Il a été prouvé précédemment que le catch était un sport à part entière. Certains voudraient le voir classifier dans en "théâtre" plutôt qu'en "sport" mais qu'importe. Le catch reste très réglementé. La preuve en une liste de prises un peu surprenantes mais pourtant bien cataloguées et homologuées. Et c'est vrai que ça peut devenir rapidement n'importe quoi...

  1. Clothesline (La corde à linge)
    L'attaquant court vers son adversaire en prolongeant son bras et le tamponne. Cette prise ne l'autorise, en aucun cas, à étendre son linge ensuite. Non, pour ça, comme tout le monde, il attendra d'être chez lui.

  2. Van Daminator
    L'attaquant donne une chaise à son adversaire pour que celui-ci la mette devant son visage. L'attaquant met alors un coup de pied dans la chaise. Un adversaire docile acceptera la prise sans ciller. S'il est un peu farouche, ayez de bons arguments.
    https://www.youtube.com/watch?v=zMJsmvW3qxY
  3. Stink face
    L'attaquant s'assoit sur le visage de son adversaire dans l'objectif de l'étouffer. On précise qu'il s'agit là d'une attaque "dirty". Et que cette prise doit absolument être réalisée avec des vêtements, et pas non plus dans l'intimité des vestiaires.
  4. Rolling wheel-kick
    L'attaquant donne un méchant coup de talon à son adversaire après une galipette. Méfiez vous donc de l'eau qui dort. Mais pas trop. Attention, si votre enfant vous fait une galipette, ne l'assommez pas pour autant avec votre pied, ce n'est pas forcément un rolling wheel-kick.

  5. Scissors Dropkick
    L'attaquant claque le visage de son adversaire avec ses pieds. Demande une certaine souplesse oui. S'entrainer en amont sur son chat pour maitriser complètement la prise est fortement recommandé.

  6. Battering ram
    l'attaquant fonce tête baissée sur son adversaire et le frappe à l'abdomen. Prise popularisée par Zizou. A différencier du "coup de boule" qui cible le visage de l'adversaire. Oui le catch c'est super technique.

  7. Hip attack (L'attaque des hanches)
    L'attaquant donne un coup de hanche ou de fesses à son adversaire. En cas de bagarre en pleine rue n'hésitez pas à l'utiliser. Vous aurez l'air très crédible et les gens comprendront que vous avez d'abord le sens du spectacle. Ici, un exemple pas gracieux du tout.

  8. Low blow
    L'attaquant frappe les parties génitales de son adversaire. Il s'agit d'une attaque illégale et elle est synonyme de disqualification, mais reste utilisé quand même par les vilains méchants catcheurs qui sont programmés pour être disqualifiés. Détail amusant : les filles ne s'en privent pas.

  9. Forehand chop
    L'attaquant frappe très fortement la poitrine de l'adversaire avec la paume de la main. Pour que ça devienne impressionnant, il faut ajouter un gros bruit et le public en furie en redemande. On utilise aussi cette expression au Ping Pong, mais ça fait moins mal...

  10. Eye poke
    La prise de fourbe : l'attaquant introduit ses doigts dans les yeux de son adversaire. Encore une attaque illégale sauf s'il s'agit uniquement d'aider son adversaire à enfiler ses lentilles. Le poke légal, c'est sur Facebook uniquement.

Et vous, vous en connaissez d'autres prises de catch un peu spéciales?

Source: Wikipédia et les innombrables sites de catch

Crédits photo (creative commons) : Crystal Bogner