Bon, tu te doutes bien que le moment où tu vas devoir pousser de toutes tes forces arrive bientôt, vu que tu as un bide énorme depuis quelques mois. Le moment de l’accouchement approche, mais il peut être parfois un peu compliqué de savoir quand exactement partir pour la maternité. Heureusement, c’est bien fait tout ça, et y’a quelques trucs à faire qui peuvent te mettre sur la piste.

1. Prendre des nouvelles de ton bouchon muqueux

C’est pas hyper glamour, mais si tu vois que tu as perdu un amas de glaires un peu marrons et que ça traine au fond de ta culotte, c’est le signe que tu ne vas pas tarder à accoucher. Bon on ne se presse pas non plus, ça peut très bien dire que l’accouchement est dans 48 heures, et même parfois tu peux ne pas le voir du tout. Mais c’est un des signes annonciateurs.

2. Vérifier que tu as perdu les eaux

Tu ne sais pas si tu t’es pissée dessus ou si tu as perdu les eaux ? Si c’est du liquide clair qui sort en grande quantité, y’a moyen que ça ne soit pas juste un petit pipi. Si ça sort de temps en temps, genre à chaque fois que tu bouges, c’est que tu as surement fissuré ta poche, et y’a qu’à la maternité qu’on pourra vérifier ça.

3. Essayer de reconnaitre les « vraies » contractions

Entre les fausses contractions, que tu auras pu avoir souvent pendant ta grossesse, et les « vraies », tu feras vite la différence, t’inquiète pas. Les « vraies » contractions de travail sont facilement reconnaissables par leur intensité et leur régularité, rien à voir avec les contractions de Braxton Hicks qui n’ont pas d’effet notables sur le col de l’utérus.

4. Compter tes contractions, et leur durée

Si tu as des contractions toutes les 5 minutes, qu’elles durent entre 30 et 40 secondes, et ce depuis une heure ou plus, c’est que c’est le début du travail et que tu peux débarquer à la maternité. C’est le moment de les noter sur un petit papier et de les chronométrer, parce qu’on te gardera normalement pas aux urgences si elles ne sont pas régulières.

5. Ecouter ton corps

Tu te sens fatiguée ou nauséeuse, ou bien au contraire t’as une patate de malade et t’as envie de briquer l’intégralité de ton appart ? Ça peut être des signes annonciateurs. Surtout si tu es à la date du terme ou aux alentours. Il faut que tu essayes de prêter attention aux signes que ton corps t’envoie, même si parfois ça ne peut vouloir rien dire du tout.

6. Vérifier que ton bébé continue à bouger dans ton ventre

Parce que lui aussi s’apprête à vivre un gros marathon pour dégager les lieux, le pauvre chaton. Si tu sens qu’il y a un truc qui cloche, que tu as l’impression qu’il bouge beaucoup moins, ou que t’as le moindre doute, tu files à la maternité pour vérifier tout ça.

7. Checker une dernière fois ta valise pour la maternité

C’est pas quand tu auras les pieds dans les étriers que tu pourras dire « et merde, j’ai oublié de lui prendre des pyjamas ». Profite de tes derniers moments chez toi pour vérifier que tu as pris tout ce qu’il te faut, puis ça t’occupera un peu tiens.

8. En cas de doutes sur les signes annonciateurs, passe un coup de fil à la maternité

Parfois, il n’y a rien de tout ça, pas de contractions, pas de perte des eaux, que dalle, nada. Ça dépend des femmes, que veux-tu personne n’est fait pareil. Mais si tu as le moindre doute et que tu ne veux pas te déplacer pour rien, tu peux aussi passer un coup de fil à la maternité, ils pourront te conseiller.

9. Comparer à tes précédentes grossesses

Si tu as déjà accouché d’un ou plusieurs enfants, tu sais un peu comment ça fonctionne tout ça. Si tu es du genre à expulser tes mômes en une demie-heure, tu sais qu’il ne faudra pas tarder à filer à la maternité dès que tu auras des contractions, au risque d’accoucher dans la bagnole.

10. Si tu viens d’accoucher dans ta baignoire, c’est que t’as loupé le coche

Bon bah c’est pratique au moins, une baignoire ça se lave facilement hein.

Allez, c’est bientôt la fin, il ne reste plus qu’à soumettre une liste de cadeaux utiles de naissance. Et puis tant qu’on y est, demande peut-être aussi un petit quelque chose pour toi parce que les cadeaux pour jeunes parents, ça fait toujours plaisir.