Joyau de l’Europe centrale, la Slovénie est « coincée » entre l’Autriche, la Hongrie, la Croatie et l’Italie. Carrefour d’influences, pays à l’histoire très riche et à la nature généreuse, aussi bien apprécié des amateurs de randonnées, de vieilles pierres mais aussi de fête, grâce aux stations balnéaires de la mer Adriatique, ce pays gagne aussi à être exploré en profondeur. Comprendre par là qu’il faut absolument visiter les nombreux petits villages répartis un peu partout d’est en ouest et du nord au sud. Des villages comme ceux-là…

1. Bled

On commence très fort avec ce bled (lol) des Alpes juliennes, situé tout près du lac du même nom où se trouve par ailleurs la seule île de la Slovénie. Pas vraiment idéal pour se retirer du monde moderne car vraiment très touristique, Bled met aussi en avant de sérieux atouts, en dehors de son lac, comme le château du XIème, sa station thermale et la sublime nature environnante. Peu importe qu’on soit fan de sports nautiques, de ballades ou d’histoire car ici, il y a tout.

2. Piran

Un gros village (ou une petite ville c’est selon) au bord de la mer Adriatique. Ici, on parle à la fois slovène et italien. Bastion médiéval, Piran est l’une des grandes stations balnéaires du pays. Donc oui, il y du peuple, mais le paysage, l’atmosphère et les ruelles ainsi que les bâtiments historiques valent largement le fait de supporter un peu la foule.

3. Bovec

Village de montagnes typique, Bovec repose dans un écrin de nature absolument sublime. Se balader dans les rues, entre les belles maisons, sous la supervision bienveillante des montagnes, est une expérience en soi. Elle aussi marquée par une histoire des plus riches, cette petite localité constitue en outre une parfaite porte d’entrée sur le parc national de Triglav.

4. Brda

Le nom ressemble peut-être à une onomatopée mais le village lui, ressemble à un rêve. Un vignoble, des montagnes, de beaux toits de tuiles rouges, des collines verdoyantes, deux châteaux, de la poésie et forcément du bon pinard (ben ouais, les vignes ne sont pas juste là pour la décoration)… Brda, c’est le pied.

View this post on Instagram

Brda ?????? #brdaslovenia #goriskabrda

A post shared by SLOVENIJA TERME ? (@slovenijaterme.rs) on

5. Kojsko

Ici aussi il y a des vignes. Elles entourent ce village connu pour son église et son beau clocher. C’est tout petit, vert et la vue sur la région est magnifique. Que demander de plus ?

View this post on Instagram

Cajt tut za kej takga. ? #igposocje

A post shared by Primož Makuc (@primozmakuc) on

6. Cadrg

En haut de la ville de Tolmin, dans les Alpes juliennes, Cadrg est un superbe hameau réputé pour ses fermes touristiques où il est possible de se ravitailler en produits du terroir. Goûtez un peu au fromage, vous nous en direz des nouvelles !

8. La vieille ville de Skofja Loka

Classé depuis 1987, le centre historique de Skofja Loka est considéré (à juste titre) comme l’un des plus beaux endroits de Slovénie. Un vraie périple dans le temps vous attend ici, alors que les alentours se chargent d’envelopper le tout d’un vert idyllique.

9. Crngrob

C’est un peu l’endroit idéal quand on en a assez de la foule. Seulement 33 habitants vivent ici à l’année, dans la région de Skofja Loka. Néanmoins, ce village reçoit lui aussi son lot de touristes, qui viennent y admirer la fresque de Maître Bolfang, réalisée sur la façade de l’église en 1460.

10. Izola

Rien à voir avec Isola 2000. Commune située sur la côté adriatique, Izola, comme Piran, est totalement bilingue (rapport au fait qu’avant, il s’agissait d’une ville romaine). Un village de pêcheurs plutôt paisible, pour l’instant relativement épargné par le tourisme de masse. Connu pour la terrible épidémie de peste qui ravagea sa population en 1500, Izola a aujourd’hui regagné sa tranquillité et fait office d’étape incontournable sur la côte slovène.

Dobrodosli (ça veut dire bienvenue en slovène) !