro quelque soit la discussion: ça nous fera du bien à tous.
  16. Un quota de joueurs qui ne prennent pas les matchs "les uns après les autres": parce que ça, on n'en peut plus.
  17. Un quota de stades décents: pour que le champion de France ne joue plus jamais dans un stade d'athlétisme.
  18. Un quota d'Arméniens dans chaque équipe : parce que c'est pas juste pour Edel d'être le seul. Et pour le PSG d'être le seul à morfler.
  19. Un quota de joueurs qui n'ont pas d'ischio-jambier : parce que ce mot est vraiment trop moche et trop difficile à prononcer.
  20. Un quota de joueurs super dopés : pour qu'il n'y ait plus jamais de place pour des Francis Llacer en Ligue 1.
  21. Un quota de nains et de vachettes : pour le délire. On fait jouer le championnat l'été, on le passe sur TF1 et on le renomme "Ligue 1 - Intervilles Orange". Arles Avignon a enfin sa chance.

Et vous, vous en voyez d'autres des quotas réellement applicables, pas discriminatoires, et enfin drôles ?

Crédit photo (creative common): Sunset Chaser

Footeu-se dans l'âme ? On a déniché les gadgets les plus cool :