Forcément avec 100 millions d'exemplaires vendus à travers le monde, Cinquante nuances de Grey a des idées à pas mal d'éditeurs. Le souci, c'est que niveau scénario, au bout du 56e bouquin sur une jeune étudiante qui tombe sous le charme d'un riche et sexy homme d'affaires, on en a un tout petit peu ras la casquette. Et puis soyons honnêtes : c'est quand même un peu du foutage de gueule.

  1. 80 notes de jaune de Vina Jackson
    Vina Jackson à qui l'on doit également 80 notes de rouge, bleu, nuit, blanc et 80 notes ambrées. Apparemment les 80 notes de trucs c'est un bon filon.

    80note
    Source photo : milady
  2. Fifty Shades Nastier de Burt Maverick
    Le même bouquin mais avec du cul, du crado, de la séquestration. Parce ce qu'elle est bien gentille E.L James, mais Cinquante nuances de Grey c'est quand même un poil cucul la praloche.

    nstier
    Source photo : goodreads
  3. Fifty shades of Gay de Lola Swain
    Un titre qui laisse pour le coup relativement peu de place à l'imagination.

    gay
    Source photo : amazon
  4. Dévoile-moi de Sylvia Day
    L'histoire d'amour torride d'un richissime et sexy businessman au passé trouble avec une jeune femme qui va découvre avec lui les plaisirs de la chair. Si ça vous rappelle quelque chose, pas de panique : a priori c'est normal.

    dévoile
    Source photo : babelio
  5. Cent facettes de M. Diamonds d'Emma Green
    On comprend que vous n'ayez pas que ça a foutre, mais la prochaine fois les mecs prenez tout de même deux trois minutes pour trouver un titre un tout petit peu moins ostensiblement plagié. Ça fait plus sérieux.

    facette
    Source photo : booknode
  6. Les couleurs du plaisir de Kathryn Taylor
    Pas de Grey, pas de jaune, de bleu, de rouge, de blanc ou d'ambré, mais des "couleurs". C'est bien ça des "couleurs", ça fait cochon. Et une héroïne vierge qui tombe sous le charme de son patron "à la sensualité animale" qui l'engraine dans des soirées échangistes.

    couleurs
    Source photo : booknode
  7. 12 Shades of Surrender
    Une compilation de 12 petites nouvelles signées par les "plus grands noms du genre" (oui, on sait c'est flou) et qui promet d'aller encore plus loin que Fifty Shades of Grey. Quand on a lu Cinquante nuances de Grey, on imagine que ça ne doit pas être bien difficile.

    surender
    Source photo : harlequin
  8. La trilogie Fire after dark de Sadie Matthews
    Elizabeth, pauvre petite étudiante de son état, commence à coucher avec Dominic. Il est beau, il a un gros chibre, et surtout surtout il va lui faire découvrir le plaisir d'avoir mal. Exactement comme dans Cinquante nuances de Grey, oui voilà.

    fire
    Source photo : booknode
  9. Laisse-moi te posséder de Beth Kery
    "Étudiante en art et en architecture, Francesca Arno a été sélectionnée pour réaliser une peinture murale d’exception dans le nouveau building de Noble Enterprises. À la tête de cette société florissante : Ian Noble. Puissant, insaisissable, il contrôle tout ce qui l’entoure d’une main de maître." Sinon Cinquante nuances de Noble ça aurait pu le faire aussi comme titre, au moins ça aurait eu le mérite d'être clair.

    laissemoi
    Source photo : booknode
  10. Délivre-moi de Julie Kenner
    Oh attention innovation : ici ce n'est pas Noble, Dominic ou Grey, mais Damien Stark, le puissant homme d'affaires qui va attirer une belle et innocente jeune fille dans ses filets.

    delivre-moi-493526
    Source photo : booknode

Et le pire c'est qu'ils se sont tous vendus comme des petits pains...