Vous vous souvenez ? A l’époque, le classement des pires villes de France fait par les topiteurs avait placé Roubaix en deuxième place. Ça a énervé des millions de personnes, les médias nordistes se sont insurgés et François Hollande avait menacé de démissionner. Enfin ça je suis pas totalement sûr parce que ça remonte quand même et que mes souvenirs ne sont plus très frais. Quoi qu’il en soit, les topiteurs se sont trompés. Roubaix n’est pas la deuxième pire ville de France, c’est la meilleure. La meilleure ville du Monde, même. Après l’Océan Atlantique peut-être.

1. Elle possède un des musées les plus classes

Le Musée de La Piscine de Roubaix, c’est une oeuvre d’art à lui tout seul. Il s’appelle comme ça parce qu’avant c’était une piscine et que comme à Roubaix on n’est pas con on appelle les choses par leur nom. Sa salle principale est totalement canon, avec un vrai bassin d’eau et des sculptures autour. Franchement, ça en jette bien plus que la pyramide du Louvre et ses vitres toutes salles.

Crédits photo (creative commons) : Camster2

2. C'est une vraie ville de musique

Entre la Cave aux Poètes, la Condition Publique et Le Colisée, on peut aller écouter des concerts de tous les styles avec des programmations de ouf qui donnent des papillons dans le slip. Et pour l’ambiance bar-concert, y’a des endroits cool aussi, comme le Bar Live 301 qui est fait exprès pour ça, avec des jam sessions et tout. Est-ce qu’il existe quelque chose de plus cool que de rencontrer Dédé, 45 ans, fan de Michel Delpech et claviériste amateur, et de se taper un petit bœuf avec lui dans l’heure qui suit ? Je ne crois pas non.

3. Dofus est né à Roubaix

Les fans de jeux vidéo savent. Le studio Ankama, créateur de Dofus, est basé à Roubaix. Il est méga réputé et s’en sort super bien avec une patte graphique qu’on reconnaît facilement. C’est pas la classe ?

4. Roubaix déchire tout en web et en design

C’est simple, tout ce qui touche au numérique, au design ou aux arts graphiques est bien représenté ici. Rien qu’avec l’École Supérieure des Arts Appliqués et du Textile (on peut dire l’Esaat, c’est moins relou) et Pôle 3D (dont les anciens étudiants peuvent se retrouver dans des grosses boîtes genre Ubisoft), y’a tout ce qui faut pour se la raconter.

5. On peut y voir des trucs comme ça

C’est vrai que Roubaix n’est pas l’endroit le plus sûr de France (et encore, ça dépend où), mais c’est toujours plein de surprises. J’ai jamais vu ça à Paris.

6. On peut aller se poser au parc Barbieux

Un des plus beaux de France, avec tout ce qu’il faut dans un parc : des arbres, de l’herbe, de l’eau, et des canards. Car oui, un parc sans canards, c’est comme un printemps sans soleil, une voiture sans moteur, une maisons sans briques BON ok j’avoue je suis nul en poésie.

7. L'architecture est stylée

Roubaix, c’est une ancienne ville de textile, du temps où on faisait encore nos vêtements en France avant de filer le marché aux pays qui font encore bosser des enfants. Alors le paysage est marqué par les anciennes usines avec des briques rouges, des grandes cheminées et des toits en dents de scie. Et ça, on n’en voit pas partout.

8. Gradur est né ici

Roubaix a ses entrées dans le rap game avec le plus grand poète des temps modernes qui a chanté : « J’vais la fumer par le cul d’joint, et cracher l’sperme comme la bronchite. Petit enfant d’pute, ramène moi ta salope. » C’était peut-être pas le meilleur exemple finalement, faites comme si vous n’aviez pas lu ce point.

9. C'est proche de Lille et de la Belgique

Ça n’est plus à prouver, Lille est magique et les gens y sont les plus sympas. Etre à proximité est donc un avantage de ouf, et Roubaix y est reliée par le tram, le métro et même des routes (c’est une technologie avancée à base de macadam.) En plus de ça, Roubaix est à deux pas de la Belgique, ce qui est pratique pour aller chercher des denrées moins chères qu’en France, si vous voyez ce que je veux dire. On parle bien évidemment de la bière.

10. C'est multiculturel

Un mot qui fait peur à certains (avouez, vous avez tous pensé à Robert Ménard), mais qui pourtant veut surtout dire qu’on y trouve des gens qui ont plein de différences culturelles et donc de choses à s’apprendre. C’est beau hein ?

 

Et on peut même aller faire un tour à Tourcoing.