braderie
Crédits photo (creative commons) : Steff

Pour les gens de l'agglomération lilloise, la Braderie est l'événement de l'année à ne pas rater. Voici quelques conseils pratiques des choses à savoir afin de passer une Braderie de Lille mémorable. C'est bien simple, vous n'arriverez de toute façon pas à tout voir, donc prenez le temps de ne pas commettre des erreurs élémentaires qui vous pourriraient votre week-end :

  1. Chercher un objet en particulier
    Un jeu de housse de R12 ou une jarre en terre cuite pour conserver le lard, par exemple. Le charme de la braderie consiste à chiner ici et là, s'émerveiller des trésors dont regorgent les stands des bradeux. Chercher quelque chose spécifiquement risque de se transformer en expédition longue, et probablement quelque peu décevante.
  2. Faire la braderie accompagné d'une poussette
    Avec plus de 2 millions de visiteurs lors de la braderie, dans une ville qui n'en contient habituellement que 230 000, se balader avec une poussette (ou une tondeuse à gazon que vous emmenez partout de peur qu'on vous la pique) s'avère être une idée à bannir.
  3. Manger la nourriture dans les snacks ambulants
    À la braderie, tout le monde le sait, la spécialité culinaire c'est les moules-frites, mais une autre forme de spécialité fait également son apparition le temps d'un weekend : "le snacking spécial braderie". De la bidoche en plein soleil pendant 48h, voila qui devrait vous caler samedi soir et vous clouer au lit dimanche. Saignant, à point ou faisandé, votre steak ?
  4. Sauter dans le traditionnel tas de moule
    Alors que le tas de moules était il y a encore quelques années une institution pendant la braderie, cela est maintenant interdit sous peine d'amende. Seul le restaurant "Aux moules" fait perdurer la tradition. Actuellement c'est dans des bennes géantes que sont agglutinés ces mollusques, et des petits malins qui veulent vivre le frisson "du tas de moules" n'hésitent pas à sauter dedans. Encore une fois mauvaise idée, l'odeur du jus de moules est extrêmement persistant sachez-le.
  5. Se borner à faire les magasins
    Si vous vous bornez aux magasins de Lille pour la braderie, c'est un peu dommage, le charme de la braderie consiste à se perdre dans la ville et dénicher la perle rare. Ce serait quand même dommage de passer à côté du marchand de prothèse du début du 20ème siècle présent chaque année à l'esplanade de la Citadelle.
  6. Acquérir des produits de marque
    L’an dernier, les douanes avaient saisi près de 13 000 imitations. La Braderie mobilise également margoulins et maquignons qui sauront vous convaincre d'acheter une Rolex avant vos 50 ans, et pour moins de 30 euros.
  7. Circuler en voiture à Lille
    Qu'on se le dise : vouloir entrer, sortir ou encore se garer à Lille à la braderie se révèle une mauvaise idée. Préférez les parkings près des stations de métro en dehors de Lille pour garer votre véhicule et circuler librement ensuite grâce aux tramways et au métro disponibles pendant toute la durée de la braderie, même pendant la nuit.
  8. Acheter de l'alcool pour la braderie
    La municipalité de Lille a créé un arrêté depuis quelques années interdisant aux commerces (hors restaurants et bars) de commercialiser de l'alcool après 22h le samedi de braderie. À noter que la plupart des commerces de proximité arrêtent d'en vendre dès 15h. Mieux vaut donc être prévoyant ou aller dans un bar.

Vous voyez d'autres conseils ?