La politesse c’est bien, c’est mieux d’être top poli que pas assez mais attention à ne pas être dans l’abus, ce qui est précisément l’objet de ce top. Ici on vous met en garde contre ces petits signes qui montrent que vous êtes bien sympathique mais que vous en faites trop ce qui vous rend agaçant auprès d’un large public. Donc si vous faites au moins 5 trucs de ce top courrez bousculer les mamies dans le métro et jeter vos mégots par terre pour annuler toutes les bons gestes inutiles de votre passé. Vous aurez alors une chance d’accéder au paradis.

1. Tu t'excuses auprès de ton meuble quand tu te cognes dedans

En soi c’est rien qu’un petit mot adressé par erreur, un pardon qui n’a rien à faire là car jusqu’à preuve du contraire un meuble n’est pas un être vivant. Oui mais s’excuser en plein milieu de la nuit auprès d’un gros bout de bois alors que tu es seul chez toi ça prouve que les normes éducatives de tes parents étaient un chouia élevées, je dirai même inquiétantes.

2. Tu rends en permanence des comptes à ton chien, comme lorsque tu rentres tard ou que t'as oublié de lui remplir sa gamelle d'eau

Comme si ton chien tenait un journal de tes horaires de sortie et d’arrivée et qu’il attendait chaque fois que tu es un peu à la bourre sur ton horaire habituel un stylo à la main, prêt à noter ton excuse pour ce terrible retard.

3. Tu regrettes sincèrement de ne pas fumer quand on te demande une clope

« Désolé je ne fume pas » est peut-être la phrase la plus triste du monde. S’excuser de pas consommer une substance pouvant entraîner un cancer des poumons. Mais est ce que tu te rends compte de l’incongruité de cette phrase ? Non car tu as envie de plaire à tout le monde quitte à être désolée de ne pas pouvoir offrir un produit pouvant entraîner la mort.

4. Tu dis absolument toutes les politesses possibles et inimaginables ans l'ascenseur (et crois moi c'est insupportable)

« Bonjour, vous montez » « Ah non moi je descends mais j’appuie sur le bouton pour vous » « Oui merci, bonne journée à vous aussi, euh bonne soirée pardon ». Et cette manie de toujours laisser sortir la personne avant toi, cette surenchère permanente à la politesse. Mais flinguez-moi.

5. Quand on te demande de mettre la table, tu ne sais pas pourquoi, tu te mets à mettre les couteaux à droite et les fourchettes à gauche, alors que chez toi tu t'en fous complètement

Pourtant tu ne te verrais pas faire autrement, ce serait un manquement total à toutes les règles de bienséance qu’on t’a apprises et ta grand-mère en ferait une syncope. Alors qu’on s’en fout non du placement des couverts ? Qui a déjà invité quelqu’un à dîner chez soi et a conclu la soirée par « il est bien sympa mais il n’a pas mis les couverts au bon endroit, je ne pense plus le fréquenter ».

6. À la fin de tes mails pro tu mets "veuillez agréer, madame, l'expression de mes salutations distinguées" alors que tu ne comprends pas un mot sur deux

Ça veut dire quoi agréer ? Et c’est quoi des salutations distinguées ? Tu sais pas mais hors de question de terminer par un vulgaire « bien cordialement » qui est pour ceux qui n’ont pas de race.

7. Dans un magasin, tu t'excuses avant de demander un renseignement

« Excusez-moi, bonjour, vous savez où je peux trouver du PQ en format familial, 36 rouleaux triple épaisseur ? » Demande incongrue certes mais tu ne fais que faire appel aux compétences d’un personnel dédié à cette mission qui est le renseignement. Mais oulala t’as le sentiment de déranger la personne c’est horriiiible, de lui demander de faire tes courses à ta place et limite de te faire à bouffer.

8. Tu n'oses pas te décrotter le nez en privé

Comme s’il y avait en permanence un esprit malin capable de voir tes moindres faits et gestes (Dieu) et que la foudre allait s’abattre sur toi à la minute où ta main s’approche de ta narine. Tu es tout simplement régi de l’intérieur par un savoir-vivre permanent qui t’empêche complètement de te laisser aller. T’es malheureux et t’as les narines sales.

9. Tu te sens comme une petite merde quand une femme enceinte te demande de lui céder ta place dans le bus alors que tu ne l'avais pas vu

Tu l’observes au début perplexe, puis tu sens le regard de tous les passagers te dévisager comme si t’avais volé son pain à un enfant. Une gêne immense commence à s’emparer de toi. Là ça y’est c’est le drame, un torrent d’excuses sort de ta bouche, une litanie de justifications. « Pardon Madame je ne vous avez pas vu. Désolé vraiment. Oui bien sur prenez ma place je vous en prie. Je peux également me mettre à genoux et vous servir de repose-pieds si vous le souhaitez». Pathétique.

10. Tu oses à peine respirer dans la salle d'attente du médecin par peur de faire du bruit

Alors que ta voisine avec ses deux enfants malades dont l’un pleure à outrance depuis 20 mn et l’autre ravage la salle d’attente en déchirant tous les magazines s’en foutent, tout comme leur mère qui joue à Candy Crush au lieu de les surveiller et ton médecin qui a 45 mn de retard.

11. Tu dis merci aux voitures quand tu traverses le passage piéton alors que c'est vert

Un geste de politesse inutile à interdire définitivement. C’est un peu comme remercier quelqu’un de te faire à manger alors que c’est toi qui t’es fait à manger. Ça sert à rien.

Les gens trop polis c’est suspect. Méfiez-vous d’eux.