Vous en connaissez tous, des bonnes chansons de losers. Celles où le chanteur se plaint, dit qu’il est une merde noire et chiale littéralement dans ses paroles. Celles où la vie est bien trop dure avec lui. Celles qui suintent le désespoir, à la limite du ridicule. Eh ben moi je les aime bien, ces chansons de la lose. Je les écoute dans le métro, en regardant avec tristesse par la fenêtre quand je viens de me faire larguer. Et le pire c’est qu’à travers la fenêtre du métro, ben y’a pas grand chose d’intéressant à regarder.

1. Creep - Radiohead

Par quoi d’autre pouvais-je commencer ? Creep est le stéréotype de la chanson de loser. Une ballade qui est un hymne à la défaite sentimentale. Le mec est amoureux d’une meuf bien mieux que lui, et il ne la chopera jamais. On dira ce qu’on veut, notamment à propos du plagiat, mais cette chanson reste une des plus belles qui soient.

2. Lights - Archive

Parfois vous trouvez que vous exagérez quand vous vous plaignez ? Alors regardez un peu les paroles de Lights : « Ça fait mal de ressentir, ça fait mal d’entendre, ça fait mal de faire face, ça fait mal de cacher, ça fait mal de toucher, ça fait mal de se réveiller, ça fait mal de se souvenir, ça fait mal de tenir le coup. » Et malgré toutes ces plaintes, Lights est un véritable chef d’oeuvre. Un chef d’oeuvre de plus de 18 minutes dont le chant n’arrive qu’à 8 minutes et 35 secondes, parce qu’avec Archive il faut savoir être patient. J’aurais aussi pu vous mettre Finding it so hard, une chanson où le mec trouve que tout est difficile, mais il fallait bien faire un choix.

3. Loser - Beck

Un peu de drogue, un peu de suicide, et on a une bonne chanson (un peu chaotique) de perdant qui demande à ce qu’on l’achève parce qu’il est trop naze. Un titre qui se fout probablement de la gueule de Kurt Cobain et de ses complaintes, ce qui est encore mieux.

4. Allô maman bobo - Alain Souchon

Qu’est-ce qu’on peut faire quand on se sent comme une merde ? Appeler sa mère. Une bonne solution de loser. Le seul problème, avec Souchon, c’est qu’on a du mal à croire à sa tristesse quand il chante. Mais bon, si je me concentre bien en l’écoutant, je peux peut-être réussir à verser une petite larme.

5. Je saigne encore - Kyo

J’ai pleuré des litres de larmes sur cette chanson en sixième, dans le bus, quand on était en route pour aller visiter le Zoo d’Anvers et que je venais de me faire larguer par la meuf qui avait embrassé tous les mecs de la classe. Le jour où j’ai compris que le mec dans la chanson se suicidait (oui, j’étais un peu lent), je me suis dit que c’était peut-être un peu exagéré.

6. Le chanteur malheureux - Claude François

Le mec se demande si son ex fait l’amour avant de s’endormir. Rien que pour ça, on a envie de lui faire des gros câlins, à Claude, pour le consoler. Oui, je sais bien qu’il n’est plus là, mais vous avez très bien compris quelle était mon intention.

7. Au revoir mon amour - Dominique A

Le coup classique : Dominique a perdu sa meuf, elle est maintenant avec un autre, et en plus elle ne veut même plus le regarder. Si ça ne vous est jamais arrivé, alors je vous demande tout de suite de sortir de ce top et de nous laisser chialer entre nous.

8. Tu peux préparer le café noir - Eddy Mitchell

Même topo pour Eddy : sa meuf se casse avec un autre, et en plus elle se paie le luxe de rester vivre chez lui le temps de trouver un nouvel appart pour elle et son nouveau gars. Alors Eddy il se rassure en se disant que le nouveau mec il est moins bien que lui. Mais voilà, on sait que c’est une technique naze pour se consoler.

9. Nan...? Si? - Stupeflip

Parce que oui, même Stupeflip peut faire des chansons touchantes. Avec des paroles naïves, sans aucun filtre, qui traduisent ce qu’on a sûrement tous déjà pensé au moins une fois. On est quand même bien des merdes quand on s’est fait jeter. « Quelle est la différence entre toi et moi ? C’est qu’moi j’compte encore les jours et toi j’sais bien qu’tu les comptes pas. » Ça craint, franchement.

10. Des moments de plaisir - Miossec

Miossec, ça n’a jamais été la grosse éclate, il faut l’avouer. « A attendre une fille qui ne veut plus ce qu’elle a », il va finir par se faire du mal, quand même.

11. La vie est parfaite - Cali

J’aurais pu vous parler du célèbre Elle m’a dit, mais vous connaissez déjà le titre par coeur. La vie est parfaite, c’est un peu toujours la même rengaine (Cali est triste parce qu’il s’est fait jeter, on a compris) mais en plus joli. A la fin de la chanson, vous chialerez tous comme des bébés.

12. Où va le monde - La Femme

« Par pitié, arrêtez de me planter des couteaux dans le dos ou mon corps va finir par devenir un filet de cicatrices qui ne retiendra en moi que les mauvais côtés de toi. » Ok, les paroles de la chanson de La Femme sont écrites avec les pieds, mais de toute façon qu’est-ce qu’on en a à foutre quand on est déjà super triste ?

13. Still Loving You - Scorpions

C’est une des plus belles ballades rock qu’on ait jamais entendues. C’est aussi le discours d’un mec qui se traîne aux pieds d’une fille parce qu’il veut la reconquérir. Et, apparemment, elle en a pas trop envie, elle. Un petit bijou.

14. Oublie-moi - The Pirouettes

« Moi, j’ai passé mon week-end à regarder la télé, zapper sur toutes les chaînes, tout ça pour oublier qu’tu m’avais laissé tomber un peu plus tôt dans la semaine. » Je peux citer n’importe quel passage de cette chanson, ça respirera toujours autant la lose amoureuse.

15. Toujours pas d'amour - Priscilla

Toujours pas d’amour. Toujours pas d’amour. Toujours pas d’amour.

Ok, vous êtes tous des losers, mais vous êtes beaux.