Toute notre vie on se prend à fantasmer sur des positions, des pratiques ou des lieux insolites pour KEN avec amour et désir. Et c’est pas que la faute du cinéma porno, non, non ! Tout le cinéma est à l’origine de ces fantasmes entretenus injustement alors qu’on sait bien entre nous que, une fois qu’on teste, c’est franchement tout pourri.

1. La sodomie

Je sais bien que certains d’entre vous n’hésiteront pas à crier haut et fort que « Ouiiiiiiiiiiiiiii, commeeeent oseeeeeez-vouuuuuuus ? La sodomiiiiiiie c’est géniaaaaaal, hier encore je me faisais sodomiser et c’était trop biiiiiiiien, c’est le meilleur truc sur la teeeeeeerrre, je préfère ça à la racleeeeeette ». Alors sachez chers amis que je vous entends. Qu’il ne s’agit aucunement d’interdire la sodomie, et encore moins de dire que c’est une pratique honteuse. Mais pour beaucoup, la première sodomie n’est pas forcément une partie de plaisir même si l’élément pénétrateur de type homme ou femme munie de godemiché est confondant de douceur. Ça finit toujours en prout inopiné.

Source photo : Giphy

2. Le plan à trois

Dans ta tête c’était un film érotique très esthétique et sensuel. Dans la vraie vie, soit tu jouis au bout de 3 secondes soit jamais parce qu’il y a trop de pression, soit tu te fait gentiment éjecter et tu réalises que ton mec ou ta meuf prend plus de plaisir avec ce partenaire tierce.

3. Le sexe dans l'eau

Ah ça, les scène de niquage dans les piscines ou dans la mer ça fait toujours rêver… OK alors je t’arrête tout de suite. Essaie d’imaginer la même scène avec les bruitages de la réalité à base de « sploutch », « slpf », « pchtx » (oui bon c’est plus simple de faire des bruitages oralement, mais tu captes l’idée). À ceci s’ajoutent les effets de succions qui n’ont rien de sexy puisque ça génère forcément des sons de pets vaginaux. Et puis on glisse, on n’arrive pas à suivre le rythme qui nous convient. Bref, c’est trop de la daube.

Source photo : Giphy

4. Le sexe sur la plage

PAREIL ! Niquer dans le sable, c’est juste horrible, ça s’infiltre de partout, ça brûle, ça pique, au mieux tu chopes des mycoses et un soin exfoliant, au pire tu meures bouffé/e par un déviant qui assassine les couples exhibitionnistes sur la plage la nuit.

5. Le sexe en extérieur de façon générale

Bien sûr ça a l’air excitant de niquer dans des endroits improbables, ce petit frisson qui parcourt ton échine par peur d’être surpris en plein ébat. Oui mais en fait non. Niquer dans un espace public, c’est surtout être au taquet sur le moindre bruit, et avoir des gouttes de sueur froides non pas liées au plaisir que tu prends mais à la crainte de te faire surprendre et d’écoper d’une amende salée. Oui parce que je vous rappelle que c’est interdit, en fait.

6. Le quickie

Un p’tit coup comme ça rapide qui dure 30 secondes au coin de la photocopieuse, un fantasme ? Il semblerait oui. Maintenant prenons les faits, pour le mec cela suppose d’avoir une érection toute prête à l’emploi, pour la fille cela suppose de réussir à jouir en un temps record tout en devant gérer les écoulements nauséabonds de sauce au sperme que même une culotte doublée ne pourra arrêter. Il est donc impératif d’avoir un préservatif pour faire face à cette situation. Outre le fait que ce soit pas super épanouissant sur le plan sexuel, c’est surtout une vraie galère. D’autant plus si la photocopieuse ne marche pas et que tu as perdu doublement du temps.

Source photo : Giphy

7. La masturbation par ennui

Je ne parle pas de la masturbation en général, mais juste de celle qu’on pratique par désœuvrement, le jour de Noël par exemple quand tu as trop bouffé et que l’excitation des cadeaux est passée et que tu es chez tes parents donc tu n’as rien d’autre à foutre. Cette masturbation se conclue le plus souvent par une larme de mélancolie.

8. L'éjaculation faciale

Allez c’est rigolo une fois pour le fun mais va gérer quand tu te prends une goutte de sperme dans l’œil et que tu frises la conjonctivite, c’est moche.

Source photo : Giphy

9. N'importe quel truc impliquant de la force physique

Niquer debout, en levrette, les jambes en l’air, les bras en suspension, bref toute position sexuelle qui suppose que tu possèdes un minimum de ceinture abdominale peut s’avérer un véritable calvaire.

10. L'échangisme

Quand tu te rends compte que c’était juste toi qui voulais coucher avec quelqu’un d’autre mais que tu voulais pas que ton mec ou ta meuf nique avec d’autre gens et encore moins qu’il/elle prenne du plaisir. Eh bas c’est con parce que maintenant c’est trop tard.

Source photo : Giphy

11. Les massages comme préliminaires

Parce que les massages donnent surtout envie de dormir. Or niquer avec quelqu’un qui dort, c’est du viol. Comme dirait Sam : « Massage ou levrette, il faut choisir ».

12. La machine à laver

Haha ouais super de niquer sur une machine à laver en plein mode essorage, vachement original. Sauf qu’en fait vu que tu fais pas gaffe le frottement de ta jambe change le programme de la machine et après ton linge il est tout cassé.

13. Le rapport sexuel tendre et amoureux dans un espace confortable avec quelqu'un qu'on aime de tout son cœur

RAAAAHLAAALAAAAAAAAA le truc de bouffon, même si je l’ai jamais fait ça a l’air tellement un truc tout naze comment ça me fait trop rire les bouffons qui croivent que c’est cool, MDRRRR^^

Source photo : Giphy

De toute façon le sexe c’est caca.