Elles sont belles les rues de Lyon, elles sont belles ! Du nord au sud et d’est en ouest, elles brillent et confèrent à la ville une large partie de son prestige. Beaucoup sont sans surprise situées dans le Vieux-Lyon et c’est normal. Lyon, l’ancienne capitale des Gaules, fait étalage de ses merveilles depuis plus de 2000 ans…

1. La rue du Bœuf

Et si c’était elle la plus belle des rues de Lyon ? Avec ses maisons du XVIème, ses magnifiques façades, ses restaurants étoilés (c’est la rue la plus étoilée de France) et ses traboules, la rue du Bœuf compte aussi son lot de bâtiments remarquables, à l’instar de la Tour Rose. Aller à Lyon sans passer dire bonjour au bœuf (il y a vraiment un bœuf dans la rue) est impensable !

2. La Montée du Gourguillon

On remonte l’histoire de la ville avec cette petite rue escarpée du 5ème arrondissement. Connue pour ses maisons médiévales aux fenêtres décorées d’animaux et autres créatures fantastiques, elle fut le théâtre des sanglantes persécutions de 177. Une merveille on vous dit !

3. La Rue Juiverie

À l’angle de la rue de la Loge, on prend donc à droite pour se promener dans la rue Juiverie. Déjà occupée à l’époque de l’Empire Romain, cette ruelle pavée comprend aussi plusieurs immeubles de la Renaissance. Il faut vraiment s’y attarder, sur les détails notamment, pour percevoir sa grandeur ainsi que son intérêt historique. L’Hôtel Paterin ou encore la maison d’Étienne Grolier, avec ses sculptures d’animaux font partie de ses nombreuses richesses.

4. La rue Gasparin

La rue Gasparin présente le bel avantage d’offrir de nombreuses occasions de dépenser son argent. On peut aussi néanmoins y voir de superbes immeubles, comme celui situé au numéro 20, classé parmi les monuments historiques. C’est l’un des rues qui part de la Place des Jacobins.

5. La rue de la Charité

L’Hôtel de Sarron et l’Hôtel de la Croix-Laval, tous les deux classés parmi les monuments historiques, se trouvent dans cette bien belle rue. La proximité avec la place de Bellecour, qui vaut aussi franchement le détour, n’est pas étrangère à son prestige. L’une des plus belles rues de la Presqu’île.

6. La rue de Brest

C’est à la fin de la Seconde Guerre mondiale que cette rue fut nommée en hommage à la ville de Brest, presque entièrement détruite. Avant, elle était connue comme la rue de la Centrale. Voilà pour la petite histoire. On peut y voir une maison de XVIème siècle, plusieurs façades bariolées et quelques portes sculptées. Mais la rue de Brest, c’est un tout. Un très beau tout. Mais il faut dire qu’elle a tout !

7. Le quai Saint-Antoine

Nous sommes ici sur la rive gauche de la Saône, dans le 2ème arrondissement. Très agréable pour se promener, il comporte quelques pièces d’architecture et plusieurs commerces. Et puis c’est toujours sympa de longer la Saône non ?

8. La rue de la République

C’est l’une des rues les plus chères du monde. Sous la supervision de la basilique Notre-Dame de Fourvière, que l’on peut apercevoir quand on s’y promène, cette prestigieuse rue piétonne ne manque pas d’attraits. On peut par exemple citer le Palais du Commerce, l’Hôtel de ville, l’Opéra ou encore le Théâtre Bellecour, un édifice datant de 1879 autrefois occupé par le journal Le Progrès et aujourd’hui par la Fnac.

9. La rue Confort

Dans le 2ème arrondissement de Lyon, la rue Confort abrite une maison classée monument historique (au numéro 28). Elle était autrefois appelée rue Sautemouche. Confortable (LOL).

10. La rue de la Loge

En plein quartier Saint-Paul, dans le Vieux Lyon, cette rue dont le tracé remonte au Moyen Âge doit une partie de son charme aux immeubles Renaissance que l’on peut y voir mais aussi à la tour du bâtiment situé en bas des escaliers menant au Parc des Hauteurs.

On en rugit de plaisir !