une_prénoms_classe

Baptiste Coulmont est un sociologue spécialisé dans l’étude des prénoms. On ne sait pas si Baptiste est un prénom particulièrement présent chez les sociologues, mais ses études prouvent que certains prénoms sont statistiquement surreprésentés chez les élèves qui sautent des classes. Étonnamment, on trouve plus de prénoms classiques bien bourgeois que de Kévin et de Rachid dans son graphique. Mais l’ascenseur social fonctionne à balle, ne vous inquiétez pas.

1. Augustin

Environ 12% des Augustin sautent au moins une classe dans leur vie. Par ailleurs, 100% des Augustin portent des lunettes et se font victimiser en quatrième. Il doit y avoir un lien. Par contre, Jean-Kévin Augustin s’appelle bien Jean-Kévin et n’a pas sauté de classe.

2. Héloïse

Rousseau était formel: « J’ai toujours cru qu’on ne pouvait prendre un intérêt si vif à l’ Héloïse sans avoir ce sixième sens, ce sens moral, dont si peu de cœurs sont doués, et sans lequel nul ne saurait entendre le mien. » Je ne sais pas pour vous, mais Héloïse a étudié cette citation en première, à 11 ans.

3. Timothée

Le propre des Timothée est d’avoir toute leur vie 10 ans. Passé 10 ans, le Timothée change de prénom pour pouvoir s’insérer dans le monde des adolescents et des adultes. Comme il aime bien son prénom, il est obligé de sauter des classes pour avoir l’impression d’avancer dans la vie. Sinon, on se demande comment Timothée trouve le temps de faire ses devoirs, vu l’énergie qu’il investit pour faire son herbier.

4. Victoire

Dans le genre prédestination, tu fais pas mieux. Si elle s’était appelée Défaite, Victoire aurait peut-être pas appris à lire en deuxième section de maternelle. Victoire arrête de sauter des classes aussitôt qu’elle se fait appeler Vic’.

5. Apolline

Apolline est la patronne des dentistes et est régulièrement invoquée contre les maux de dents. Ça doit être pour ça qu’Apolline a porté un appareil dentaire jusqu’à ses 18 ans, âge où elle a commencé son deuxième Master 2.

6. Zoé

Les Zoé ont beau zozoter, elle est capable de réciter l’Aulularia de Plaute en latin. Du coup, 10% d’entre elles sautent des classes. Les 90% restants se réfugient dans leur monde intérieur en minaudant.

7. Martin

Changement de registre. Brassens chantait Pauvre Martin et Martin était fossoyeur. Désormais, Martin se destine à des professions un peu mieux rémunérées, comme expert en analyse financière administrative, un métier dont il rêve depuis que Ryan lui a piqué son argent de poche en cinquième.

8. Diane

Et que Diane chasseresse, et que Diane de Poitiers, et que Diane Iboon et que Diana. Avec des modèles pareils, rien d’étonnant à ce que la petite Diane rapporte toujours les meilleures notes. En plus, elle porte hyper bien la couronne de Laurier et parle Grec ancien. Aucun rapport avec le fait que ses parents lui aient fait faire allemand, latin, grec et classe européenne pour qu’elle soit dans les meilleures classes.

9. Mathis

Il attend sa revanche, tapi dans l’ombre. Moqué depuis sa petite enfance par les Matthieu et les Matthias, Mathis sait bien qu’à l’heure de passer le bac, il sera mieux loti. Malgré la dyslexie qui l’afflige et que seuls ses parents ont été en mesure de détecter.

10. Constance

Elle est la benjamine, Constance. Ses trois grands frères et sœurs ont balisé la voie: pas de mention, mention assez bien, mention bien… Il ne manque plus que la mention très bien pour achever la quadrature du cercle. Target locked. Dans sa chambre, Constance collectionne les tableaux d’honneur avec félicitations. Elle travaille avec constance, Constance, et lève la main « moi, moi, moi » dès que le prof pose une question. Les profs, eux, lui font sauter des classes pour avoir enfin la paix.

Les Tiffany et les Jordan sautent vachement moins de classes, alors que, statistiquement, ils sont dans des écoles beaucoup moins compétitives que l’école privée du Marais où sont inscrits Augustin et Constance.

Source : http://coulmont.com/blog/category/prenoms/page/3/