Bien sûr, il faut les voir. C’est pas évident. Mais une fois qu’on le sait, on ne peut plus passer à côté. Il existe des dizaines de films et séries cultes qu’on pensait avoir échappé aux sirènes du capitalisme et parvenir à se financer sans placement de produit. Mais ça serait sous-estimer le tout-puissant capitalisme qui fourre son nez partout où il peut.

1. On voit le logo Intersport sur l'arc de Legolas

Alors que personne ne pensait que c’était possible, Peter Jackson a réussi l’exploit de faire du placement de produit dans le seigneur des anneaux : en effet, l’arc de Legolas est en réalité un arc Initech de droitier, de marque Intersport. Après des mois d’âpres négociations, la marque de sport française aurait lâché plus de 15 millions de dollars pour cette courte apparition. Ironique quand on sait que J.R.R. Tolkien était fermement opposé à toute forme de placement de produit. Une fois qu’il est mort, il ne présentait plus un obstacle pour le financement de ce film.

2. Le cheval dans Robin des bois est sponsorisé par PMU

Tout au long du film, Russel Crowe chevauche Jonquille du désert, un cheval qui arbore fièrement les couleurs de PMU. Pour l’anecdote, le chiffre d’affaire de PMU aurait été multiplié par 4 après la diffusion de ce film. Un joli coup de pub.

3. On voit très clairement une grue kiloutou dans le film la grande muraille

Zhang Yimou voulait faire ce film depuis longtemps, et il souhaitait absolument Matt Damon dans le rôle principal. Mais son cachet étant trop important, les producteurs refusaient de financer un scénario aussi faible. Le projet est alors resté longtemps dans les cartons, jusqu’à ce que Monsieur Kiloutou en personne contacte Yimou, prenant à sa charge une grosse partie du financement du film à condition que sa marque soit clairement visible à l’écran. Voulant peut-être trop bien faire, le réalisateur en a carrément fait une arme de guerre repoussant l’envahisseur à grands coups de pelle et volant presque la vedette à Matt Damon.

4. Le kraken de Pirates de Caraïbes est sponsorisé par Captain Igloo

Cette photo prise sur le tournage montre clairement le capitaine Igloo devant un des krakens qui sont l’aliment principal de ses succulents bâtonnets de poissons panés. Mais ce qui frappe le plus dans le film, c’est l’amour véritable qui transparaît entre le capitaine et ses animaux, qu’il tue presque à contrecœur.

5. Le film Troie est intégralement produit par l'office de tourisme de Troie

Pendant plus de deux heures et demie de film, Troie semble être le but sacré pour l’intégralité des protagonistes, Grecs comme Troyens. Le message est martelé avec aucune finesse à la gueule du spectateur : VENEZ A TROIE. Les doutes légitimes du spectateur sur l’authenticité historique du film sont confirmés à la fin du film : l’office de tourisme de Troie apparaît clairement au générique.

6. Dans Braveheart, toutes les armes des Écossais sont fournies par Castorama

Très joli coup de pub de la part de Castorama. Les Écossais jouissent d’une énorme côte de popularité auprès du monde entier si ce n’est les Anglais, et ce film n’aura fait que renforcer ce sentiment général. Associer sa marque à ces fiers guerriers sans slip tient donc du génie pour Casto. C’est castoche.

7. Gladiator fait la promotion de Sam, celui qui conduit c'est celui qui ne boit pas

Il suffit de voir la forme du casque de gladiateur de Maximus, qui ressemble énormément à la tête de Sam, le conducteur désigné. De plus, on ne voit jamais ce dernier prendre le volant après une soirée arrosée, en plus de 2h30 de film ! Ridley Scott a toujours dit en interviews que la sécurité routière était une cause qui lui tenait particulièrement à cœur, il en donne ici une preuve concrète.

8. Game of Thrones est en réalité une immense campagne publicitaire pour Nesquik

Je la mets dans ce top, mais nul doute que nombre d’entre vous avaient aperçu ce placement de produit, tant le procédé est grossier. Le pire étant le moment où Daenerys donne du Nesquik à ses dragons avant de regarder la caméra et de lui faire un clin d’œil. Personnellement, ça me gâche la série.

9. Astérix et Obélix : Mission Cléopatre présente de nombreux placements de produits pour le Viagra

Les gentils défendent la Gaulle, déjà ça aurait dû vous mettre la puce à l’oreille. De plus, ils boivent une « potion magique » qui les rend surpuissants, par opposition à l’impuissance. Ça commence à faire beaucoup. Mais quand on zoome un peu sur la « potion magique » en question, on aperçoit très nettement une boîte de viagra. Et dire que l’on montre ce film à nos enfants…

10. Dans "300", Leonidas boit un coca

Le chiffre exact n’a pas fuité, mais on parle de plus de 40 millions de dollars pour que Leonidas boive une grande gorgée de Coca entre chaque bataille. Il faut bien ça pour torpiller la crédibilité historique du film, irréprochable par ailleurs.

Wilson Texas, out.

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !