Coup de mou, coup de bambou, coup sur le crâne, coup de pompe. On peut tergiverser, réfléchir aux meilleures solutions logiques pour se tirer du gouffre, ou tout simplement attraper le paquet de Granola et se le faire en entier. Oui, faisons ça.

1. Une mousse au chocolat

Avec des morceaux de chocolat, au fond, qui croquent un peu. En plus, comme elle est partie, on peut s’en mettre partout, rien à foutre, surtout depuis qu’on a perdu son boulot et qu’on n’a plus à se laver.

Source photo : Giphy

2. Du pain grillé et du beurre

Et du jambon. Bien sûr, depuis la mort de môman, il n’y a plus personne pour nous beurrer les tartines, mais c’est une forme d’hommage post-enterrement que de se faire du pain et du beurre ; et puis c’est papa qui adorait ça, et il est mort, aussi, papa.

3. Des coquillettes au jambon

Coucou, j’ai 8 ans. Merde, quand j’y repense, à 8 ans, j’avais pas tous ces problèmes d’argent, d’amour et de boulot. Merde, le temps, file, et à la fin on meurt. Je vais me resservir de coquillettes.

Source photo : Giphy

4. De la brioche avec de la confiture

Je me souviens, c’est mamie qui me faisait toujours de la brioche avec de la confiture. C’est vrai que quand elle a dû vendre la maison et aller en maison de retraite à cause de son Alzheimer, elle n’en faisait plus souvent, de la brioche maison. Et là, alors que les huissiers défilent pour saisir tous mes biens, je me dis qu’il faudrait que je planque la brioche et la confiture, c’est toujours ça que les boches n’auront pas.

5. Des granolas

Allongé sur le lit, musique à fond. « Dîtes-moi CRONCH, dîtes-moi CRONCH, qu’elle est partie pour CRONCH autre que moi CRONCH mais CRONCH pas à CRONCH CRONCH cause de CRONCH moiiii, dîtes-CRONCH-moi ça CRONCH, dîtes moi ça. »

Source photo : Giphy

6. N'importe quoi avec du fromage fondu

De toute façon, le médecin a dit que je pouvais bouffer du gras, que ça changerait rien puisque le cancer est généralisé. Il emportera peut-être ma vie, le cancer, mais pas ma joie de vivre.

7. Une bavette frites

Bleue, la bavette. Comme ma couleur depuis que je me suis fait expulser à l’orée de l’hiver. Et jaunes, les frites, comme la couleur du lampadaire à côté duquel je dors. Mais je vais rebondir. J’ai réussi à économiser 4 jours pour accumuler 12 euros et je compte bien en profiter pour me faire péter le bide dans une brasserie. Tout ira mieux avec une bavette. Tout ira mieux.

Source photo : Giphy

8. Des huîtres

On m’a peut-être dit que j’avais le charisme d’une huître et que je ne percerai jamais dans la chanson, mais avec un filet de vinaigre et des échalotes, moi je trouve que ça a beaucoup de charisme, une huître, beaucoup beaucoup de charisme, même.

9. Des pâtes au gratin

Si on n’est toujours pas bien après s’être fait l’intégralité du plat, en plus, on peut toujours mettre sa tête dans le four pour mettre un signe de ponctuation définitif à l’existence.

Source photo : Giphy

10. Des rillettes

Le seul truc important, c’est de terminer le pot de manière compulsive afin de se sentir mal pour d’autres raisons.

Le conseil d’Emma : Un petit coup de moulin à poivre.

11. (Bonus) Une bouteille de whisky et un bon gros paquet de clopes

Ça marche, j’ai testé.

Trop hâte de me faire virer pour me faire un paquet de Granola.


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :