Tu te tapes plusieurs heures de route en bagnole avec ton môme (ou TES mômes, espèce de grand malade) à l’arrière qui braille, s’impatiente, te demande 57 fois « quand est-ce qu’on arrive » ou qui te supplie de t’arrêter pour faire pipi pour la 12ème fois en 20 bornes. Bref, l’éclate est totale et tu te dis que lui filer quelques jouets pour l’occuper te permettra de garder un minimum de santé mentale et résister à la tentation de l’abandonner sur une aire d’autoroute. Alors oui, sur le principe c’est une bonne idée, mais faut un minimum sélectionner les jouets, au risque de t’éclater la tête contre les vitres.

1. Un jouet qui fait du bruit

Peu importe ce que c’est, même si c’est cool parce que ça prend pas de place, que ça amuse votre gamin ou tout autre raison débile : vous allez en chier. Il y a une différence entre le laisser jouer avec un truc qui fait du bruit dans un appartement ou vous pouvez facilement changer de pièce si ça vous saoule, mais en voiture, dans un habitacle fermé et au milieu des bouchons, c’est chaud.

Source photo : Giphy

2. Un jouet musical, cassé

Encore pire que le jouet qui fait du bruit, le jouet musical cassé, celui qui fait en boucle que les 3 premières secondes de la musique, avant de s’éteindre comme un lâche. Ça fait criser tout le monde, même votre môme, qui pourtant s’acharne à appuyer sur le bouton, en vain.

3. Des feutres

« Gniagnia, ça le rend créatif de faire des dessins gniagniagnia » ouais, mais on s’en branle. Quand un môme est capable de comprendre qu’il faut dessiner que sur des feuilles, j’dis pas, mais quand il pense que l’intégralité de son corps, ses fringues, des sièges, des vitres sont des réceptacles parfait pour son art de merde : c’est non.

4. Un puzzle

Sur le principe, pourquoi pas: ça l’occupe, ça fait travailler ses méninges, et ça vous fout la paix quelques minutes. Jusqu’à ce qu’il fasse tomber une pièce ou plusieurs dans un coin incessible pour que vous le ramassiez, vous qui êtes devant, en plein sur une autoroute sans aires à proximité.

Source photo : Giphy

5. Un bouquin

Après, ça dépend des gamins, mais il y a 8 chances sur 10 que de lire un livre en voiture le fasse gerber sévère. Après, si vous aimez voyager avec l’odeur du vomi et les morceaux coincés dans les attaches de la ceinture, c’est votre problème.

6. Un pistolet à eau

Vous vous dites naïvement que c’est une bonne idée de lui acheter un pistolet à eau pour le trajet, en pensant qu’il fait chaud, que la clim déconne, et que c’est assez divertissant. Ça l’est moins quand c’est vous ou le conducteur qu’il vise, que ça mouille votre téléphone et le GPS.

7. Un ballon

C’est une mauvaise idée pour deux raisons principalement : ça va le frustrer de ne pas pouvoir lui courir après à l’extérieur (rapport au fait qu’il est attaché dans une bagnole qui roule), qu’il ne va pas hésiter à diffuser sa frustration auprès de toutes les personnes coincées avec lui, et qu’il y a également de grands risques que la balle en question atterrisse au mieux sur la tronche du conducteur, au pire sur le pare-brise ou sous les pédales. Le mauvais plan, donc.

8. Des couteaux de cuisine

Bon, déjà c’est pas idéal de laisser jouer les gosses avec ça (il parait que ça coupe), mais alors dans une caisse c’est encore pire. Imagine si y’a un coup de frein et que ton gamin le tient dans les mains, il pourrait trouer les sièges, c’est chaud quoi.

Source photo : Giphy

Et sinon, y’a toujours le train.