On le sait, la planète va mal et y’a quand même vachement de chances qu’on crève tous d’ici peu de temps en suant sévèrement de la moustache. Et si faire des enfants à cette époque n’est pas le meilleur moyen d’aider la Terre à accepter notre présence, y’en a qui se disent que leur filer un prénom un peu écolo les aidera peut-être à passer au travers des mailles du filet de la prochaine extinction de masse.

1. Greta

Oui, comme Greta Thunberg, la Wonder Woman des militants écolo. Elle défonce tous les climato-septiques dès l’âge de 16 ans, n’a pas peur de se taper des semaines de voilier pour aller casser la gueule des dirigeants du monde aux Etats-Unis, bref c’est un peu la meuf badass de l’année. Mais bon ne t’attends pas à ce que ta gamine soit pareil qu’elle parce que tu lui auras filé son prénom.

2. Eoline, ou Eole

Ouais, comme les éoliennes. A la base ça veut dire « soleil » en breton et « vent » en grec, et ça partait sûrement d’une bonne intention, mais faudra pas t’étonner si ton gosse brasse de l’air pour le restant de ses jours.

3. Pomme, Cerise, Clémentine

Ou Fraise, Prune, bref tous les prénoms en rapport avec des fruits, parce que si ça se trouve avec le réchauffement climatique, ça ne sera plus possible dans quelques années de voir de près l’ombre d’une cerise, ça ne poussera carrément plus dans une terre devenue fertile. L’ambiance est bonne dis donc.

4. Orchidée

Oui, comme la fleur préférée de ta mamie, celle qui est toujours posée près des fenêtres parce qu’elle a besoin de lumière (la fleur hein, pas ta grand-mère). Alors oui, admettons, c’est une fleur plutôt pas mal, mais faut peut-être pas abuser en appeler sa gamine comme ça. Personnellement j’adore les hauts plafonds et les appartements haussmanniens, est-ce que je vais appeler ma gosse « moulures » ou « parquet qui craque » ? Bah non.

5. Gaïa

Comme la déesse de la Terre, oui rien que ça. Sauf que ta fille n’est pas une déesse, ça se saurait. A la limite, on peut donner ce prénom à son chat, ça passe, mais pas plus. Bon après, je ne juge pas hein (c’est faux, je juge vachement en fait).

6. Apple

Ça, c’est si tu as envie de donner le nom d’un fruit à ton môme, mais faut pas que ça soit en Français parce que t’es fluent in english et que le monde entier doit le savoir. Sauf que donner le nom d’une marque qui, par sa seule existence, est responsable grandement de la mort lente et douloureuse de la planète, c’est pas la meilleure des idées.

7. Océan

Pour rendre hommage à la plus grande partie de la Terre qui est en train de crever à flammes vives. C’est sympa, comme ça ton gosse pourra te demander plus tard: « Mais, c’est quoi un océan ? » et tu pourras lui dire : « C’était l’endroit où y’avait plein d’animaux qui nageaient dedans et qui a été remplacé par des milliards de morceaux de plastique flottants ».

8. Térébentine

Si si, ça existe comme prénom, c’est même celui de la fille de Cécile Duflot, ancienne ministre et directrice générale d’Oxfam France, qui a voulu accomplir sa mission jusqu’au bout en donnant ce prénom tout particulier à sa môme qui va sûrement se prendre des bonnes vannes dans la gueule à l’école.

9. Zéphyr

Yep, comme le vent, ouais. Espérons juste que ce prénom ne soit pas trop prémonitoire de sa vie future, sinon ça veut dire qu’il pourrait se prendre des gros vents dans sa tronche, et on ne lui souhaite pas.

10. Anis

La question étant : est-ce que tu as donné ce prénom à ton enfant parce que tu adores la nature, les petits oiseaux et la Terre, ou est-ce que c’est parce qu’en vrai t’as encore abusé du pastis qui est ta boisson préférée ? Ta future cirrhose du foie nous aidera peut-être à trancher.

Et après vous pourrez leur faire des cadeaux écolo.