Il existe dans la vie peu de moments aussi intenses que celui qui précède l’instant où on s’apprête à pénétrer dans une rame de métro bondée. La chaleur nous envahit alors, de multiples parfums, agréables ou pas du tout, commencent à s’entrechoquer à l’entrée de nos narines alors que le bruit se fait de plus en plus prononcé. Un peu comme dans la fosse d’un concert de metal, tout le monde pousse sauf que l’ambiance n’est pas à la fête, ça fait la gueule, l’agressivité prend le dessus, il faut se battre pour rester debout au risque de se faire piétiner et l’atmosphère devient de plus en plus oppressante. En plus, souvent, dans les transports en commun, la musique craint un max. Mais quelles sont les lignes les plus encombrées ? Celles où on est à peu près sûr de vivre ce genre d’expérience, surtout à l’heure de pointe ? Google a analysé de multiples données et livré un classement dans lequel la France a bien sûr sa place…

1. Urquiza Line à Buenos Aires (Argentine)

Cette formidable ligne de chemin de fer relie les banlieues au centre de Buenos Aires. Et comme c’est super grand, Buenos Aires et que tout le monde bosse dans le centre mais vit en banlieue, et bah c’est l’enfer sur terre. 23 stations pour se faire une idée de l’éternité de la mort.

2. Ligne 11 à São Paulo (Brésil)

La ligne à éviter à tout prix quand on le peut. Le genre qui peut très rapidement se transformer en enfer aux heures de pointe, d’autant que le métro de Sao Paulo est moins moderne qu’on ne pourrait le penser et donc moins propice à accueillir du monde.

3. La ligne A à Buenos Aires (Argentine)

Retour à Buenos Aires où il ne fait décidément pas bon prendre le train… La ligne A, assez vétuste, accueille 258.000 passagers par jour.

4. Ligne 8 Diamante à São Paulo (Brésil)

Et voici que São Paulo revient dans le classement avec sa ligne 8. Attention en descendant de la rame.

5. Ligne 13 de Paris (France)

Les Courtilles, Saint-Denis – Université, Châtillon – Montrouge. Un des 7 cercles de l’enfer décrit par Dante dans sa Divine Comédie. D’autant que la division en deux de la ligne pour rejoindre la banlieue nord augmente encore la densité à l’intérieur de cette ligne beaucoup trop vétuste pour accueillir un tel public dans de bonnes conditions.

View this post on Instagram

#paris #metro #ligne13 #lineofdeath #people

A post shared by Anthony Beaulant (@toine300376) on

6. Ligne C à Buenos Aires (Argentine)

Buenos Aires, ou la ville la plus insupportable du monde concernant les transports en commun. En vrai, si vous voulez un jour vous amuser à prendre le bus à Buenos Aires, c’est presque pire : les bus sont gérés par des compagnies privées concurrentes et il est impossible d’avoir une information fiable sur les horaires et les lieux de passage.

7. La ligne Chuo à Tokyo (Japon)

Reliant Tokyo à Nagoya, cette ligne est la plus lente du monde. Et en plus elle est blindée. Pour fondre en douceur, lentement, tendrement. Parfait !

8. La ligne 9 Émeraude à São Paulo (Brésil)

Le Brésil, l’autre pays des transports en commun engorgés !

Source photo : Giphy

9. Nippori-Toneri Liner à Tokyo (Japon)

Les 5 voitures de cette rame sont régulièrement complètement bondées. Idéal pour faire le plein de chaleur humaine.

10. L Train à New York (États-Unis)

La ligne relie Manhattan à Brooklyn et rencontre donc un franc succès. Car les loyers à Manhattan sont hyper élevés et que Brooklyn offre de plus en plus d’opportunités, cette ligne est souvent super empruntée.

View this post on Instagram

¥ #Monday and the famous #LtrainFiasco #SubwaySeriesV

A post shared by Jackie Neale (@jackiephotog) on

Attention à la fermeture des portes.

Source : Google