Tout le monde connait le conte du Petit Chaperon Rouge et de son grand méchant loup, qui avait pour but de calmer les ardeurs des jeunes filles qui voulaient sympathiser avec le mâle, le seul, le vrai. Mais on va pas se mentir : il était pas un peu con-con ce petit chaperon ? Il manquait pas un peu de jugeote ? Si, très clairement.

1. Quelle idée de s’appeler Petit Chaperon ?

J’veux bien que les parents aiment bien filer des noms chelous à leurs gosses à cause de la mode ou de leur arrondissement, mais là faut pas abuser. Y’a pas un mec de l’Etat Civil qui s’est dit qu’il ne pouvait pas accepter un prénom aussi con ? Non mais faut pas s’étonner d’attirer les emmerdes quand on a un prénom pareil.

Source photo : Giphy

2. Quelle idée d’apporter de la bouffe à sa grand-mère ?

Alors que bon, y’a Deliveroo qui existe hein, pas besoin de traverser la moitié de la forêt pour lui rapporter sa galette avec du beurre. Puis les EHPAD, elle connait la mère-grand ? C’est dingue ce besoin de vouloir être aux crochets des autres comme ça, c’est d’un égoïsme ! Les mères-grands, toutes des assistées.

3. Quelle idée de traverser les bois toute seule ?

Non mais là, elle cherche la merde aussi. C’est une gamine, solo, qui traverse les bois, et elle s’attend à ne pas se faire emmerder pas un loup ? Non mais elle regarde jamais les infos ou quoi ? Puis ils sont où les parents ? Bande d’irresponsables.

4. Quelle idée de cueillir des fleurs ?

Alors qu’on sait très bien que la planète est en danger et qu’on va tous crever à cause du réchauffement climatique, Mademoiselle se permet de cueillir des fleurs sauvages en défonçant probablement tout un écosystème. Elle y pense, aux abeilles ? Elles vont butiner quoi maintenant ?

5. D'où elle parle à un loup ?

Non mais déjà, si tu croises un loup, tu te barres en courant, c’est la base. Et en plus, si le loup parle, c’est que soit t’as vraiment abusé des amphèt’, soit c’est que t’es tombée dans un univers parallèle vraiment chelou. Dans les deux cas, barre-toi en courant maggle, ne tape pas la causette.

6. C'est quoi le délire avec la chevillette ?

Déjà, qui sait ce que c’est qu’une putain de chevillette ? « Et la chevillette cherra ». Cherra quoi ? C’est quoi ces mots ? Non mais là si tu flaires pas l’embuscade à 10km, je ne peux plus rien pour toi, tu cherches la merde.

Source photo : Giphy

7. Comment elle fait pour confondre un loup avec sa grand-mère ?

Alors que franchement, à moins d’avoir des gros gros problèmes de vue, d’odorat et de toucher, c’est quand même vachement chaud de confondre un humain avec un animal. Bon, pour Romain Duris, j’dis pas, le doute est là, mais pour confondre sa mère-grand avec un putain de prédateur poilu, faut le faire.

8. Quelle idée de regarder les dents de quelqu’un ?

On ne fait pas ça, c’est un principe de vie. Sauf si t’es dentiste, mais là c’est autre chose, c’est pas le sujet. Non, quand tu es un humain normalement constitué, tu ne dis pas « que tu as de grandes dents » à quelqu’un d’autre, c’est une question de respect tavu.

9. Côté combat à mains nues c'est pas ça

Non mais c’est vrai, si un putain de loup te dit qu’il va te manger (parce qu’il a la décence de le dire avant de passer à l’action ), bah tu te défends, tu lui tires les oreilles, les poils, bref tout ce que tu peux choper, mais tu ne te laisses pas avaler comme ça sans rien faire, faut faire un peu des efforts là.

10. Peu véridique cette histoire de chasseur

Parce que le Petit Chaperon Rouge, au lieu de foutre des coups de poings à l’intérieur du ventre du loup pour en sortir, attend sagement avec sa mère-grand qu’un chasseur passe par là, ouvre le bide de la bestiole, les sortent elle et sa grand-mère, et les remplacent par des pierres. On dit merci au chasseur qui lui a un peu plus de jugeote, parce que sinon t’avais le temps d’être digérée pendant un bout de temps.

Source photo : Giphy

Non mais franchement, il est vraiment un peu con-con, ce chaperon.