Je ne vais pas te mentir, j’écris ce top dans un état de souffrance mentale avancé. Au menu, pas mal de pénis et de fractures, soit des choses qui font mal rien qu’à les imaginer quand on est doté d’un organe sexuel masculin. Mais le bien commun est plus important, et il faut alerter la population sur les dangers présents dans la pratique de certaines positions sexuelles. Un faux mouvement, et CRAC.

1. Andromaque

C’est la position qui serait responsable de la moitié des fractures du pénis. Parce que oui, même si c’est pas un os, il peut être fracturé, plié, cassé, tordu (ou tout autre verbe qui provoque en moi une crispation horrible.) Andromaque, c’est quand la fille chevauche le mec allongé, face à lui. Si elle fait un mauvais mouvement de bassin, il risque d’avoir le pénis trop penché à tel point qu’il se fracture, qu’il ne puisse plus pratiquer le sexe pendant un moment et qu’il soit traumatisé à vie. RIP petite vie sexuelle épanouie.

Source photo : Giphy

2. La levrette

Là, le risque c’est que la bite du mec sorte du vagin/culcul de son/sa partenaire et vienne taper contre ses fesses, provoquant un accident pire que celui qui s’est produit sur la nationale 7 en juillet 1997. On appelle ça le « faux-pas du coït », mais moi j’appelle ça le « PUTAIN ÇA FAIT SUPER MAL J’AI ENVIE DE MOURIR ».

Source photo : Giphy

3. L'équerre

Un peu moins pratiquée, la position de l’équerre consiste à avoir la personne assise sur un meuble à hauteur du sexe du mec, les jambes écartées, avec son partenaire qui la pénètre. Sauf que, le monsieur, s’il fait un faux-pas du coït, là il se prend pas une paire de fesses, mais un meuble. Et ça fait mal. Le résultat peut aller de l’hématome à la fracture. Quoi qu’il arrive ça finit le caleçon baissé devant un médecin qui dit : « ah ouais, quand même, vous vous êtes pas raté hein ? Ça doit être sportif le cul hein ? » Oui j’ai un médecin un peu lourd.

Source photo : Giphy

4. Le pilier

Une chaise. Un homme assis dessus. L’autre partenaire est assis(e) face à lui, le serrant entre ses jambes. La personne glisse. Le pénis penche dangereusement. Le pénis craque. Le couple le vit mal. Il se sépare.

Chaque année des couples se déchirent à cause de cette position dangereuse. Des pénis aussi. Partage avec tes proches pour les informer.

Source photo : Giphy

5. Les chimpanzés

Ce nom n’est pas du tout excitant et c’est déjà un danger pour l’équilibre du couple de le prononcer. La position des chimpanzés c’est quand l’homme est allongé sur le dos et que la femme le chevauche en lui tournant le dos. A partir de ce moment-là, elle a beaucoup plus de contrôle que lui sur le mouvement, et si elle se rate, c’est encore la teub qui passe par la case « urgences ».

Source photo : Giphy

6. L'union suspendue

AH, la position préférée des réalisateurs de cinoche, avec le mec debout qui porte sa partenaire. C’est beau, c’est viril, ça fait un peu mal aux bras mais on le montre pas trop pour rester beau et viril. Surtout que si on lâche la fille, on se « nique la bite » comme disent les gens distingués.

7. La fellation

Aussi étonnant que ça puisse paraître, la pipe n’est pas sans risques. Si l’engin n’est pas totalement en érection, il peut se plier dans la bouche de la personne qui pratique la fellation. Et c’est encore un coup à devoir aller tisser de nouveaux liens avec le corps hospitalier.

Source photo : Giphy

8. La masturbation de monsieur au dessus de la poitrine de madame

Enfin une position qui n’est pas dangereuse pour nous et notre tuyau. Là, c’est le sternum de la fille qui peut être fracturé si on s’appuie trop dessus. Mais en vrai il faut être parfaitement bourrin et débile pour s’appuyer comme ça. Le truc c’est que c’est déjà arrivé à des couples, donc attention quand même.

Source photo : Giphy

9. La tronçonneuse serbe

Comme son nom l’indique presque, cette pratique consiste à stimuler les zones érogènes des deux partenaires à l’aide d’une tronçonneuse thermique 52cm cube. On a recensé de nombreux cas de contusions et de cancers du lobe frontal suite à une mauvaise utilisation de la pompe d’amorçage. Une erreur de débutants.

Source photo : Giphy

10. La "sans capote"

Hépatite B, VIH, blennorragie, syphilis, ça donne pas trop envie.

Source photo : Giphy

Position, 1, 2, position 1, 2, c’est bon ça.