Kikoo les guys ! Trop LOL la vie d’étudiant, franchement c’était pas trop LOL LA VIE D’ETUDIANT ? FRANCHEMENT ? FRANCHEMENT, DIS, FRANCHEMENT PAS TROP LOOOOOOOOOOOOOOOOL ? PAS TROP LOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOL ?

1. Quand tu réussis à t'inscrire à la sécu étudiante tout seul

Tu es passé par plusieurs étapes qui ont nécessité de se renseigner sur une dizaine de sites Internet pour expliciter des termes comme « régime particulier » et « mutuelle », mais au final, tu viens de recevoir ta carte et y’a même moyen que si tu dois aller chez le médecin, tu sois remboursé grâce à cette carte. Alléluia.

2. Quand tu invites pour la première fois des gens à manger (et tu ne fais pas des carbos)

Parce que d’habitude, tu asseyais les gens par terre autour d’une assiette de pâtes carbo qu’on partageait. Là, tu t’es donné : tu as fait des escalopes milanaises. Chapeau bas.

Source photo : Giphy

3. Quand tu as réussi à partir une heure avant la fin de l'examen sans avoir raté pour autant

En te levant, tu as balayé la salle d’exam du regard avec une confiance de cinéma. Ca t’a donné envie de devenir acteur. Bravo.

4. Quand tu parviens à arriver à l'heure au premier cours du matin

C’était un coup de bol, faut reconnaître. Mais bon, t’es quand même arrivé à l’heure. Et même en avance. Et tu t’es dit que le matin, c’était un super moment, qu’il faudrait en profiter davantage, se lever plus tôt, faire du sport, puis pour fêter toutes ces bonnes résolutions tu as pris une caisse le soir et tu ne t’es pas levé le lendemain.

5. Quand tu trouves une place du premier coup sur le parking étudiant

Ou que tu as ton métro tout de suite deux fois de suite pour arriver à la fac. Ou que tu trouves un vélib direct. Ou que… Bref toute chose qui n’arrivent que très rarement et qui laissent entrevoir la perspective d’une authentique bonne journée.

Source photo : Giphy

6. Quand tu veilles tard à la B.U pour bien mémoriser tes cours

Et que c’est même pas chiant parce que tu rends compte que le sujet t’intéresse, car au fond tu as fini par trouver ta voie dans la vie et tu l’auras ce master en droit économique agricole des espaces ruraux des pays slaves les jours fériés.

7. Quand tu arrives à choper le secrétariat de ton UFR et qu'il est MÊME PAS FERMÉ

A croire que tu as réussi à te connecter à la dimension parallèle, ce qui laisse entrevoir de grandes avancées dans le domaine de la science, mais si la science tu pipes rien rapport au fait que t’es en fac d’anglais et que de toute façon il te manquait quand même un document donc il va falloir revenir en espérant te raccrocher à nouveau au bon timing de l’espace-temps.

8. Le jour où tu as séché et que le chargé de TD était pas là

Du coup, en fait, t’as pas séché. Ce jour-là, tu as enchaîné sur une petite grille de loto qui t’a rapporté la modique somme de 6 euros, preuve que c’était une excellente journée et que tu es l’élu de Dieu, celui qui rétablira la balance dans la force si jamais tu te gâches pas à grands coups de bocks de bière d’ici là.

9. Quand tu découvres le cumul des notes et qu'ils t'évitent les rattrapages

Une simple opération arithmétique dont personne ne t’avait parlé, un peu comme si tu découvrais sur le tard que l’argent peut s’additionner ou que c’est mieux d’aimer quelqu’un qui nous aime que de finir seul et malheureux en écrivant des poèmes. Vive le cumul.

Source photo : Giphy

10. Quand tu passes en interligne 1,5 et que t'as quasiment terminé ton travail, en fait

Alors que tu pensais qu’il te restait 20 pages à torcher. Tu peux passer à la conclusion et arrêter le blablatage. Pour fêter ça, tu danses nu chez toi au vu et au su des voisins. Bravo.

Profites-en, le boulot n’apporte pas les mêmes joies.