Roger Federer vient de battre Rafael Nadal en finale de l’Open d’Australie, j’ai hurlé de joie, la presse titre sur l’exploit que cette victoire représente. Mais la presse n’en a pas fini de s’étonner. Je reviens de l’avenir, et cette victoire n’est que du pipi de chat à côté de ce que Federer nous réserve dans les années à venir. Florilège.

1. En 2017, il remporte Wimbledon contre Raonic en finale

« Federer fait des rêves ! » titre L’Equipe avant la finale, alors que Raonic n’a pas perdu une seule fois son service du tournoi. Pourtant, le canonnier canadien ne peut rien faire. Le score est sans appel : 6/4, 6/2, 6/2. Alors que tout le monde attend l’annonce de sa retraite, Federer promet d’être de retour l’an prochain.

Source photo : Giphy

2. En 2022, 148ème au classement, il remporte l'US Open à 41 ans en battant 7 top 10

Après 9 mois sans jouer, il aligne les victoires improbables sur Kei Nishikori, Milos Raonic, Grigor Dimitrov, Alexander Zverev et Lucas Pouille. Il devient le plus vieux vainqueur d’un Grand Chelem et annonce sa retraite.

Pour revenir sur le circuit trois ans plus tard.

3. 2023 : à 42 ans, Federer s'offre un nouveau Masters

Il bat Stan Warinka en finale, à Londres. Celui-ci déclare « je jette l’éponge, j’arrête, c’est pas juste. » On ne reverra jamais Stan sur les courts ; Federer lui envoie des chocolats tous les ans pour son anniversaire en espérant une réconciliation.

Source photo : Giphy

4. 2026 : Federer donne son foie à Rafael Nadal

Alors que Rafael Nadal, retiré des circuits depuis 2018, rend public son cancer du foie, Roger Federer propose de donner son foie à son meilleur ennemi qu’il espère « revoir sur le court très vite ». Sans foie et malgré une préparation tronquée par l’opération, Roger Federer s’aligne à Roland-Garros où il perd en demi-finale contre Alexander Zverev.

Source photo : Giphy

5. 2031 : Federer renonce à ses records

Pour le bien du tennis et alors qu’il continue à briller sur les courts, Federer déclare à 50 ans vouloir renoncer à ses records « pour qu’ils aient une chance un jour d’être battus ». Depuis son fauteuil roulant, Pete Sampras applaudit.

6. 2037 : à 55 ans, Roger Federer s'offre un dernier Wimbledon en battant Santiago Nadal en finale

A 20 ans, le fils de Rafael Nadal semble plus à même de remporter ce match qui ressemble à un passage de témoin. D’autant que Wimbledon se joue désormais sur dur. Mais c’est sans compter sur la science du jeu du vieux lion qui enchaîne les passings contre Santiago Nadal, un adepte du service volée. En 4 sets, et malgré la perte du premier, Federer empoche son 26ème Grand-Chelem. John McEnroe, décédé juste avant le début du tournoi, ne livre pas ses commentaires.

Source photo : Giphy

7. 2040 : Federer fait un discours vibrant à l'enterrement de Novak Djokovic

Federer donne un des trophées de sa collection pour y accueillir les cendres du joueur serbe, parti trop tôt. Il lui dédie ses victoires et lui offre une Rolex à titre posthume. Le monde entier a les yeux rivés sur son discours. Federer est sur la liste des candidats pour le Prix Nobel de la Paix.

8. 2045 : après avoir repris en main le FC Bâle, Federer gagne la Ligue des champions

Entraîneur, mais aussi joueur, il arrête lui-même le tir de Matteo Zidane, le fils d’Enzo, et marque le penalty de la victoire face au Real Madrid d’Antonio Ronaldo. Federer devient ambassadeur de l’ONU contre la mort.

9. 2053 : 34ème Master pour Federer pour cette première édition à l'Ibis Arena de Blurgz, sur Mars

En finale, à 72 ans, il défait le numéro 1 galactique Kublik 2000 en deux sets 6/1 10/3 au super tie-break. Le fameux revers à 4 mains du natif de Vénus n’aura pas suffi à déborder Federer qui livre une prestation impériale, notamment en revers. Federer est choisi par la délégation mondiale pour représenter la Terre lors des négociations tripartites avec Vénus et Mercure.

Source photo : Giphy

10. 2081 : à 100 ans, Federer gagne son premier Grand Chelem en tant qu'entraîneur

Appelé à son chevet par Bernardo Thiem, l’arrière petit-fils de Dominic Thiem et Garbine Muguruza, il pousse son poulain jusqu’en finale et lui permet de remporter Roland-Garros, le Grand Chelem pékinois. Thiem déclare après la finale : « Je n’étais pas sûr de gagner, Roger m’a pris un set à l’entraînement. »

Les diamants sont éternels.

Tous les mardis à 18h, on se retrouve sur Twitch ! Ce soir on joue à PES 2018. Allez viens.