Big Apple regorge de merveilles. Quelques-unes étant évidentes et d’autres plus confidentielles. Parmi ces bonnes raisons de s’y perdre figurent un bon paquet de rues. Des artères illustrant à elles seules la capacité de New York à sans cesse surprendre en jouant sur les ruptures de ton et cette capacité de toujours proposer des atmosphères confortables qui feraient presque oublier qu’on se trouve dans l’une des plus grandes villes du monde…

1. Washington Street

Cette rue offre l’une des vues les plus célèbres de New York : entre les immeubles se dévoile le Manhattan Bridge. Superbe ! Une vue largement popularisée par Sergio Leone avec son culte Il était une fois en Amérique.

2. Jones Street

Nombreuses sont les rues de Greenwich Village à valoir le détour. Ici, on est un peu dans une autre ville. Et même si les artistes bohèmes ont depuis les années 60/70 laissé la place aux stars et autres propriétaires bourrés de dollars, l’ambiance reste à part. Jones Street que Bob Dylan a rendu encore plus iconique grâce à la pochette de son album The Freewheelin Bob Dylan.

3. Bleecker Street

Autrefois chanté par Simon & Garfunkel, lieu de résidence du Doctor Strange dans les comics (et les films) Marvel, Bleecker Street est aussi un must absolu. Mais comme cette rue est carrément longue, on va dire que les portions entre Father Demo Square et Christopher Street et entre Christopher Street et Bleecker Playground sont à privilégier. Idéal pour faire du shopping au fil de plein de petites échoppes.

4. Convent Street

Nous voici à Harlem, près d’Amsterdam Avenue. Une rue pas super connue mais pourtant grandiose, qui permet d’admirer le Hamilton Grange National Memorial, soit l’ancienne demeure d’Alexander Hamilton.

5. St Mark Place

De belles bâtisses et une ambiance un peu à part : bienvenue à Soho ! Et c’est en plus ici qu’on trouve les deux immeubles de la pochette du Physical Graffiti de Led Zeppelin. Ce qui donne un peu le ton. Même si la gentrification a aussi quelque peu changé les choses.

6. Greenway Terrace

Parce que New York ne se limite pas à Manhattan, on prend le large direction le Queens, avec cette magnifique rue bordée de maisons de style Tudor. En plein quartier de Forest Hills, non loin du lieu de naissance des Ramones, cette avenue propose de voyager dans le temps pour pas un rond et ça fait plaisir.

7. Albemarle Road

On passe un peu de temps à Brooklyn, dans une ambiance vintage également avec cette rue riche en splendides veilles demeures. Ce n’est pas pour rien que des gens célèbres y habitent. On a presque du mal à croire qu’on est encore à New York et qu’on est au XXIème siècle…

8. Central Park West

Déambuler sur Central Park, c’est un peu prendre la mesure de tout ce que Manhattan a à offrir. D’un côté le parc et de l’autre les superbes bâtiments. À commencer par le Dakota Building, devant lequel John Lennon se fit assassiner. On trouve d’ailleurs en face, près de l’entrée de Central Park, Strawberry Fields, le très beau mémorial dédié au Beatle.

9. 5ème Avenue

C’est l’avenue la plus luxueuse de New York. Et si y vivre coûte une blinde, s’y promener reste gratuit. Là encore, d’un côté le parc et de l’autre les buildings et les hôtels particuliers (ou les hôtels tout court). De Woody Allen à Spike Lee, on ne compte plus les stars qui vivent dans le secteur.

10. Broadway

Une avenue super longue qui s’avère particulièrement intéressante et stimulante aux alentours de Times Square, avec tous les prestigieux théâtres et les néons qui donnent l’impression que le soleil ne se couche jamais. Le cœur de New York est quelque-part par là.

La loi de la street.