On présente trop souvent le Moyen-Âge comme une période d’obscurantisme où il ne faisait pas bon vivre. Ce n’était peut être pas le fête du slip et le top du top de l’espérance de vie, mais le Moyen-Âge était super sexy, et je vous le dis, le bon roi Dagobert a mis ma culotte à l’envers…

1. Le monde était moins pollué

Le cheval et la charrette ne sont pas réputés pour leur grande empreinte carbone. À l’époque on n’utilise pas le pétrole, les produits chimiques et tout ce qui, actuellement, est en train de détruire les écosystèmes. D’accord, on se choppe la peste, mais au moins, l’air n’est pas rempli de microparticules !

2. On ne buvait que du vin

Quand l’espérance de vie n’excède pas 20 ans, on s’embête pas à savoir si on aura une cirrhose ou non. De toute façon, l’eau, souvent contaminée, n’inspirait pas grande confiance et on lui préférait la vinasse. Ça commençait dès l’enfance, vas-y que je me tape ma première cuite à 4 ans… Ce qui est beau, c’est que l’humanité a survécu malgré des siècles d’alcoolisme.

3. Les guerres étaient moins meurtrières

Contrairement à aujourd’hui, les guerres n’étaient pas des moments ininterrompus de combats. C’était d’ailleurs très cadré, on ne se faisait pas le guerre n’importe comment ni n’importe quand, d’autant que l’Église imposait, en théorie, des temps de paix. Et puis un jour on a inventé les armes à feu et les bombes… Quand on compare aux guerres mondiales, la guerre de Cent-Ans, c’était un simple câlin entre armées.

4. Les bâtiments étaient plus jolis

Le Roman et le Gothique, ça claque. Quoi de mieux que de se promener avec Dagobert et Frédégonde dans une petite rue médiévale pendant qu’un habitant jette ses matières fécales par la fenêtre ? Mesdames et Messieurs, je vous le demande ! N’en déplaise aux amateurs d’architecture contemporaine, les cathédrales, c’est autre choses que les cubes de béton de La Défense.

5. Le monde était bio et rempli de petits producteurs

On pouvait se procurer des petits légumes de saisons sans pesticides, le boulanger utilisait de la farine locale moulue au moulin du coin, ambiance AMAP généralisée. En un sens, le Moyen-Âge, c’est un peu le rêve bobo-hipster-écolo-zadiste…

6. Les Européens n'étaient pas encore allés en Amérique

Ce qui laissait à ces braves civilisations d’Amérique tout le loisir de ne pas mourir d’un rhume et de ne pas être esclavagisés par une horde de colons. Ils pouvaient donc construire pépouze leurs pyramides aztèques sans que personne ne vienne les faire chier parce qu’ils n’avaient pas inventé la roue.

Source photo : Giphy

7. Les prêtres pouvaient se marier

Au début du christianisme, l’Église n’était pas très claire niveau célibat des prêtres, donc on les laissait faire un peu ce qu’ils voulaient, y compris au début du Moyen-Âge où l’on pouvait trouver des prêtres mariés… Comme je pense qu’il faut que chaque quéquette soit libre d’aller où elle le veut si le chemin est consentant, je trouve ça très sympathique.

8. On travaillait moins

Les journées n’étaient pas aussi cadrées qu’aujourd’hui. On commençait souvent au lever du soleil, et on s’arrêtait quand il se couchait, ce qui faisait des journées d’hiver assez légères. D’ailleurs, en l’absence de patron, on imagine qu’ils organisaient eux-mêmes leur travail. En plus, la liturgie chrétienne disposait de tout un tas de jours fériés à nous faire pâlir d’envie.

Source photo : Giphy

9. Tu n'attendais pas 9 mois pour avoir un rendez-vous chez l'ophtalmo

Eh oui ! Parce que la profession d’ophtalmologiste médiéval n’existait pas ! Si tu avais mal à l’œil tu pouvais aller tranquille chez ton boucher pour qu’il te l’arrache avant de cautériser la plaie au fer chauffé à blanc. (J’avoue, niveau médecine, ils étaient peut-être pas au top).

10. Ils ont connu le roi Arthur, Perceval et Karadoc

Il paraît qu’ils n’ont pas existé. Mais ça m’excite de penser que s’ils avaient existé, et si on était né à cette époque, on aurait possiblement pu les croiser.

Source photo : Giphy

Alors merci le Moyen-Âge, merci ! Merci la vie, merci l’amour ! C’est vrai qu’il y a des anges dans cette époque !