une_citation (1)

Anti-clash, anti-rap commercial et anti-gangsterisme, Fabe n'avait un peu rien à foutre au sein du rap français. D'ailleurs il n'est pas resté bien longtemps dans le game, préférant retourner dans le calme et l'anonymat de sa pratique religieuse. Son départ a marqué pour certains nostalgiques du rap français à l'ancienne le début de la fin de l'âge d'or du rap hexagonal, et bien qu'on ne puisse pas être totalement d'accord avec eux, on est obligé de constater que cette époque dorée (95-00) nous manque un peu. Surtout quand on se replonge dans les nombreux classiques que Fabe nous a offert à travers ses 3 albums et ses featurings avec la Scred Connexion.

  1. "Tu veux les avantages du quartier, t’auras les inconvénients. Ta cité c’est pas ta mère et si tu crèves elle aura d’autres enfants."
    Visionnaire.
  2. "Si on peignait les cons en vert, les commissariats seraient des prairies."
    L'Emmerdeur Public N°1.
  3. "L’espoir est loin. En fait si j’écris, c’est pour éviter de descendre dans la rue en poussant des cris."
    Aujourd'hui.
  4. "La vie est une manif’, la France une vitre et moi un pavé."
    L'impertinent.
  5. "Façon père sévère, j’veux pas qu’mon fils devienne mercenaire, j’veux qu’il aime sa mère et son dictionnaire."
    L'impertinent.

  6. Fabe - Detournement de son Pochette CD
  7. "A l'époque y'avait pas trop de tox' dans les rues maintenant ils poussent comme des oeufs... à Pâques/Les gosses mettent le paquet démarrent au quart de tour et foutent des taquets."
    Quand j'serai grand...
  8. " Pourquoi veux-tu que je dépense de l’argent pour un fusil ? J’ai des feuilles et un stylo ça me suffit "
    Faites Vous la Guerre Je Fais mes Affaires.
  9. "C'est la mode des "yo", des "check", des mecs qui s'appellent "nigger"
    /J'trouve cette mode moche comme la face de Freddy Krueger"

    Des durs, des boss, des dombis.
  10. "Si Jean-Marie courait aussi vite que je l'emmerde, il serait tellement loin/Avant je les détestais mais aujourd'hui je les aime tellement moins."
    L'impertinent.
  11. "Avis aux chanteurs qui se prennent pour des meurtriers : si t’es un gangster, t’as pas le temps de rapper. »"
    Joe la Monnaie.
  12. Bonus : Tout son complet dans 11'30 contre les Lois Racistes. (à 4 min 30)
    "Vigipirate, carte de résident en danger, délation
    France aux Français. Guerre avec un grand G
    Qu'est-ce que tu veux que je fasse face à ces panneaux
    Qui sont tellement sales qu'ils me font penser à Brigitte Bardot
    Qu'est-ce qu'il y a ? T'es choqué quand je dis ça ?
    Ne bouge pas, j'ai pas fini, tu veux mon nom, c'est Befa
    L'impertinent, celui qui écrit une lettre au Président
    Que Skyrock, Fun et NRJ censurent impunément évidemment.
    Personne se sent concerné surtout que dans le pire des cas
    C'est mes enfants qui seront enfermés
    Donc fermez-la une fois pour toutes, mon téléphone est sur
    écoute, pas de doute, je bosse pas pour les scouts de France
    Je balance une idée révolutionnaire. Debré hors-la-loi
    Si tu l'attrapes, mets-lui un coup pour moi
    Un coup pour nous, un coup pour tout ce qu'ils nous ont fait
    Un coup pour dire qu'un jour ils finiront par payer leurs méfaits
    En effet, je l'ai fait, si tu veux me faire un procès
    T'as droit qu'à un seul essai
    Donc, essaie de laisser la vérité passer au sujet des Français
    De ce qu'ils ont fait dans le passé à nos pères et à nos mères
    C'est que quand je pense à ce que ta France a pris
    à l'Afrique noire et à l'Algérie
    De quoi tu nous paries aujourd'hui. 9-7
    De quelle dette ? De quels droits ? De quels papiers ?
    De quelles lois ? De quels immigrés ?
    "

On n'appelle pas à son retour parce que comme on le sait, les retours sont souvent nazes. Donc reste où t'es Fabe mais merci pour tous tes classiques.