Dans toutes les fratries de la planète, on se dispute pour savoir qui est le meilleur entre l’aîné, le cadet et le benjamin. Aujourd’hui, on apporte la réponse ultime à cette question : c’est l’aîné.e qui défonce les autres. Si tu ne nous crois pas, on t’a apporté des preuves scientifiques et d’autres moins scientifiques que c’est le grand frère ou la grande sœur qui maîtrise le reste de la fratrie. C’est lui ou elle qui mérite de se servir des frites en premier ou qui mérite de tenir la banque au Monopoly pour pouvoir voler dedans de temps en temps.

1. Il est plus intelligent

C’est pas nous qu’on le dit mais les chercheurs. Selon eux, l’aîné a reçu plus d’attention et de stimulation intellectuelle de la part de ses parents (qui étaient un peu anxieux, il faut l’avouer), donc il est plus intelligent. Et ça se vérifie sur le papier, puisque les aînés ont en moyenne un QI plus élevé que leurs frères et sœurs. Prenez ça dans vos dents.

Source photo : Giphy

2. Il est plus responsable que ses frères et soeurs

Les parents lui ont appris à avoir des responsabilités, comme quand il devait s’occuper de ses petits frères et sœurs. Du coup il a appris à endosser son rôle de personne responsable, pendant que les autres mangeaient encore tout ce qu’ils arrivaient à sortir de leur nez.

3. Il réussit mieux ses études et sa carrière

Il a généralement des meilleures notes et cherche plus que le reste de la fratrie à satisfaire les parents qui projettent sur lui des espoirs de réussite. Du coup il arrive plus souvent à obtenir un poste satisfaisant, qui est souvent un poste de dirigeant, habitué qu’il est à donner des ordres aux autres morveux qui vivent sous son toit.

Source photo : Giphy

4. Il fait moins de conneries

Comme il a eu l’attention qu’il méritait petit, il cherche moins à se faire remarquer que ses frères et sœurs, qui eux, vont faire tout un tas de conneries pour sortir du lot. L’aîné est bien au-dessus de tout ça et se contente de respecter les règles. On vous disait bien que c’était lui qui devait tenir la banque au Monopoly.

5. Les parents ont plein de photos de lui (et pas des autres)

C’est bien connu : dans les albums photos de la famille, on ne voit que l’aîné. A croire que les parents avaient un stock de pellicules limité et qu’ils ont tout utilisé avec le premier. Quoi qu’il en soit, ça prouve bien qu’il vaut mieux que les autres. On prend pas autant de photo de quelque chose qui est nul.

Source photo : Giphy

6. Il partage toutes ses affaires

Quand il accueille des petits frères et sœurs dans la famille, il doit apprendre à partager ses jouets, ses fringues, sa chambre, etc. Autant de sacrifices qui font de lui une personne meilleure que les autres. Une sorte d’Abbé Pierre à l’échelle familiale.

7. Il a eu le droit à des affaires neuves

On l’a dit juste au-dessus, il partage, l’aîné, donc il a le beau rôle. Mais là où il nique le game, c’est qu’il s’en branle de donner ses vieilles fringues aux autres clodos de la famille, parce que lui il en récupère des neufs qu’il va acheter avec papa et maman. Pendant ces moments de shopping, il développe un lien plus fort avec eux pendant que les deux autres sont en train de manger leurs excréments dans leurs fringues avec des trous.

Source photo : Giphy

8. Il a eu le meilleur prénom

Les parents ont tous un prénom préféré qu’ils ont toujours rêvé de donner à un enfant. Eh ben c’est l’aîné qui l’a reçu. Il a pas un prénom à la con, lui. Quand les parents crient : « Quentin, Brittany, Dylan, à table !!! », on sait tout de suite lequel ils préfèrent entre les trois.

9. Il a de l'influence sur ses frères et sœurs

Il peut leur faire croire absolument n’importe quoi, comme le fait qu’une araignée vit dans leur cerveau, qu’ils ont été adoptés ou que les extraterrestres vont les enlever. Il est devenu un pro dans l’art de la manipulation pour obtenir le dernier pot de Danette au chocolat ou rester plus longtemps que les autres dans la salle de bain. C’est un pro de la persuasion.

Source photo : Giphy

10. Il a eu la chance de voir ses frère et sœur bébés

Un peu de mignonnerie pour finir quand même : l’aîné, c’est celui qui a vu tout le reste des mioches dans leur version mini-mioches tout mignons. Il a pu leur apprendre la vie, les meilleures conneries à faire, les meilleures blagues et les insultes qu’il avait appris à l’école. Et puis il est un peu devenu leur modèle.

Un top écrit par le petit dernier de la famille.

Mais sinon c’est bien aussi d’être cadet ou benjamin.