D’aucun dirait que le Paradis n’existe pas, qu’il serait une invention de la religion pour construire une société idéale où la population serait bonne et juste. Oubliez toutes ces sottises, le paradis existe : il s’appelle Buffalo Grill et son Dieu, c’est le shérif. Vous ne me croyez pas ? Vous l’avez élu franchise préférée dans notre grande battle et voilà en plus 9 arguments qui vont te prouver le contraire.

1. Dans une ambiance de western tu t'engouffreras

Aller au Buffalo, ce n’est pas aller dans n’importe quel restaurant. C’est une expérience. Pose ton téléphone, enfile tes plus belles santiags, ton jean de baroudeur et pousse les portes du Buffalo le plus proche de chez toi. Te voilà en 1846, prêt à tailler le bout de gras avec le shérif du comté. Peinture d’indiens aux murs, portes de saloon, lumière tamisée… on y est.

2. Une salade de bienvenue t'accueilleras

A peine arrivé, installé à ta tablée avec tes proches, le temps de prendre ta commande de boissons, le cow boy serveur t’apporte ta salade de bienvenue. Maïs, tomate et salade recouverts de cette sauce si mystérieuse mais si bonne qu’elle fascine les populations depuis toujours. L’histoire raconterait que c’est Buffalo Bill lui-même qui aurait repris la recette de sa grand-mère qui elle-même l’aurait reprise de chef indien de son village. Mais d’ailleurs, quel autre magasin peut se targuer d’avoir une page fan de sa salade de bienvenue sur Facebook ?

3. Parler à un vrai sheriff tu pourras

Un problème ? Une question ? Une envie ? Ne demande pas à parler au responsable mais au shérif ! Lui et toute son équipe de cow-boy et cow-girl se pliera en quatre pour te servir. Mais attention, n’oublie pas que c’est un shérif et qu’il ne faut pas trop l’emmerder non plus au risque de se faire chasser avec un bon coup de pied au cul. On ne rigole pas avec un shérif.

4. Avec un vrai chapeau d'indien tu te recouvreras

Ici, les mentalités ont évolué. Finies les guerres entre cow-boy et indiens. En 2018, tout le monde est accepté. La preuve ? Ce petit chapeau d’indien qui est à ta disponibilité un peu partout dans le magasin. Grâce à lui, le shérif saura que tu es le chef de ta table et il te traitera avec tout le respect du monde. L’occasion pourquoi pas de partager un bison ensemble et discuter des vieilles rengaines d’antan. Possibilité de planter ton tipi sur le parking.

5. Comme à la maison tu te sentiras

On en connaît des ambiances chaleureuses. Chez maman, au bar PMU OU au kebab quand il t’appelle chef. Mais jamais aussi chaleureuse que sous les lumières tamisées assis sur les fauteuils en cuir rouge du Buffalo de ta ville. « Quelle cuisson ? » « Quoi tu ne veux pas de frites ? » Tant d’attentions c’est émouvant.

6. Dans toute la France, tu y accederas

Il y a presque autant de restaurants Buffalo Grill en Europe que de jours dans l’année (361). Tu sais très bien ce que ça signifie. Tu peux te faire un Buff’ tous les jours de l’année et recommencer l’année d’après sans te lasser. De Limoges à Madrid en passant par Lausanne, Dunkerque, Montélimar ou Brest, tu vois le néon rouge du bâtiment à plusieurs kilomètres à la ronde. Tu n’as plus d’excuse.

7. Moins cher qu'un avion vers les USA ça te coûtera

Le calcul est simple. Un vol Paris-Texas pour quatre c’est 18 000 €.

Un repas Buffalo Plat Dessert Boisson pour 4 c’est 62€ (AVEC LA SALADE OFFERTE). Autant vivre l’expérience USA à côté de chez toi plutôt que de traverser le monde.

8. Pour ton anniversaire tu seras reçu comme un roi

Je dois bien avouer que le petit plus qui fait tout son charme c’est le jour de ton anniversaire. Là tu n’es plus le simple indien badaud qui a benoitement poussé la porte du Buffalo le plus proche. Tu es LE CHEF SIOU, celui que même le shérif respecte. Tu as le droit de vie ou de mort sur tous les clients qui t’entourent, on t’offre une coupe de champagne (seulement si t’as la carte adhérente) mais tu as surtout le droit à la chorale cowboyesque qui va célébrer en chanson le plus beau jour de ta vie au rythme d’un Patrick Sebastien des familles. Le tout accompagné du gâteau d’anniversaire offert. L’histoire raconte même que tu es ramené chez toi en diligence haut de gamme.

9. Par une diligence des desserts tu termineras

Je sais que le mot diligence évoque dans ton inconscient un petit plaisir inavouable, la petit note sucré qui manquait à ton envie de viande. Comment oser terminer son aventure Buffalolesque sans crier « Shérif, une diligence des desserts pour toute la table ». A ce moment là, c’est un lien fort, voire même une bromance qui va naître entre le shérif et toi, il a bien compris que tu avais bien compris ce qu’était un bon repas chez Buffalo et surtout comment il fallait le terminer.

Crédits photo : Buffalo Grill

Sachez que je n’ai pas été payé pour écrire ce top MAIS que j’espère bien avoir des repas gratuits pour les partager avec vous.

Crédit Image : Philip Lange / Shutterstoc.com