Un grand nombre de personnages se sont succédé depuis le premier épisode de The Walking Dead. Certains ont tiré leur révérence dans les cris, les larmes et d'abondantes gerbes de sang, et d'autres sont toujours là. Dans le lot, c'est logique, quelques-uns se sont montrés carrément imbuvables. Que ce soit voulu ou non par les scénaristes d'ailleurs, allant même jusqu'à parfois plomber la série. État des lieux...

  1. Carl Grimes
    Carl n'a jamais été attachant. À vrai dire, le fils de Rick, a toujours été une tête à claques tout juste bonne à s'attirer des problèmes. Ado typique, il devient rapidement une copie de son père, avec son chapeau vissé sur la tête, son air ténébreux et ses cheveux gras. Une page Facebook, I Hate Carl Grimes a d'ailleurs été créée, c'est dire.
    Pire moment : quand ce petit égoïste s'enfile une boite entière de pudding. Avec Carl, c'est tout pour sa gueule et rien pour les autres. Pas étonnant qu'il soit encore en vie...

  2. Carl-TWD
  3. Lori Grimes
    C'est un fait : Lori est l'un des personnages les plus détestés par les fans. Il fut d'ailleurs plusieurs fois demandé à Sarah Wayne Callies, l'actrice qui interprète la femme de Rick, pourquoi selon elle, Lori était à ce point conspuée. Une question à laquelle la comédienne a répondu en se disant fière d'avoir réussi à susciter ce genre de réaction épidermique. Alors pourquoi ? Au choix : non contente d'avoir trompé Rick alors que ce dernier était à l'hosto, elle a ensuite envoyé bouler Shane, son amant, avant d'adopter une posture détestable.
    Pire moment : quand elle demande agonisante et enceinte, à son fils, de la tuer, avant qu'elle ne devienne un zombie. Mère de l'année. Et de loin !

  4. Lori-TWD
  5. Judith Grimes
    Décidément, Rick n'est pas aidé. Certes, la petite Judith n'y est pour rien, mais difficile de nier que c'est l'un des plus gros boulets de la série. Non seulement elle ne fait rien, mais en plus elle chiale sans arrêt, a tout le temps faim et monopolise l'attention. Rien de pire qu'un bébé en cas d'apocalypse zombie.
    Pire moment : à chaque fois qu'il faut s'en occuper.

  6. Andrew Lincoln as Rick Grimes - The Walking Dead _ Season 5, Episode 11 - Photo Credit: Gene Page/AMC
  7. Beth Greene
    Depuis que le monde est parti en vrille, Beth s'est contentée de se reposer sur sa sœur Maggie et sur son père . Adolescente attardée tout juste capable de chanter du Tom Waits pour détendre (ou énerver, au choix) ses amis survivants, elle finit par se réveiller, après plusieurs épisodes passés à se plaindre pour un oui ou pour un non. C'est d'ailleurs au contact de Daryl que la jeune femme prend conscience de la nécessité de s'endurcir. Malheureusement pour elle, c'est un peu trop tard.
    Pire moment : à peu près tout le temps jusqu'à la saison 5.

  8. Beth-TWD
  9. Tyreese Williams
    Dans le comics, Tyreese est super badass. Il défouraille à tout va, ne fait pas dans le détail et s'impose rapidement comme l'un des personnages forts de l'histoire. Dans la série, il est certes grand et costaud, mais c'est bien tout. Sans cesse en train de se triturer les méninges, il finit même par en oublier la nécessité de broyer du zombies pour s'en sortir. Au final, non seulement il ne sert plus à rien, mais il tire en plus tous les autres vers le bas.
    Pire moment : quand il se retrouve dans une cabane au fond des bois à tailler le bout de gras avec un méchant dans l'espoir de le faire changer d'avis.

  10. Tyreese-TWD
  11. Le Père Gabriel
    Alors lui, on ne sait franchement pas trop ce qu'il fout là. Faible, il ne sert qu'à mettre des bâtons dans les roues des autres survivants. Et en plus, il se refuse à toute forme de violence. Bon, certes, c'est plutôt cohérent avec sa position d'homme d'Église, mais quand même... On a précisé qu'il s'agissait d'un gros traître ?
    Pire moment : quand il tente de monter les habitants d'Alexandria contre Rick et sa bande. Comme ça, sans raison valable, juste pour faire son intéressant. Le fait qu'il soit encore vivant demeure l'une des grandes interrogations de la série.

  12. Gabriel-TWD
  13. Lizzie Samuels
    Une autre tête à claques ! Lizzie n'a rien compris au film. Le concept même du mort-vivant lui passe à 100 bornes au-dessus de la cafetière, mais en bonne mademoiselle je sais tout, elle n'en fait qu'à sa tête et finit par vouloir transformer sa sœur en zombie, parce qu'au fond, ils ne sont pas méchants et même plutôt mignons avec leurs bouts de chair qui dégoulinent de leur tronche en putréfaction. Très mécontente, Carol en fera son affaire et, comme à son habitude, réglera la chose à sa façon.
    Pire moment : quand elle tue sa sœur pour prouver à Carol et Tyreese que les morts-vivants ne sont pas différents d'eux. La bourde...

  14. Lizzie-TWD
  15. Nicholas
    Très réticent à l'idée de voir Rick et les autres survivants débouler à Alexandria pour y dicter leur loi, Nicholas décide de devenir le gros lourd capable de tout faire foirer à tout moment. Comme cette fois où il provoqua la mort atroce du gentil Noah, après un tour au centre commercial, gâchant ainsi une bien belle journée. Un événement qui le fera d'ailleurs devenir un peu moins crétin. Quoi que...
    Pire moment : quand il décide d'en finir, entraînant dans sa chute au milieu d'un groupe de zombies, un Glenn surpris à plus d'un titre, manquant de peu de faire tuer ce dernier.

  16. Nicholas-TWD-Alexandria
  17. Sam Anderson
    En plus d'être coiffé comme Jeanne d'Arc, Sam est aussi relativement insupportable. Irrémédiablement attiré par Carol, la chef cookies de la série, il finit par recevoir d'elle de précieux conseils en cas d'attaques zombies. Mais en bon gamin tête à claques tout juste capable de s'enfermer dans sa chambre, il finira par payer le prix fort.
    Pire moment : quand il pète un câble en pleine infiltration au milieu d'un groupe de morts-vivants, provoquant non seulement sa propre mort, mais aussi celle de sa mère et de son grand frère.

  18. walking-dead-spend-carol-and-sam
  19. Eugene Porter
    Lui, c'est le mythomane du groupe. Ayant fait avaler des couleuvres à tout le monde en prétendant pouvoir trouver un antidote au virus zombie, avant de se faire casser la gueule par Abraham, après qu'il ait découvert le pot aux roses, Eugene a ensuite fait profil bas. Coiffé comme un bon vieux redneck, il aime se faire passer pour le génie qu'il n'est pas. C'est aussi un lâche (bien qu'il finisse par se bouger un peu devant l'ampleur du désastre).
    Pire moment : quand il regarde son pote Abraham faire la bête à deux dos avec Rosita comme le bon gros voyeur qu'il est.

  20. Eugene

On est d'accord, il en manque...

Source : AMC

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :