Pour obtenir le bronzage ultime, rien ne vaut le naturisme. Adieu les marques du maillot, du marcel ou de la montre, tout le monde à poil et on se badigeonne de crème solaire. Top 10 des plages naturistes où aller poser votre petit boule cet été.

1. La plage de Guvano à Corniglia (Italie)

Cette petite crique située dans la région des Cinq Terres nourrit les fantasmes depuis les années 70. Pas seulement pour les petits culs qui viennent régulièrement s’y échouer encore aujourd’hui, mais aussi pour son passé mouvementé de plage hippie, temple du LSD et autres psychotropes. Par contre l’accès à la Spiaggia del Guvano est un peu hardcore. Le tunnel ferroviaire qui permettait d’y accéder facilement a été fermé et il vous faudra emprunter les chemins sinueux et bien planqués pour enfin arriver à destination et aller barboter avec les nymphes locales (à moins qu’elles se soient transformées depuis en Mamma italiennes).

Crédits photo : spezio

2. La Red Beach en Crête (Grèce)

A croire que derrière chaque plage nudiste un peu connue, se cache une légende abracadabrante. Celle de Red Beach atteint des sommets (normal on est en Crête) de n’importe quoi, puisqu’on raconte que dans les années 90, un Français passa 5 ans seul sur cette plage avant de se faire virer par les locaux qui commençaient à le trouver un peu bizarre. Cet énergumène se serait appelé François Hollande et aurait depuis connu un illustre destin. On ne sait pas ce qui est pire : imaginer l’ancien Président à poil, ou se dire que certains crédules on pu colporter cette histoire.

Crédits photo (creative commons) : Yarl

3. La Paradise Beach à Mykonos (Grèce)

Si l’île de Mykonos est réputée pour sa communauté gay, la plage de Paradise Beach est « ouverte » à tous. Le lieu est également connu pour ses full moon parties, où on vous conseille fortement de mettre de la crème.

4. La plage de l’Escalet à Ramatuelle (France)

Eddie Barclay aurait posé ses fesses et le reste sur la plage de l’Escalet. Tout de suite, ça envoie du rêve. Il faut dire que le coin est paradisiaque. Le genre de carte postale du sud de la France toutes options, avec l’eau turquoise, les pins parasols et le sable fin qui vous crame les pieds. La plage nudiste de l’Escalet regorge de recoins où se poser sans être reluqués. Parce qu’on peut être naturiste sans être exhibitionniste.

5. Samurai Beach à Port Stephens (Australie)

Si vous passez dans le coin, vous pouvez aller gambader sur la très touristique One Mile Beach. C’est sympa mais ça ressemble à n’importe quelle plage en un peu plus grand. Et puis il y a la Samurai Beach, juste à côté. Un endroit que les Australiens qualifient de « clothing optional », une appellation qui vous autorise à vous balader à poil ou en doudoune. Vous faites comme vous voulez, en fait, tout le monde s’en fout.

6. Bellevue Beach à Klampenborg (Danemark)

Située à 10 km environ de Copenhague, la plage de Bellevue s’étend sur près de 700 mètres de long, une partie étant réservée au topless et l’autre aux naturistes. Un Eden avec plein de blondinet(te)s qui gambadent ou lézardent en tenue d’Eve, pendant que d’autres préfèrent agiter leur(s) boule(s) au rythme des basses qui résonnent régulièrement sur la plage. Bon par contre, l’hiver c’est ambiance Mer du Nord, donc sortez couvert.

7. Haulover Beach à Miami (USA)

Si vous en avez marre du bling bling de Miami Beach, direction la plage de Haulover au nord de la ville. Paradoxalement, les gens ici sont certes souvent à poil, mais sont clairement moins m’as-tu-vu qu’ailleurs dans Miami. Ce qui n’est pas difficile vu le ramassis de blaireaux qui traînent dans la région.

8. Hippie Hollow à Austin Texas (USA)

Se balader à poil au Texas est un luxe qui ne se refuse pas, à condition d’avoir plus de 18 ans, sinon c’est Texas Rangers et tout le toutim. Comme son nom l’indique la plage de Hippie Hollow a d’abord été un squat de beatniks dans les années 70, avant de d’obtenir l’autorisation 20 ans plus tard de s’y pointer sans son gun, son chapeau de cow-boy et tout le reste.

9. Praia do Pinho à Balneário Camboriú (Brésil)

Pour vivre heureux, vivons caché (et à poil). Une devise qu’on vient juste d’inventer mais qui marche ! Praia do Pinho est non seulement la première ville brésilienne à avoir accueilli une plage naturiste, mais elle fut élue Happiest City in the World en 2013. Va chercher bonheur ! Par contre, l’accès à la plage est réservé uniquement aux naturistes, et les hommes ne sont admis que s’ils sont accompagnés d’une femme (à moins d’être « membre » de la Fédération Internationale de Naturisme…).

10. Le Cap D’Agde (France)

Impossible de terminer ce top, sans citer le plus célèbre camp naturiste au monde : le Cap D’Agde. La ville accueille plus de 40 000 nudistes chaque été au sein de son village et ses non moins célèbres dunes. On ne va pas vous dire que l’ambiance est bon enfant, ça pourrait exciter certains détraqués, mais le lieu n’est pas aussi dépravé que le suggère les vidéos de Jacquie et son poteau. Après chacun fait ce qu’il veut (ou ce qu’il peut) avec son corps .

Comme le disent Nans et Mouts de Nus et Culottés : rien ne sert de courir, il faut partir à poil!

Source : theculturetrip

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.