Google a beau être notre nouvelle religion universelle, parfois ce gourou dit que des conneries. Si, si, je vous assure. Se baser sur Google Traduction pour voyager, c’est le meilleur moyen de se coller des embrouilles avec les autochtones. Pire que de la traduction en mot à mot (qui ne veut généralement rien dire), Google Traduction passe toujours par l’intermédiaire de l’anglais pour passer d’une langue à l’autre. Vaste erreur, qui peut nous faire passer pour des cons. La preuve en douze formules d’usage à la traduction erronée.

1. D'emblée on est induit en erreur...

2. Alors on commence par les bases

3. ...on veut s'assurer d'être compris

4. ...d'expliquer notre métier

5. Pour finalement être à même de débattre...

6. ...avant de capter qu'on n'a pas tous les outils en main

7. Alors on tente...

8. Puis on se noie dans l'incompréhension...

9. On essaie de revenir à nos objectifs premiers

10. Avant d'être immédiatement humiliée/e

11. Et de réaliser que Google traduction ne se plante pas toujours

12. Mais qu'il prend tout de même un peu trop ses libertés

Bref, contrairement à ce qu’on pourrait croire, finalement, c’est mieux d’apprendre les langues à l’école.

Sources

Tu ne sais pas quoi offrir pour la fête des pères ? On a déniché les trucs les plus cool :