Si vous prévoyez de faire la teuf ce week-end vous allez très certainement faire comme tous les week-end : jouer au petit chef à 5 heures du matin en rentrant de soirée (probablement seul.e). On est toujours très faible face à cette grosse dalle nocturne qui s’accompagne d’un plat tout sauf sain, mais au point où on en est question hygiène de vie déplorable, ça passe crème. PASSION gastronomie française !

1. Les coquillettes jambon fromage râpé

Le classique combo de gamin mais dont on raffole tous. Hyper rassurant et réconfortant après une soirée où (dans le désordre) tu as :

– Fait tomber une meuf en boîte

– Doublé tout le monde aux chiottes

– Pris une gifle par ton ex

– Insulté ton meilleur pote

– Vomi devant une école

– Dormi dans un caniveau

– Perdu ton téléphone à 21h30

– Roulé des pelles à une étudiante Erasmus de 20 ans.

T’es une sacrée merde mais tu bouffes tes p’tites coquillettes tranquille. Et que personne ne vienne te faire chier hein !

2. Le do-mac

Si la soirée se termine soit tôt dans la soirée soit très tard dans la nuit (le matin quoi) tu auras la chance de pouvoir tomber sur un McDo ouvert pour t’envoyer un gros maxi best of de looser. Quel kiff’ de croquer dans un Big Mac à 7h du mat’ pour éponger toute la tise (mais pas que) ingérée. Avec en bonus les frites chaudes que tu picores sur la route en titubant le regard vitreux, ça fait flipper vu de l’extérieur mais toi tu te sens trop bien. En plus, tu termineras jamais ton menu avant de t’effondrer dans ton pieu, du coup tu auras des restes tout froids (mais c’est pas grave ça se réchauffe) le lendemain matin. Miam !

3. Le grec

Les kebabs ont le mérite de proposer des horaires d’ouverture plus larges que les McDo. C’est donc le vrai bon casse dalle mais aussi le plus risqué : épices (ouch la sauce samouraï) + provenance des ingrédients indéterminée + dernier audit d’hygiène en 1994. Sur le coup on est content, le lendemain aux toilettes c’est pas la même histoire.

4. Le sandwich

Du pain de mie, de la mayo, du jambon ou du poulet froid, selon ce qui reste dans ton frigo vide d’étudiant (alors que t’as presque 30 ans et une carrière prometteuse dans les achats, qui se doute qu’en réalité t’es un gros déchet ?). Le sandwich c’est le bon système d’épongeage du gin to frelaté mais attention cependant au risque d’étouffement.

5. Les raviolis prêts en 3 minutes

L’alternative aux pâtes qui mettent BEAUCOUP TROP de temps à cuire quand on a une maxi dalle. Les raviolis frais Lustucru ricotta épinard – cuisson parfaite 3 minutes avec plein de sel (quand tu viens de fumer un paquet sur les 3 dernières heures t’as intérêt à bien saler) et du fromage râpé. C’est presque chic en fait.

6. Les pâtes à l'huile d'olive

Quand y’a rien dans les placards, y’a toujours au moins un fond de penne et de l’huile d’olive. Les penne pour le côté solide, l’huile pour le côté gras. Un combo ni trop sale ni trop dangereux pour l’estomac.

7. Le pain avec n'importe quel truc tartinable

Selon ce que tu as en stock donc ça peut aller du ktipiti un peu qualitatif acheté dans une épicerie grecque au vieux pâté de foie de porc premier prix que ton pote radin a ramené au dernier apéro. Mais avec des cornichons ça passe. Avec des cornichons, tout passe.

8. La tranche de jambon (avec la couenne)

Quand on ne veut pas attendre que les pâtes soient cuites on mange le jambon tout seul avant, c’est comme ça c’est la nature. Une fois rassasié de jambon on arrête le feu sous les pâtes pas cuites (si on y pense), on les laisse toute la nuit dans l’eau, le lendemain c’est beaucoup trop cuit, ça part à la poubelle, c’est donc du gaspillage. Et du coup t’as plus de pâtes pour le lendemain midi (c’est bien fait pour toi) tu vas être obligé de sortir dans la rue alors que t’avais juste prévu d’hiberner devant l’intégrale de South Park toute la journée sans être au contact d’autres être humains. Bon au pire t’as de la chance, on est en 2019 et Uber Eats existe encore.

9. Le fromage au pain

N’importe quel morceau de fromage à disposition (comté, coulommiers, camembert pour ne citer que mes préférés) sur n’importe quel pain (du pain de mie sans croûte périmé à la baguette de la veille, en passant par les biscottes). Crac !

10. Le reste de lasagnes

Alors ça c’est pour ceux qui ont le cul bordé de nouilles et qui ont la chance de soit habiter encore chez leurs parents (Tanguy va falloir songer à couper le cordon un jour) soit avoir leur maman qui leur a filé les restes pour quand ils auront la flemme de se faire à bouffer. Du coup t’avais zappé, en plus sur le coup tu l’as pris en mode « ouais OK merci maman mais tu sais je sais me faire à manger j’ai 32 ans » (menteur indigne) mais là en ouvrant le frigo c’est la teuf dans ton corps, cette part de lasagnes version maman qui s’illumine dans le frigo tel le graaaaal. Jackpot !

Marche aussi avec les quiches Lorraine, hachis Parmentier et autres moussakas.

11. Les nouilles instantanées

Elles sont prêtes en 1 minute, y’a pas plus rapide sur le marché en termes de consommable chaud mais en même temps y’a rien de naturel là-dedans. Un peu de solide, un peu de liquide et hop au lit !

Au lieu de bouffer toutes ces cochonneries on ferait mieux de penser à boire des litrons d’eau, ça nous éviterait ces états de PLS lamentables le lendemain. Allez tchao je vais vomir.