L’application CityMapper collecte en temps réel les informations du trafic de la RATP afin de produire des statistiques sur le nombre d’incidents perturbant le trafic, notamment aux heures de pointe. Avec ces données, il est possible d’effectuer le classement des pires lignes de métro selon différents critères. CityMapper a retenu le temps moyen nécessaire pour obtenir un retour à la normale comme facteur déterminant pour établir ce classement, le tout pondéré par le nombre d’incidents.

1. La 6

Un incident sur la ligne 6, et le trafic met en moyenne 2h16 pour revenir à la normale. La ligne fait également partie des lignes les plus perturbées, avec 21 incidents répertoriés en moyenne chaque mois.

Source photo : Giphy

2. La 11

Le poinçonneur des Lilas devait bien se faire hurler dessus, puisque la 11 met en moyenne 1h47 pour se remettre d’un incident. En revanche, la ligne est beaucoup moins sujette aux perturbations, puisqu’elle n’en subit que 10 en moyenne chaque mois.

3. La 8

La 8 a peut-être un gros Balard, mais elle devrait sans doute moins faire sa maligne, déjà parce qu’elle a une couleur nulle et trop de stations, et surtout parce qu’il faut 1h21 pour que son trafic revienne à la normale après l’un des innombrables incidents qui émaillent son parcours (25 en moyenne chaque mois).

Source photo : Giphy

4. La 7

La 7 en chiffres : 1h07 pour que le trafic revienne à la normale, 17 incidents, le chiffre 7 partout TOUT LE TEMPS, PARTOUT.

5. La 10

Comme personne ne prend la 10, puisque les seules personnes qui rentrent dans le 16ème et seraient donc susceptibles de prendre la 10 privilégient le taxi, elle ne souffre que de 5 incidents par mois. Comme personne ne prend la 10, il faut 1h07 aux équipes pour parvenir au rétablissement du trafic, sans doute parce que ce n’est pas un objectif prioritaire.

Source photo : Giphy

6. La 12

21 incidents ; 55 minutes pour s’en remettre. C’est bien des statistiques de ligne bizarre, ça. Et c’est vrai qu’elle est bizarre, la 12, là, à traverser des quartiers qui n’ont aucun rapport les uns avec les autres en faisant plein de stations.

7. La 5

23 incidents par mois et 52 minutes pour que le trafic revienne à la normale. Seule une ligne Orange peut avoir des statistiques aussi fades.

8. La 2

45 minutes pour se remettre d’un incident. 14 incidents en moyenne tous les mois. Ouais, mais elle est aérienne, un peu, la ligne. La 6 aussi, vous me direz. Et vous aurez raison de le dire. Il ne faut jamais hésiter à exprimer ce que l’on souhaite, à dire les choses sérieusement, à se parler, à com-mu-ni-quer ; rien n’est pire que de garder par devers soi des frustrations, au risque de se ronger le frein et l’âme, de devenir aigri, tristou et mort.

Source photo : Giphy

9. La 4

On l’aime pas, la 4, parce qu’elle est toujours blindée et qu’il y fait chaud. Pourtant, soucieuse, sans doute, d’améliorer sa réputation, elle s’active pour résoudre ses problèmes de trafic en moins de 40 minutes, ce qui est une prouesse, mais également la preuve d’une vraie habitude, puisque la ligne subit 23 incidents par mois.

Source photo : Giphy

10. La 13

21 incidents, 38 minutes pour revenir à la normale. Des mecs qui te poussent dedans le matin. Y’a du pour et du contre, dans la 13.

Je vais me faire une ligne.

Source : BMFTV


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :