Goethe (à moins que ce ne soit Nadine Morano, je sais plus) a dit un jour « méfiez-vous de vos rêves d’enfant, ils finissent toujours par se réaliser ». Non. La preuve en dix points, le tout accompagné de ceux qui rient sur vos rêves de jeunesse décédés. Allez la bise !

1. Mais oui, je te promets, si à 18 ans t'es encore puceau / pucelle, je m'en charge.

Dixit ton/ta seul-e ami-e à avoir une vie sexuelle quand tu en es réduit à pleurer du sang devant Youporn. Attention révélation : c’est du mytho. Tant mieux, tu t’épargnes un moment extrêmement gênant.

2. J'te jure à 18 ans je me casse de chez mes parents et je ne leur parle plus JAMAIS !

Deux mois après l’emménagement dans ton premier appartement : « PAPAAAA MAMAAAAN comment on change une ampoule ? »

Source photo : Giphy

3. Plus tard, on fera une grande collocation tous ensemble !

Par ceux qui ont trop regardé les rediffusions de Friends. Puis tu te rends compte que ta pote ne retire jamais ses cheveux de la douche et tu te découvres des pulsions meurtrières.

4. On restera amis pour la vie !

« Scellons cette amitié par un pacte de sang ». Le décès d’un des participants atteint d’hémophilie a un peu refroidi le truc…

Source photo : Giphy

5. J'arrête de fumer après le bac de toute façon

Mais arrivé à la fac, tu passes à l’étape suivante « ouais… En fait j’arrêterai fumer quand j’aurai mon premier enfant ».

6. On se mariera ensemble si on est encore célibataires à 30 ans

Sauf que parfois, tu arrives célibataire à trente ans et tu es très bien dans ta vie. Et puis, t’as vraiment pas envie d’épouser Jérémie, qui était le BG de la quatrième 4 mais ressemble aujourd’hui au fils monstrueux de Quasimodo et Winnie l’Ourson.

Source photo : Giphy

7. Plus tard je changerai le monde

Non, plus tard tu voudras surtout changer de caleçon parce que c’est agréable une culotte propre.

8. On se mariera ensemble et on aura plein de bébés

Avec ton premier amour. Et un jour tu tapes « épisiotomie » sur google. Ça casse un peu le mythe.

Source photo : Giphy

9. J'aurai jamais d'enfants

Un accident de capote est si vite arrivé…

10. Jamais j'irai bosser à Paris, je préfère ma petite ville de province

Plus tard : « jamais j’irai bosser dans ma petite ville de province, je préfère avoir un CDI. Et puis c’est pratique d’avoir internet quand même ».

Source photo : Giphy

DES BARRES ! Si toi aussi la vie a pulvérisé tes vieilles promesses de jeunesse, n’hésite pas à nous le dire. Parce que la vie est une pute.