Les meilleurs entraîneurs sont des gens passionnés. C’est pour ça qu’ils sont si bons, ils vivent leur sport. Parfois beaucoup, parfois trop. Est-ce que péter un câble est le meilleur moyen pour arriver à ses fins ? Je ne sais pas. Ce que je sais, c’est que nous, ça nous fait marrer.

1. Marcelo Bielsa

Le coach argentin est surnommé « El Loco », ce qui signifie « le fou ». Et il mérite plutôt bien son surnom. Au début de la saison 2015-2016, alors qu’il entraîne l’OM, il perd le premier match de la saison à domicile. Réaction totalement mesurée et raisonnable, il démissionne. Et il l’annonce aux journalistes avant de le dire à son président. Un peu mauvais perdant le bonhomme.

2. L’entraîneur du lycée de Neshaminy

Pas forcément convaincu que l’arbitre ait pris une bonne décision, ce coach décide de le lui faire comprendre clairement. Avec un coup de boule.

3. Pascal Dupraz

Spécialiste du genre, Pascal Dupraz a un discours assez éloigné des formules toutes prêtes de la plupart des entraîneurs de ligue 1. Voici un exemple assez représentatif de ses conférences de presse. Il commence tranquille, tout mignon, avant de craquer complètement.

4. Delio Rossi

Lors d’un match contre Novara, le coach de la Fiorentina n’est apparemment pas trop satisfait du rendement de son attaquant Adem Ljajic. Du coup, il lui démonte la gueule. Du coup il se fait virer.

5. L'entraîneur de Nordsjaelland

Deux explications à cette vidéo :

  • Le mec était pas très content que l’arbitre siffle un penalty contre son équipe à 2 secondes de la fin
  • Le mec voulait montrer qu’il poussait un peu à la salle

6. Fred Antonetti

D’origine Corse, Antonetti a le sang chaud. Il ne parle pas à ses joueurs, il leur hurle dessus. Tant qu’il est en France, ça passe. Mais le mec a eu une expérience au Japon, du coup un traducteur se chargeait de transmettre ses consignes aux joueurs. Je le plains.

7. Mandakhnaran Ganzorig

Lors des JO 2016, le coach mongol de lutte a moyennement accepté une décision arbitrale défavorable à son équipe. Dans la vie, il y a ceux qui essaient de régler les problèmes par le dialogue. Et il y a lui, qui se fout en slip pour protester.

8. Gianmarco Pozzecco

Entraîneur de l’équipe de basket d’Orlandina, Pozzeco apprécie moyennement que ses adversaires lui manquent de respect. Alors quand ça arrive, il se fâche tout rouge.

9. Bernard Laporte

A la mi-temps d’un match où l’équipe de France se faisait vraisemblablement manger, Laporte s’emporte un peu. Si vous comprenez ce qu’il dit, je suis chaud pour que vous me le traduisiez. Non parce que je comprends qu’il soit en colère le Bébert, mais si ses joueurs comprennent pas ses consignes ça va être compliqué.

10. Régis Brouard

N’ayant pas trop apprécié se faire traiter de voyou par un journaliste, l’entraîneur de Niort règle ses comptes en conférence de presse. Il lâche alors la célèbre phrase : « T’as pas ta place dans la plume écrite. ». J’aurais pas aimé.

Allez, du calme les gars. Devenez entraîneurs de yoga.