On entretient des rapports avec la bouffe très passionnels au cinéma. La preuve, un des tout premiers films des frères Lumières en 1895 était intitulé « Le Repas de bébé » mettant en scène une famille au souper (disponible ci-dessous, c’est émouvant de voir le tout premier film dispo sur YT). Et pourtant la bouffe n’est pas une tranche de rigolade sur un tournage et les scènes de repas se révèlent être de terribles galères. On vous raconte tout ici mais SPOILER : les acteurs ne mangent (presque) jamais pour de vrai. Et en fait… ça se voit.

1. Dans les films et séries américaines, ils tiennent tous leur café n’importe comment

C’est vrai que les personnages de fiction outre-Atlantique ont une fâcheuse tendance à boire beaucoup beaucoup, trop de cafés à emporter (LES BOLOSS). Mais évidemment, pour tourner correctement la scène et éviter qu’on s’en foute partout, on leur donne des tasses vides (sympa). Pas même remplies d’eau. Alors forcément, les personnages font nawak avec les tasses et les portent n’importe comment comme en témoigne le début de cette scène absurde dans Supergirl (mais pas besoin d’aller chercher bien loin pour trouver partout des scènes du même type).

2. Ils ne finissent JAMAIS leur assiette

Et encore moins leurs verres. Ouvrez l’œil durant le visionnage de vos prochains films et séries. Quand un personnage boit une bière dans un bar, il arrive quasiment tout le temps qu’il se casse en laissant la moitié de la pinte en plan. Clairement pas crédible. Et hyper vexant pour des gens qui ont envie de boire une pinte.

3. Globalement, ils ne mangent jamais rien devant la caméra

Il faut bien comprendre un truc, quand un acteur doit manger devant la caméra, son plat est bien souvent froid et dégueulasse. Et s’il enregistre une prise où s’il avale une bouchée, il devra avaler exactement la même bouchée à chaque nouvel enregistrement de la prise ce qui peut vite tourner au cauchemar. Sans compter que le faux-raccord n’est pas loin en ce qui concerne le contenu de l’assiette.

4. Ou alors ils mettent à peine la fourchette au bord de leur bouche l'AIR DE RIEN genre JE MANGE (mais en fait je mange pas)

Là encore on a un bel exemple de scène de repas où plusieurs plans montrent des fourchettes avoisinant la porte d’entrée buccale sans jamais fourrer la bouffe dans le gosier.

5. De toute évidence, personne ne sait comment manger la cuisine chinoise

Dans les séries, un Américain typique sera rapidement amené à consommer de petits plats chinois. Super. Mais en attendant, il ne savent pas le faire. C’est le bordel avec les baguettes, tout ça consommé dans des récipients cartonnés dégueu. Bref tout comme le café à emporter dans son mug, les plats chinois à emporter sont le reflet d’un sérieux manque de classe dans la gastronomie outre-atlantique.

6. De la même façon que les acteurs ne mangent pas vraiment... sachez qu'ils ne vomissent pas vraiment non plus

BOUUUUUH LA DECEPTIIIIIOOOOON. Bon en vrai, vous vous en seriez douté de cette affaire. Pour reproduire ce magnifique subterfuge gastrique, on leur colle un petit sac rempli de porridge ou de n’importe quel aliment qui puisse ressembler à un bon gros vomi bien dégueu et les acteurs n’ont plus qu’à presser ce sac pour en éjecter la substance sur qui de droit.

7. Oui... la nourriture est parfois en carton-pâte

Si la pratique est moins courante aujourd’hui, un article édifiant de Slate nous rappelle que le film de Marcel Carné Les Visiteurs du soir tourné en 1942 dans une France soumise au rationnement alimentaire mettait en scène un festin de grande envergure ce qui a rameuté plein de figurants volontaires, espérant se remplir la panse. Quelle n’a pas été leur déception de découvrir que les gargantuesques repas étaient faits de carton.

8. Et si par malheur ils ingèrent vraiment de la nourriture, ils ont des crachoirs à disposition

Ce sont en particulier, les acteurs de Scènes de ménage qui se confient sur les coulisses du tournage et les scènes de repas qui ne sont pas simulées (notons toutefois que dans le cas de Scène de ménages, il n’y a pas 27 prises ce qui simplifie la tâche). On leur met alors à disposition un crachoir pour éviter de leur donner envie de gerber. Ensuite on donne le crachoir aux fans de la série. Sympa, non ?

Et si vous voulez en savoir plus à ce sujet, retrouvez nos secrets des métiers du cinéma ou encore nos secrets de bruiteurs de cinéma.

Sources : Slate, Purebreak, Cracked