On ne vous l’apprend pas, 2017 c’est l’année de l’élection présidentielle. En mai prochain, on aura un ou une nouvelle présidente de la république. D’ici là, on ne va pas s’interdire de parler plus ou moins bien de politique. 2017 ça se passe sur TOPITO.

Top partenaire [?]

Y’a pas à dire, il y a deux catégories de citoyens et de politiques. Ceux à qui ont a toujours donné à manger avec une cuiller en or, qui n’ont jamais dû trimer et dont le seul mérite est d’avoir su se placer tout jeune là où il fallait, et ceux qui ont su s’imposer à la force de leur travail, au contact des vrais gens. Ceux du système et ceux qui n’en font pas partie, quoi. Marine Le Pen, y’a pas à dire, elle est totalement HORS système.

1. Elle s'est faite toute seule

Franchement, aucun rapport entre sa filiation avec Jean-Marie Le Pen, le fondateur du FN, élu pour la première fois député en 1956 et son accession à la présidence de son parti. Pas de lien. D’ailleurs, sa nièce aussi s’est faite toute seule, aucun rapport entre le fait de s’appeler Le Pen et d’être élue députée à 23 ans. Aucune compromission avec le système, juste la force du travail dans un climat particulièrement dur pour les antisystème.

Source photo : Giphy

2. Les banques veulent pas la financer, du coup, elle galère à trouver de l'argent

Et elle est obligée d’emprunter 6 millions d’euros à son père. Non, mais les vrais du système, ils coupent le cordon ombilical bien plus tôt. Devoir taper de l’argent à son père à 48 ans, c’est bien la preuve qu’on est antisystème, parce qu’on ne se fond pas dans le moule et qu’on n’arrive pas à gagner son propre argent. Il paraît même que JM est caution pour l’appart de Marine encore.

3. Elle est devenue avocate toute seule

En rejoignant le cabinet de Georges-Paul Wagner, un pote de son père, c’est vrai. Mais au moins, elle a bossé, pendant un peu de temps quand même. Genre 5 ans. Elle connaît la vraie vie, elle a été avocate 5 ans. Pas comme ces apparatchiks qui rejoignent tout de suite les appareils de partis.

Source photo : Giphy

4. Elle est seulement candidate pour la deuxième fois à l'élection présidentielle

Alors que d’autres l’ont déjà été plein de fois. Comme Bayrou, même si c’est pas sûr qu’il y aille. En plus, à chaque fois, c’est trop dur dur d’avoir ses signatures, parce que les maires ils donnent rien qu’à des gens du système. Enfin elle les a, quand même, les signatures, heureusement. Ouf.

5. Elle est députée européenne depuis 12 ans

C’est quoi 12 ans ? C’est vraiment pas grand-chose pour bien connaître le système. En plus, elle travaille beaucoup, puisqu’elle est 46ème députée européenne française en termes d’assiduité. Or, le travail, c’est antisystème, sinon c’est qu’on est rentier.

Source photo : Giphy

6. Elle sort avec un fils de secrétaire départementale FN

Là encore, on est dans les choix cartésiens, pas du tout orientés. Des gens qui se sont faits tout seuls. C’est pas parce que la mère de Louis Aliot était secrétaire départementale FN de l’Ariège que Louis Aliot est au FN. Corrélation n’est pas causalité. Des francs-tireurs, qu’on vous dit, tous, là.

7. En 2007, elle a été nommée vice-présidente du FN par sa seule force

Et pas du tout par son père. Après avoir perdu l’élection interne au Comité central, elle récupère la vice-présidence aux affaires intérieures et est en charge de la formation des militants, notamment. C’est pas du tout son père qui l’a placée là pour assurer une transition monarchique et lui refiler le parti contre Gollnicsh.

Source photo : Giphy

8. En 2011, elle a recruté Louis Aliot comme assistant parlementaire au parlement européen

Mais uniquement pour sa compétence, pas parce que c’était l’occas de lui faire toucher 5000 balles pour un mi-temps. Et c’était interdit, alors, c’est bien la preuve qu’elle fait des trucs antisystème. Hein, si c’est interdit, c’est que c’est pas dans le système. Vous me suivez.

Source photo : Giphy

9. Elle a vécu dans les quartiers où habitent les vrais gens

Née à Neuilly, elle a vécu jusqu’en 2014 à Montretout, à Saint-Cloud, dans la maison familiale. Ensuite, elle a fait un virage radical en déménageant à la Celle-Saint-Cloud. La zone, quoi.

10. Elle est tout le temps à la télé

Elle est tellement antisystème qu’elle est tout le temps dans les médias. C’est une des personnalités les plus invitées à la télé et dans les matinales. Sans compter les innombrables discussions sur l’extrême-droite en France, et les apparitions tout le temps partout du numéro 2 du FN, Florian Philippot.

Source photo : Giphy

Vazy, on va renverser la table. Sinon, ça se presse du côté de l’antisystème, puisque Macron aussi incarne une mouvance équivalente.