Ils sont parmi nous depuis le début du commencement de notre modeste existence. Ils font partie des bruits les plus chelous produits par notre corps. Mais qui sont-ils ? D’où viennent-ils ? Que nous veulent-ils ?

1. Tout d'abord de premièrement : c'est quoi ?

Médicalement, les gargouillis sont des bruits causés par les déplacements d’air dans l’abdomen qui rentrent en contact avec les liquides des intestins. Rien de bien fou, en somme.

2. Est-ce que les gargouillis sont forcément signe de faim ?

Ça peut, mais pas forcément. En fait quand tu as faim c’est que ton intestin est vide et se contracte ce qui peut provoquer l’éclatement de bulles d’air qui servent justement à dire « eh oh, file à bouffer batard ». Toutefois, ce qui entraîne le plus souvent des gargouillis c’est surtout la digestion.

3. Est-ce que les gargouillis sont forcément signe d'un prout en devenir ?

AGAIN, ça peut, mais pas forcément. Surtout quand on a tendance à avoir un gargouillis très expressifs. Le prout peut apparaître comme une solution d’apaisement, tout comme le gargouillis peut juste faire sa vie tranquillou sans nécessiter que tu lâches une caisse puante.

Pour en savoir plus sur les prouts, je vous invite à découvrir les différents types de prouts en illustrations, et ce qu’ils veulent dire de toi.

4. Est-ce qu'on peut avoir trop de gargouillis ?

Devant les gargouillis, nous ne sommes pas tous égaux. Certains ont des gargouillis très mignons et discrets qui ne s’expriment que quand un camion passe, ou aux toilettes, ou sous la douche. D’autres ont carrément un dialogue constant avec leur bide qui gargouille à longueur de journée et si possible encore plus lors de silences gênants. Bonne nouvelle pour ces derniers, ce n’est pas grave ! Les gargouillis ne sont jamais une mauvaise chose et mieux vaut en avoir trop que pas assez.

5. Est-ce que, au contraire, il faut s'inquiéter de n'avoir aucun gargouillis ?

Eh oui ! Si ça nous arrange bien sur le plan auditif, l’absence de gargouillis n’est pas à prendre à la légère et peut être le signe d’une occlusion intestinale surtout si elle s’accompagne de symptômes telles que des crampes ou des vomissements.

6. Est-ce qu'on peut contrôler ses gargouillis ?

Dans la mesure où les gargouillis peuvent avoir des causes multiples notamment dans la consommation de boissons gazeuses, de chewing-gum bien sûr ou encore d’aliments qui fermentent beaucoup (comme le chou). Donc si déjà on boit moins de bière et on mange moins de choucroute au p’tit dej, ça devrait calmer nos ardeurs.

7. Pourquoi on appelle ça des gargouillis ?

Les gargouillis viennent du verbe « gargouiller » qui renvoie au bruit que fait l’eau en tombant d’une gargouille et donc qualifie par extension le bruit des liquides qui gigotent dans l’estomac. Mais ça c’est la définition pour les nuls. Leur nom savant c’est les « borborygmes », qui vient du grec ancien « borborugmos » (qui signifie « bruit des intestins »).

8. Est-ce que si on écoute, vraiment, vraiment bien, on peut comprendre ce qu'ils disent ?

Cela fait maintenant 30 ans que j’essaie d’élaborer un dictionnaire où chaque gargouillis aurait une signification bien précise, j’en suis arrivée à la conclusion suivante : ce qu’ils disent n’a aucun sens.

9. Est-ce normal que les gargouillis ne surviennent que dans les moments où c'est gênant ?

Ce qui est gênant c’est de penser que les gargouillis sont gênants alors qu’ils ne sont rien d’autre que le signe que tu es en vie. Assume donc ces sons tout droit venus de tes intestins, leur chant a une saveur indiscutable.

10. Est-ce qu'on peut calmer ses gargoullis quand ces bruits deviennent trop insoutenables ?

Si vous en avez par dessus la tête d’avoir des sons monstrueux qui émanent de votre ventre et que vous trouvez ça hyper gênant : BONNE NOUVELLE ! Il est possible de les atténuer, pour cela il vous suffit tout simplement d’évacuer l’air qui circule c’est à dire en rotant ou en pétant. Ouf. Vous voilà sauvés ! Fini les moments de gêne au travail. Et une belle tranche de rigolade en perspective avec ses collègues.

Sinon, sachez qu’il est aussi possible de prendre des traitements qui accélèrent le processus digestif (des prokinétiques, des probiotiques, du charbon etc.). Il existe des solutions en dehors du prout.

Source photo : Giphy