À l’instar de Paris, Londres est une ville-musée. Le fait de se balader dans les rues suffit à en prendre plein les yeux. Ce qui ne veut pas dire qu’il faut négliger les vrais musées. Surtout qu’à Londres, ce n’est pas ce qui manque. Du classique, de l’audacieux, du gigantesque et du plus intime, voici les plus beaux. Le fin du fin de la culture londonienne !

2. Le Tate Modern

Un autre musée gratuit. Le Tate Modern est à Londres ce que le Moma est à New York : le temple de l’art contemporain. Un sanctuaire dans lequel sont exposées des œuvres des plus grands, de Pollock à Warhol pour ne citer que les plus connus. Au bord de la Tamise, le Tate est aussi impressionnant que recommandable.

3. Le Muséum d'Histoire Naturelle

70 millions de spécimens sont exposés dans cet autre musée emblématique de la capitale britannique. Déjà méchamment spectaculaire vu de dehors, il l’est encore plus quand on y pénètre et qu’on se retrouve nez à nez avec un gigantesque diplodocus (un squelette bien sûr). Ludique !

4. Le Musée de Madame Tussauds

Si on trouve aujourd’hui plein de musées Tussauds dans le monde, celui de Londres fut le premier. Un musée de cire donc, où les célébrités exposées ont le mérite (contrairement à d’autres musées concurrents) de vraiment ressembler à leurs modèles. On y croise aussi bien les chefs d’état que des acteurs comme Angelina Jolie et Daniel Radcliffe. Sans oublier les Beatles.

5. La National Gallery

Du Vinci, du Picasso et du Matisse, du Rembrandt et du Van Gogh ! Ils sont tous à la National Gallery, un autre musée incontournable londonien situé à Trafalgar Square. Plus de 2000 tableaux de maîtres, accessibles gratuitement (seules les expositions temporaires sont payantes). Une institution qui n’a pas usurpé sa réputation !

6. Le Sherlock Holmes Museum

On change de registre au 221B Baker Street avec le musée Sherlock Holmes. Un petit musée devant lequel se trouve en permanence un type déguisé en Sherlock et qui expose divers objets. On peut y voir des choses en rapport avec la série de la BBC mais aussi des pièces plus anciennes en rapport avec les écrits de ce cher Arthur Conan Doyle. Mais le plus intéressant est finalement de découvrir l’intimité des personnages de Conan Doyle vu que le musée est avant tout une reconstitution du domicile du détective et de son fidèle Watson.

7. Handel & Hendrix

Incroyable mais vrai : le célèbre compositeur George Friedrich Haendel et le guitariste de génie Jimi Hendrix ont vécu au même endroit, à Londres. Enfin presque car comme le dit le slogan du musée, un mur et 200 ans séparent les deux emblématiques artistes. Un endroit que l’on peut aujourd’hui visiter. D’un côté, la partie Haendel propose une visite dans l’intimité du musicien, avec une reconstitution de l’intérieur de la maison où il vécut jusqu’à sa mort. La partie Hendrix fait de même et consiste en une reconstitution de la chambre dans laquelle il composa et joua de la musique (et où il dormit accessoirement).

8. Le Design Museum

Un chouette musée qui se consacre au design, autrefois situé au bord de la Tamise, près du Tower Bridge, et aujourd’hui visible à Kensington. Toute l’histoire du design y est racontée à travers une exposition permanente (et passionnante) mais aussi au fil de plusieurs expositions temporaires.

9. Le Musée du transport de Londres

Vous adorez flâner à Covent Garden ? Ça tombe bien car c’est là que se situe le grand musée londonien consacré aux moyens de transport. Avis au fans des bus à l’impériale ! Même si on peut aussi y trouver des trains, des calèches, des tramways… Pas très rapide ni furieux mais assurément passionnant et « so british »!

Buses, trains and weird mannequins #everyonelovesmuseumshit

A post shared by William Liew (@wtwliew) on

10. Le Churchill Museum

Encore mieux que le biopic avec Gary Oldman, ce musée raconte toute la vie du « plus grand des Britanniques ». De son enfance au rôle prépondérant qu’il a joué pendant la Seconde Guerre mondiale, tout y est ! Y compris les fameuses War Rooms qui servirent notamment d’abris pendant le Blitz.

Vous l’entendez l’appel de Londres ?