Nous sommes tous très amoureux du Gorafi. Tellement amoureux qu’on aimerait bien l’inviter à un rencard et l’épouser avant d’emménager dans un beau T3 en banlieue proche. On vous avait déjà parlé des grands esprits qui ont pris certains de leurs articles au pied de la lettre, on vous avait aussi parlé des vraies info qui auraient pu être des inventions du Gorafi, mais on n’avait pas encore abordé les infos inventées par le Gorafi qui ont été avérées par la suite. La preuve que le Gorafi a du génie. Ou que l’actualité a du non-génie.

1. Alexandre Benalla et son pistolet à eau

Le 19 septembre 2018, le Gorafi tweetait en direct « #Direct Alexandre Benalla : « J’ai fais une demande de port d’arme, mais ce n’était qu’un pistolet à eau » #auditionBenalla ». On a bien rigolé. Et deux mois plus tard, alors que Benalla est a nouveau entendu, il déclare que le pistolet qu’il portait dans le selfie pris lors de la campagne présidentielle n’était bien qu’un pistolet à eau.

2. Ils avaient prévu l'élection de Donald Trump

Pour cela il suffit de faire un tour dans Le Gorafi de l’année 2017 (un livre plus important que la Bible) qui a été écrit en 2016, deux mois avant les élections. Bon alors c’est con parce que le livre est sorti quasiment en même temps que l’élection de Trump mais à moins d’avoir des pouvoirs surnaturels, on peut se douter légitimement qu’ils avaient effectivement eu le nez creux.

3. Un mec a VRAIMENT réalisé la Chapelle Sixtine en footing (et sans mourir de fatigue)

Le 26 janvier le Gorafi titrait « Il court 479 kilomètres pour dessiner le plafond de la chapelle Sixtine avec son GPS et meurt d’épuisement » et puis un mec a trouvé que c’était un beau défi à relever. Le Gorafi donne des ailes. Enfin des jambes. Enfin vous avez compris.

4. Ils avaient totalement prévu que Bayrou allait rester (très) peu de temps au gouvernement

Le 18 mai 2017, le Gorafi écrit « François Bayrou : « C’est une immense fierté d’être ministre de la France pour trois semaines » ». Haha, les cons. Bon en fait il a juste fait un mois de plus puisqu’il a posé sa dem’ le 21 juin.

5. L'armoire trop petite du Real de Madrid

Le 30 mai 2018, le Gorafi écrivait « Le Real contraint de louer l’armoire à trophées du PSG pour y déposer sa dernière Ligue des champions ». ET BIM. Dans la foulée on apprend que le titre qui se voulait parodique était totalement vrai. Puisque le club espagnol se trouvait en effet en galère logistique pour ranger sa treizième Ligue des champions remportée contre Liverpool (en cause : une armoire trop petite).

On a hâte d’apprendre que Macron s’est bel et bien fait tatouer le plan de la prison japonaise de Carlos Ghosn.