Le Top 100 des plus gros salaires de joueurs en 2011 vient de tomber et suscite comme à chaque fois le même débat : des revenus indécents, mais c'est le marché, ils font rêver des gens, ils remplissent des stades... Heureusement que dans le lot, il y a des joueurs qui mettent tout le monde d'accord. Entre ceux qui ont des os en verre et ceux qui ont subitement oublié qu'ils savaient jouer au foot, en passant par ceux que leur entraîneur a dans le nez, il y a des belles erreurs de gestion dans les clubs européens qui coutent un max. Petite sélection des contrats pour lesquelles on aurait plus vite fait de balancer plusieurs millions par la fenêtre, ça ferait de la place dans le vestiaire.

  1. Fernando Torres (Chelsea), 10 millions de salaire annuel : ça y est, Torres a marqué son premier but sous les couleurs de Chelsea, après 13 rencontres d'abstinence. Si Fernando était un peu gonflé, il irait même demander une augmentation. Stéphane Mbia l'aurait sûrement fait.
  2. Ricardo Kaka (Real Madrid) 9 000 000 : Kaka vient de claquer un doublé pour son retour en tant que titulaire. Ca vaut bien 9 millions. Un minimum pour un type qui a réussit péniblement à faire 10 matchs dans sa saison et qui trouvait que Benzema n'en foutait pas une à l'entrâinement.
  3. Zlatan Ibrahimovic (AC Milan) 9 000 000 : Ibra est toujours le meilleur buteur de Milan, mais le chèque mensuel doit être un peu douloureux à signer avec la ribambelle de suspensions que le Suédois accumule. Il parait que le club chercherait à le vendre, il finira donc surement à Tottenham ou tout autre club en "smouth". C'est dommage, Taiwo arrive, ça aurait fait une belle brochette...
  4. Frank Ribery (Bayern Munich) 8 000 000 : Ribery fait une saison correcte mais le Bayern a quand même du mal à digérer la diminution de la valeur marchande de ce joueur, que les plus grands clubs européens se serait arraché il y a peu. Chaque année, le club débourse 8 millions d'euros pour garder un actif qui perd à peu près un tiers de sa valeur à chaque blessure et à chaque audition à la brigade des moeurs.
  5. Edin Dzeko (Manchester City) 6,5 Millions : comme Torres, le Bosniaque/bosnien a ouvert son compteur but en championnat en cette fin avril, mais à la différence du joueur de Chelsea, Edin avait déjà transpercé les défenses les plus rugueuses d'Europe, face à Notts County en Cup et de l'Aris Thessaloniki en Europa League. La grande classe quoi. Mais lui, il ne joue pas tous les week-ends.
  6. Rio Ferdinand (Manchester United) 6,5 millions : 16 matchs joués cette saison, c'est la moitié de Patrice Evra, qui a pourtant montré par le passé sa capacité à se mettre en grève. Mais quelle entreprise donne 6,5 millions d'euros par an à un mec qui s'est blessé en regardant la télé dans une mauvaise position?
  7. Mario Balotelli (Manchester City) 6,5 millions : 6,5 millions d'euros, ça peut paraître beaucoup pour le commun des mortels. Mais pour un type qui a récolté pour 11 000 euros d'amende de stationnement depuis qu'il est en Angleterre, c'est le minimum vital. Si il y a des clubs endettés en Angleterre, c'est surtout à cause des parcmètres.
  8. Didier Drogba (Chelsea) 6,2 Millions : ce n'est déjà pas facile d'être relégué sur le banc avec l'arrivée d'un jeunot champion du monde. Mais quand en plus le dénommé Torres n'arrive à rien et est titularisé uniquement pour justifier le tarif de son transfert, ça devient carrément invivable. Heureusement que la fiche de paie fait oublier à Didier tous ses soucis.
  9. Patrick Vieira (Manchester City) 5,5 millions : la seule personne capable de nous donner des nouvelles de Patrick Vieira est le comptable de Manchester City, qui lui signe un gros chèque chaque semaine pour apporter une touche de prestige au banc des Citizens. Fin de carrière sans éclat pour celui qui fut l'un de plus grands joueurs du football français.
  10. Kevin Kuranyi (Dynamo Moscou) 5,5 millions : on se faisait presque du souci pour l'ancien espoir du football allemand, mais en fait tout va bien. Kevin a rejoint le championnat russe en 2010 surtout pour la qualité du football qui y est pratiqué, et par un incroyable hasard a doublé son salaire. La Première Ligue Russe vient de reprendre, et le Dynamo est 9ème après 6 matchs. Kevin va bien, son comptable aussi.
  11. Bonus: Yoann Gourcuff (4,8 millions) et André-Pierre Gignac (3,8 millions) : il fallait bien deux français de la ligue 1 au moins dans ce top 100, on tombe donc sur les deux plus en forme. Gourcuff devenu incontournable à Lyon, ou pas, n'en finit plus de confirmer son statut de star. Il est annoncé à Sochaux la saison prochiane. Et Gignac, le gros carton de l'OM atteint la barre délirante de 7 buts cette saison, soit 1/7 de Messi. Bonne pioche.

Et vous, vous en voyez d'autres des salaires délirants difficilement justifiables ?

SourceSportune

Crédits photo (creative commons) : Jeff Belmonte

Footeu-se dans l'âme ? On a déniché les gadgets les plus cool :