Ann_CoulterOK
Crédits photo (creative commons) : David Shankbone

Qualifiés pour les 8e de finale de ce Mondial 2014 (puis éliminés), les Américains se sont découvert une toute nouvelle passion pour le foot. Un phénomène de société avec lequel la chroniqueuse conservatrice américaine Ann Coulter n'est pas du tout d'accord, considérant notamment que ce sport de filles causera la perte de son beau pays et de ses valeurs.

  1. "Une nouvelle preuve que le foot est un sport de fille : un joueur uruguayen a été attrapé en train de mordre un joueur de l'équipe opposée. Il ne lui a pas filé un coup de poing. Il ne l'a pas plaqué au sol. Il l'a MORDU !"
    Oui, on peut être une femme et sortir des propos misogynes de façon totalement décomplexée.
  2. "Au foot, vous n’avez pas le droit d’utiliser vos mains. [...] Ce qui différencie l’homme de la bête, mis à part l’âme, ce sont les pouces. Nos mains peuvent tenir les choses. En voilà une bonne idée : si on créait un jeu dans lequel on n’aurait pas le droit de les utiliser !"
    La théorie de l'évolution revue et corrigée par Ann Coulter. Un délice.
  3. "Aucun autre ‘sport’ ne compte autant de matchs nuls que le foot. [...] Si Mickael Jackson avait traité ses insomnies chroniques avec une cassette d’un match Argentine-Brésil plutôt qu’avec du Profopol, il serait toujours en vie, même s’il s'ennuierait."
    Ann, nous sommes au regret de t'annoncer que Michael est toujours en vie (et qu'il regarde certainement la Coupe du Monde).
  4. "Les mères libérales aiment bien le foot parce que c’est un sport dans lequel le talent athlétique a si peu d’importance que les filles peuvent jouer avec les garçons. Aucun sport sérieux n’est mixte, même au niveau de la garderie."
    D'ailleurs pour bien faire, on ne devrait pas envoyer les filles à la garderie, mais plutôt leur apprendre comment tenir une maison correctement et faire de beaux enfants.
  5. "La réussite individuelle n’est pas un élément important dans le football. L’échec est partagé et presque personne ne marque de but. [...] Il n’y a pas de héros, pas de loser, pas de responsabilité, et aucun enfant ne voit sa fragile estime de soi ébranlée."
    Décidément, on aimerait vraiment avoir cette brave Ann Coulter pour mère.
  6. "Aucun Américain dont l’arrière-grand-père est né aux États-Unis ne regarde le football."
    Ce qu'Ann essaye de nous dire de façon très subtile c'est que le foot est un sport d'immigrés. Oui, c'est très très raciste.

À part ça, cette douce Ann Coulter pense aussi que "nous devrions envahir les pays arabes, tuer leurs dirigeants et les convertir au christianisme". Un être plein d'amour.

Source : Le Monde, le blog d'Ann Coulter