Les Sophie font partie de ces êtres qui souffrent d’un mal peu connu : la surnommite. Oui, oui, cette maladie plus répandue qu’on ne le pense se manifeste par le symptôme suivant : devoir supporter des surnoms de merde avec ton prénom, que tout ton entourage t’imposent à longueur de vie sans que tu n’aies la moindre possibilité de rectifier le tir. Les Sophie ne sont pas les seules à connaître cette situation inconfortable, mais pour toutes les fois où on a appelé notre amie/sœur/cousine/voisine/boulangère Soso, il fallait commencer par elles.

1. Soso

Certainement ce le plus répandu mais aussi celui qui fait le plus de mal à la communauté. Parce que Soso ça fait con. Ça fait diminutif de « saucisson ».

2. Ou juste "So"

Pour les grosses feignasses qui n’ont même pas la motiv de dire « soso » et qui veulent gagner 50 % de temps à chaque prononciation du surnom.

3. Ma Sosotte

Alors c’est pas parce qu’il y a un possessif que c’est plus acceptable je vous arrête tout de suite. Faut arrêter de prendre les Sophie pour des Sosottes.

4. Fifie

Exactement le même surnom que Eva Braun donnait à son amant roi des nazis.

5. Sof-sof

Sauf quoi ? Hein ? SAUF QUOI ?

6. Soph

Exactement le même problème que celui déjà susmentionné. On est face à une insolente économie de mots.

7. Sophinounette

Après les diminutifs tout foireux on a aussi les rallongatifs tout pétés (non ce mot n’existe pas mais il ferait un bon nom d’enseigne de coiffeurs).

8. Fofie

Encore un grave problème de référence à la charcuterie puisque ce surnom s’accompagne le plus souvent d’un « fonfec » pour « saucisson sec » version bec de lièvre.

9. Fossie

Là il n’y a clairement plus de respect.

10. Grille-pain

N’insultez pas mes ancêtres !

S’il y a des Sophie dans la salle, exprimez-vous ou taisez-vous à tout jamais ! Si vous êtes parents et que vous vouliez appeler votre enfant Sophie mais que ce top vous a fait changer d’avis, rassurez-vous on a pour le quiz : quel prénom vas-tu donner à ton enfant ?