Si le FSB lit ce top, je préfère rappeler que j’aime le pouvoir russe, que j’ai un très bon ami qui travailler chez Sputnik et que de toute façon ceci est un site d’humour, me tuer coûterait plus cher au contribuable russe que ça ne lui rapporterait et de toute façon l’alcool finira par me tuer donc c’est juste une question de patience. Inutile de déclencher une opération thomasg. J’ai tout mon temps.

1. La FIFA refuse de publier le nombre de contrôles antidopage réalisés auprès de l'équipe russe depuis le début du Mondial

Parce qu’on ne commente pas les tests réalisés pendant la compétition, d’après le patron de la Fédération russe. Ce qui est un peu problématique. L’agence américaine antidopage a pourtant spécifiquement demandé que ces résultats soient publiés. Mais balek.

2. Ils ont couru plus que toutes les autres équipes réunies

118 et 115 km pour leurs deux premiers matchs, soit les deux plus grosses performances à ce jour. Ce qui pose quand même question quand on sait que la moyenne d’âge de l’équipe est de 28 ans avec des pics à 38. Vous voyez un peu l’ambiance.

Source photo : Giphy

3. Un joueur présélectionné pour le mondial avait été contrôlé en 2015

Il s’agit de Ruslan Kambolov, et son contrôle positif a été couvert par les autorités russes en 2015. Mais depuis tout a changé, j’imagine.

4. Entre 2011 et 2015 ils l'étaient... Est-ce que ça a vraiment eu des raisons de changer ?

Le scandale du dopage organisé par les autorités, révélé par le rapport McLaren, a finalement fait long feu. On a tout simplement arrêté d’en parler. N’empêche que lors des jeux de Stotchi, ils étaient absolument tous dopés. Tous. Mais tout a probablement changé depuis et, surtout, il s’agissait de propagande antirusse de la part de l’Occident. Sans nul doute.

5. Mis en cause, les Russes attaquent les autres

Ils ont envoyé le médecin de l’équipe russe, Eduard Bezuglov qui, au lieu de publier les rapports de contrôle, a tout simplement attaqué toutes les autres formations en disant qu’elles n’avaient pas assez été contrôlées et avançant le chiffre absurde de 300 contrôles depuis le début de l’année.

Source photo : Giphy

6. Heu... Ce sont les Russes, quoi, donc bon, vous voyez mes doigts comme ils bougent ?

Et puis c’est la FIFA, vous savez cette organisation aux mains propres qui se bat tout au long de l’année pour la vérité et la justice, dénuée de toute corruption et absolument transparente, départie de toutes relations politiques et refusant de frayer avec les états voyous.

Ha. Ha. Ha.

7. De toute façon, soit ils sont dopés, soit ils ont acheté la Coupe du monde

Et ça ne m’étonnerait pas qu’ils aient fait les deux, pour bien être sûr de pas se foirer.

8. Ils font pipi bleu

Mais rien de plus normal, c’est lié aux oligo-éléments qui sont présents dans l’eau du robinet russe, pas de quoi s’inquiéter, circulez, y’a rien à voir.

Source photo : Giphy

9. Ils ont fait un stage de préparation à Tchernobyl 

Et il paraît que TOUT s’est très bien passé. Par ailleurs, c’était l’occasion de rappeler que l’Ukraine appartient à la Russie.

10. Depardieu les a trouvé très très en forme

Et il est allé se coucher avant eux lors du dernier gueuleton. C’est dire s’ils sont en forme.

Opération pieds propres.