Crédits photo (creative commons) : sjsharktank

Il est arrivé à chacun d'entre nous de promener sa docile carcasse dans la rue sans but précis, de rencontrer un individu à l'allure sympathique et au visage bienveillant, et de faire face à une envie irrépressible d'engager la conversation avec ce véritable saint. Un "salut!" ne sera pas suffisant et vous n'avez finalement pas grand chose à lui dire à cet inconnu (quel idée d'aborder des inconnus comme ça aussi). Pas de panique, cette liste recense justement les petites questions à poser pour engager une conversation. Vous avez de la veine.

  1. "Comment tu t'appelles ?" : la question peut être assez mal perçue par votre interlocuteur s'il n'a pas de prénom ou s'il s'appelle Pipi (ou autre nom exotique). Pour les autres cas, il vous répondra "Pierre" nonchalamment et se sentira même obligé de vous renvoyer la question. Conversation lancée !
  2. "Es-tu boulanger ?" : à utiliser avec Vigilance, Méfiance ou Thomas. Si votre interlocuteur est boulanger, il vous parlera un peu de son métier et s'il ne l'est pas, il vous dira qu'il aime le pain. S'il est allergique à la farine, il changera de sujet tout simplement.
  3. "As-tu des phobies ?" : les gens ont des phobies et adorent en parler. Profitez-en ! Répétez la question s'il a compris fourmi. Phonétiquement, phobie et fourmi sont presque jumeaux.
  4. "Quelle note as-tu eu à ton contrôle d'histoire ?" (s'il porte des lunettes) ou "Quelle note as-tu eu en 300 mètres nage libre coeff 6 ?" (s'il porte un bonnet de bain) : vous pouvez aussi permuter les questions pour l'emmerder un peu (et bien oui, il ne fait pas beaucoup d'efforts depuis le début de la discussion. Une punition s'impose.)
  5. "Quel est ton smiley préféré ?" : il y a bien un moment où l'on doit rentrer dans des considérations plus personnelles. Les smileys en disent long sur nous-mêmes. S'il vous répond J'aime bien le smiley qui vomit, vous pourrez rétorquer que vous trouvez certains vomis magnifiques.
  6. "Es-tu roux ou l'as-tu été ?" : il est de bon ton de se préoccuper un peu de l'apparence de cet individu. S'il est roux ou s'il l'a été, vous pourrez toujours embrayer sur les études du prince Harry, les bandes dessinées Boule & Bill ou la culture de citrouille.
  7. "Tu collectionnes plutôt les timbres ou les mammifères morts ?" : s'il vous répond "timbres", parlez lui de la dernière lettre que vous avez envoyée. S'il vous répond "mammifères morts", dites lui que vous aimez les dauphins. S'il vous répond "oui" ou "non", c'est qu'il est bête ou que vous avez une mauvaise élocution (peut-être que vous zozotez).
  8. "Combien pèses-tu ?" : s'il vous répond 580 kilos, vous parlez à l'homme le plus gros du monde (vous auriez pu remarquer ce détail avant). Il est encore temps de lui demander un autographe ou un slip (si vous désirez changer de couette). S'il vous répond 300 grammes, vous conversez avec une carotte ou une voiture miniature. Vous manquez de lucidité, une fois de plus.

Et vous, quelles sont vos astuces pour engager une conversation ?